Devenir livreur Uber Eats, un métier en plein essor

Les applications de livraison de repas sont de plus en plus nombreuses, si bien que des emplois se sont créés grâce à ces applications, notamment le métier de coursier ou livreur. L’application Uber Eats est l’une des plus connues, et le métier de livreur Uber Eats est très plébiscité par les auto-entrepreneurs. Qu’on soit livreur Uber Eats à temps plein ou comme activité secondaire, il y a de la place pour tout le monde. Découvrez comment devenir livreur Uber Eats et à quel salaire vous pouvez prétendre.

La mission du livreur Uber Eats

Le livreur Uber Eats, ou coursier Uber Eats, est la personne qui récupère la commande du client au restaurant et la lui apporte en voiture. Pour ce faire, le livreur va se connecter sur l’application Driver Uber Eats, où des notifications s’affichent en temps réel pour l’informer d’une course proche de l’endroit où il se trouve. Il devra alors accepter la course (dont le tarif est affiché avant acceptation) et récupérer la commande. Il devra ensuite la livrer au client à l’adresse indiquée, et il sera rémunéré en échange avec le tarif qui avait été indiqué.

La mission du livreur Uber Eats est donc de récupérer la course et de la livrer le plus rapidement possible au client, sans dommages.

👍🏽 Les avantages

  • L’autonomie
  • Les horaires flexibles : le livreur se connecte quand il le souhaite sur l’application ou s’inscrit à un shift
👎🏽 Les inconvénients

  • Le chiffre d’affaire variable
  • La nécessité d’avoir une assurance
  • Pas de statut de salarié

Quelles études permettent de devenir livreur Uber Eats ?

Pour devenir livreur Uber Eats, il faudra juste au préalable se déclarer comme auto-entrepreneur. Les démarches pour créer sa micro-entreprise sont très simples et tout se fait en ligne via le site de l’URSSAF. Ce n’est qu’après que l’on pourra s’inscrire sur le site d’Uber Eats en tant que livreur, et choisir son véhicule. Si vous choisissez de livrer les commandes en voiture, il faudra justifier d’un permis B.

Les études

Pour devenir livreur Uber Eats, aucun diplôme n’est nécessaire. Cette activité est d’ailleurs le plus souvent une activité secondaire et non une activité principale. Toutefois, si vous souhaitez devenir livreur Uber Eats à temps plein, vous pourrez suivre une formation spécialisée comme un CAP conducteur-livreur de marchandises ou un CAP distribution d’objets et services à la clientèle, deux formations de 2 ans après la troisième. Une formation sera toujours un plus, mais si vous n’en avez pas, Uber Eats vous dispensera une formation de 5 jours.

Le salaire d’un livreur Uber Eats

Un livreur Uber Eats gagne 2,81 € par course + 0,76 à 0,81 € de plus par kilomètre parcouru. Certaines conditions, comme des précipitations de plus de 0,2 mm / h, donnent droit à des bonus, qui multiplient de 1,1 à 2 fois le prix de la course. De même, si vous livrez pendant les heures de pointe, c’est-à-dire entre 11h et 15h ou entre 19h et 23h (la demande est alors plus élevée), vous aurez droit à un bonus de 15 € nets.

Le salaire d’un livreur Uber Eats est hebdomadaire, et Uber Eats prélève 25 % de commission sur le montant brut gagné. Le minimum horaire garanti par Uber Eats va de 8 € par heure à 20 € par heure, en fonction des conditions.

On estime à 1 800 € bruts mensuel environ le salaire d’un livreur Uber Eats indépendant.

Salaire minimum

1 000€ brut par mois

Salaire moyen

1 750€ brut par mois

Salaire maximum

2 250€ brut par mois

Les conditions pour devenir livreur Uber Eats

Pour effectuer le métier, il y a quelques pré-requis.

  • Si vous avec un véhicule motorisé, que ce soit en moto, scooter ou voiture, vous devrez obtenir une immatriculation au registre national des transporteurs.
  • Vous devez également avoir un casier judiciaire complètement vierge, sans quoi votre dossier pourrait être refusé.
  • Pour les coursiers à vélo, il est fortement recommandé d’avoir une assurance responsabilité civile en cas d’accident pour être couvert.
  • Vous devrez participer à une journée d’information dans un local d’Uber Eats  pour apprendre le fonctionnement de l’entreprise et obtenir les équipements de travail comme le sac isotherme.

Carrière et possibilité d’évolution du livreur Uber Eats

Le métier de livreur Uber Eats n’offre pas beaucoup de perspectives d’évolutions, si ce n’est d’exercer ce métier pour d’autres applications de livraison de repas. Si vous réalisez les livraisons à vélo, ce métier peut être très demandant physiquement, et il faudra songer à une reconversion après 40 ans.

Comment s’inscrire en tant que livreur Uber Eats?

Que vous disposez d’un vélo, d’un scooter ou d’un véhicule, devenir livreur indépendant chez Uber Eats est possible. Proposez votre candidature auprès de Uber Eats. Pour ce faire, visitez la plateforme web de l’enseigne pour découvrir les critères d’éligibilité. Vous devez tout d’abord adopter le statut d’auto-entrepreneur. Vous aurez à déclarer votre activité au sein du registre des commerces afin d’obtenir un numéro d’identification fiscale. Autrement, naviguez sur le site du Pôle Auto-Entrepreneur. Le chiffre d’affaires minimum à déclarer est de 70 000 € par an. Par la suite, il convient de contacter le service de registre national des transporteurs pour une demande d’ attestation de capacité de transport de marchandises. Préparez votre CV, une copie de votre pièce d’identité, une photo d’identité ainsi que votre casier judiciaire. Ce dernier doit être vierge et datant de moins de 3 mois.

Revenez sur le site web d’Uber Eats pour créer un compte. Téléchargez l’application destinée pour la réception des itinéraires de livraison. Avant la prise de la fonction, le nouveau coursier s’engage à réunion d’information pour découvrir les normes sanitaires à respecter. Les matériels de travail sont ensuite remis.

Les avantages de choisir le statut d’indépendant pour devenir coursier Uber Eats

Uber Eats est un prestataire de renommée mondiale en livraison de repas à domicile. L’enseigne, basée à San Francisco mais disposant de nombreuses filiales dans le monde, recrute en permanence des livreurs motivés. Alors que vous souhaitez faire partie de l’équipe en gardant le statut d’indépendant, des avantages intéressants ne risquent pas de vous décevoir. Chaque coursier adopte ainsi le statut d’auto-entrepreneur.

Horaires flexibles

Un livreur Uber Eats, en tant que travailleur indépendant, peut choisir ses horaires de travail. Lorsqu’il est prêt à livrer les repas, il suffit de découvrir les missions disponibles via l’application. Le coursier se déplace vers un restaurant pour récupérer la barquette à livrer.

Système de comptabilité transparent

La rémunération du livreur dépend de son nombre de livraisons et de sa distance parcourue. Le nombre d’heures travaillées et la météo sont aussi pris en compte. L’enseigne Uber Eats propose différents bonus pour les livreurs. Lorsque le coursier assure ses missions dans de mauvaises conditions météorologiques, comme la pluie par exemple, il profite d’une prime exceptionnelle. Dans certaines villes, Uber Eats met en place des coefficients multiplicateurs pour augmenter la rémunération de base pendant les heures de pointe ou les événements importants.

Charges sociales allégés

Tous les travailleurs indépendants doivent acquitter des charges sociales. Afin d’optimiser le revenu, il est possible de demander une aide financière. Ce qui pourrait réduire les charges sociales jusqu’à moins de 50%. Il est recommandé de demander une prise en charge de votre auto entreprise par le biais de l’Aide aux Créateurs et Repreneurs d’Entreprises (ACRE). Pour cette option, le plafond du chiffre d’affaires annuel à déclarer doit être de 40 000 € au maximum.

Trouver une école et une formation

Une vingtaine d’établissements en France proposent une formation pour obtenir le CAP conducteur-livreur de marchandises, dont le Lycée professionnel la Floride à Marseille, ou le Lycée professionnel Galliéni Lycée des métiers du transport et de la logistique à Fréjus.

L’ICEP

L’Institut Consulaire d’Enseignement Professionnel (ICEP), sous la tutelle de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI), vous permet d’obtenir en deux ans votre CAP distribution d’objets et services à la clientèle. Cette formation est ouverte à tous. Vous y étudierez des domaines qui pourront vous être utile pour être livreur Uber Eats, comme la gestion de la relation client, l’hygiène et la sécurité, ou encore les réglementations.

Les questions les plus fréquentes sur le métier de livreur Uber eats

Quelle assurance pour être livreur Uber Eats?

L’enseigne Uber Eats propose une couverture gratuite pour tous ses personnels indépendants en cas d’accident de travail. Visitez la plateforme web du groupe pour avoir une idée sur l’assurance disponible. Les avantages peuvent varier d’un pays à un autre. Cependant, à la base, la couverture de responsabilité civile s’élève à 2 millions de dollars pour les livreurs en voiture. Cependant, le coursier reste le seul responsable de l’entretien de sa voiture. Il est important d’acquitter l’assurance auto habituelle afin de bénéficier d’une protection à tout moment, surtout lorsque vous conduisez sans exercer votre activité professionnelle. Côté santé, le remboursement de frais médicaux atteint 100 % de la base de remboursement de la Sécurité sociale.

En ce qui concerne les livreurs à vélo, la souscription à une assurance figure parmi les meilleures options. De cette manière, vous aurez l’opportunité de bénéficier d’un remplacement en cas de vol de votre équipement. Pensez à contacter un assureur réservé pour les auto-entrepreneurs. N’hésitez pas à opter pour une assurance tous risques.

Quand est-on payé chez Uber Eats ?

Le groupe Uber Eats propose un paiement hebdomadaire. Le livreur reçoit sa rémunération et ses primes toutes les semaines. L’enseigne effectue le virement tous les lundis pour que le solde soit disponible le mercredi au plus tard. L’enseigne exige la proposition du numéro de compte bancaire dès la souscription du livreur afin de faciliter le paiement. Vous avez intérêt à programmer des virements automatiques par semaine vers votre compte bancaire. Il est bel et bien possible de demander un virement en dehors du calendrier de paiement régulier. Pour ce faire, cliquez sur « Encaisser ». En cas de blocage de votre compte bancaire ou d’autres problèmes techniques de votre établissement bancaire, il est possible de modifier le mode de paiement. A chaque commande, révisez le mode de paiement.

Combien gagne en moyenne un livreur Uber Eats ?

Mais combien gagne un livreur ? Côté salarial, en 2019, la firme Uber Beats a procédé à une révision de la tarification afin de motiver les livreurs mais également pour améliorer la qualité de service. Cependant, les conditions de rémunération mises en place depuis l’année 2015 restent valables. Au cœur de la ville de Paris, chaque livreur reçoit un prix basique de 2,85 € par course. Cette somme est additionnée par une compensation de la distance parcourue, soit de 0,81 € /km. Pour les livreurs des autres villes, la rémunération de base est de 2,63 €, puis de 0,98 €/km. En une seule heure, il est possible de réaliser 2 à 5 courses. Ce qui dépend de la distance qui relie le restaurant au domicile des clients.

En période pluviale, il est possible d’obtenir des primes de pluies. Le livreur obtient un montant de 15 € par créneau, de 11h à 15h et de 19h à 23h. Il en est de même à la tombée de la neige. Pour valider ce bonus, vous devez assurer 3 livraisons par créneau au minimum. Travailler en été et en hiver est ainsi rentable pour remplir sa tirelire. Lors de la livraison, des clients sympathiques pourraient offrir des pourboires généreux. A vous d’adopter un ton amical et un visage souriant.

Check Also

devenir libraire

Devenir libraire, le livre est une culture

C’est peut-être une profession que l’on côtoie de moins en moins en terme général mais …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *