Devenir zoologiste, ami des animaux

Le métier de zoologiste consiste tout d’abord en un travail de terrain puis un travail en laboratoire. C’est une profession qui recoupe plusieurs domaines comme l’agriculture ou l’écologie. Exercer le métier vous permet de travailler au plus proche des animaux. Les observer et les étudier fait en effet partie intégrante de vos missions. Comment devenir zoologiste est la question à laquelle nous allons tenter de répondre. Sachez avant tout que cela requiert de longues études.

Les missions du zoologiste : en quoi ça consiste ?

En tant que zoologiste, votre premier devoir est de lutter contre l’extinction animale. Effectivement, le professionnel participe activement aux différents programmes de protection animale. Vous devrez mettre en alerte quelconque autorité si la possibilité d’extinction d’une espèce existe. Pour se faire, une des tâches du métier consiste à observer les animaux dans leur habitat naturel. Suivre leur évolution et sonder les rapports qu’ils entretiennent avec leur environnement est primordial. L’analyse ne s’arrête pas là car il faudra également étudier le comportement animal mais aussi de quoi ils se nourrissent. Certains objectifs incluent du travail en laboratoire. Dans ce dernier, vous serez amené à effectuer toutes sortes d’analyses sur les animaux comme l’étude cellulaire. Pour cela, il faudra de temps à autre faire des prélèvements sur certains spécimens. Vous serez aussi parfois dans l’obligation de travailler en collaboration avec des industries chimique ou pharmaceutique en effectuant des expériences spécifiques qui leurs sont destinés. Bien entendu, en tant que zoologiste, ce ne seront pas les seuls professionnels avec lesquels vous êtes en relation et devrez souvent échanger avec des vétérinaires ou des botanistes pour étudier correctement les comportements sur le terrain. Enfin, toutes les informations que vous parvenez à recueillir ne sont généralement pas privée et vous participerez à la création d’atlas des animaux. Cela signifie créer une grosse base de données sur ces derniers en répertoriant tout ce qui les concerne.

Devenir zoologiste : les études et les perspectives d’avenir

Devenir zoologue n’est pas à la portée de tous. Il faut avant tout se passionner pour les animaux en tout genre mais aussi effectuer de longues études. Etre patient et pouvoir subir de terribles conditions météorologiques sera nécessaire afin d’observer comme il se doit toute espèce. Aussi, votre sens de l’observation sera mis à l’épreuve. Interpréter correctement les évènements auxquels on assiste est primordial. Pour le travail en laboratoire, se montrer méthodique et faire preuve d’une certaine rigueur sont la clé du succès. Un bon esprit d’analyse et de rédaction complémente cela. Enfin, comme vous ne travaillez pas seul, un bon relationnel est essentiel car vous il vous faudra souvent gérer les projets de recherche.

Quelles études ?

Comme dit précédemment, l’accès au métier requiert d’effectuer de longues études. Effectivement, il vous faut être au minimum titulaire d’un bac+5. Vous pourrez pour cela suivre plusieurs voies différentes. Une des façons les plus orthodoxes est de passer par une école d’ingénieur mais une école spécialisée dans des domaines spécifiques comme la biologie, la biotechnologie ou la biochimie. Les écoles de vétérinaires peuvent également déboucher sur le métier de zoologiste. Finalement, vous pourrez aspirer à pratiquer la profession en suivant un cursus universitaire en science, que ce soit science du vivant ou bien science de la nature et de la vie. A condition bien évidemment d’aller jusqu’au master. Les plus déterminés peuvent ensuite continuer vers un doctorat en zoologie. Celui-ci n’est pas obligatoire mais permet d’approfondir ses connaissances et de se spécialiser un peu plus.

Le salaire

Le salaire dépend du poste que l’on occupe mais aussi de l’organisme qui nous emploie. Pour un débutant en recherche travaillant pour le CNRS, on peut prétendre à une rémunération s’élevant entre 2000 et 2500 euros brut mensuel.

Carrières et débouchés

Les débouchés ne sont malheureusement pas légion ce qui est le cas pour la plupart des métiers en recherche pure. Ajoutez à cela que les parcs zoologique ne proposent que rarement des offres d’emplois et vous comprendrez pourquoi il y a peu d’évolutions possibles. Cependant, vous aurez la possibilité de vous orienter vers l’enseignement et si vous êtes dans un laboratoire, vous pourrez prétendre à des postes à plus hautes responsabilités comme celui de meneur d’équipe.

Trouver une école

Certaines écoles offrent des formations concrète pour accéder au métier. On peut citer parmi celles-ci les 2 Master Biologie-Santé de Toulouse et Tours, l’unique master en France en Ethologie appliquée à L’université Paris 13 ou encore le Master STEE (Sciences de la Terre et Environnement, Ecologie) de Bordeaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *