Devenir cariste, un métier de manutention

Trouver un travail reste un grand défi dans tous les secteurs. Alors que vous souhaitez réaliser des missions simples et motivantes au quotidien, le métier de cariste pourrait vous intéresser. Vous aurez simplement à rester concentré et méthodique. Zoom sur les profils requis pour cette profession.

Qu’est-ce que le métier de cariste ?

Le cariste désigne un manutentionnaire qui assure le chargement et le déchargement des charges lourdes dans les entrepôts, les magasins et les véhicules de transports. Il assure le déplacement des gros paquets. Pour les cartons de 50 kg en moyenne, des opérations manuelles sont envisageables. Par contre, pour les objets très lourds, le professionnel devra conduire des engins motorisés : chariots tracteurs, chariots élévateurs et transpalettes à conducteur porté.

Les qualifications d’un cariste

Contrairement aux idées reçues, le métier de manutentionnaire cariste n’est pas destiné aux personnes qui n’ont pas poursuivi des études. Il est vrai que même sans diplôme, vous pourrez déposer votre candidature auprès des grands magasins. Par ailleurs, il faut suivre une formation de courte durée. Pour décrocher le poste de cariste, il faut obtenir le certificat d’aptitude à la conduite sécurité, connu sous l’acronyme CACES. Il existe par exemple la Formation CACES 1.3.5. Vous devez maîtriser les engins spécifiques pour le transport et le déplacement des objets lourds. Afin d’accéder à la formation, vous devez tout d’abord avoir plus de 18 ans. Vous aurez à passer une visite médicale pour évaluer votre aptitude. Sachant que ce processus est payant.

Après un entretien oral, votre futur employeur pourrait vous emmener dans son local de stockage pour tester vos compétences. Vous aurez généralement à remplir des rapports complets sur les paquets que vous transportez du camion vers les étagères de stockage et vice versa.

La plupart des recruteurs acceptent la candidature des personnes qui dispose l’un de ces diplômes / certificats :

  • Bac Pro logistique
  • BEP logistique et transport
  • CAP opérateur logistique
  • CAP Agent d’entreposage

En ce qui concerne l’environnement de travail du cariste, il peut exercer ses fonctions auprès de différentes enseignes. Il est possible de proposer ses services à quelques structures importantes :

  • Aéroports
  • Zones de fret
  • Gares
  • Entreprises de transport
  • Industries
  • Etablissements publics
  • Sociétés de service d’expéditions

Le profil d’un bon cariste

Le métier de cariste engage à des missions à temps complet sur terrain. Avant de répondre aux offres des recruteurs, assurez-vous que vous disposez des qualités suivantes.

Une bonne condition physique

Il faut avoir une énergie débordante pour supporter les horaires décalés, les conditions climatiques variées, les bruits, les saletés, etc. Pour un travail dans un champ agricole, assurez-vous que vous ne souffrez pas de problèmes respiratoires. Les poussières seront au rendez-vous, surtout en période sèche.

De l’habileté et de la réactivité

Un bon cariste s’engage à bien organiser ses paquets lors du charge/ la décharge des véhicules/ locaux d’entreposage. Il convient de rester prudent pour les marchandises fragiles. Vous avez intérêt à faire preuve de vigilance sur la sécurité de vos marchandises.

Une connaissance en informatique

Comme la plupart des entreprises sont digitalisées, le cariste devrait avoir des compétences considérables en informatique. La maîtrise de la manipulation de divers outils de commande est un surplus.

Les avantages et inconvénients de la profession de cariste

Le cariste est un opérateur important dans le domaine de la logistique. Vous ne mettrez pas longtemps pour trouver un emploi. Même sans diplôme, de nombreux recruteurs peuvent accepter votre candidature. Mieux encore, il est possible de trouver un poste à temps partiel pour les étudiants. Des avantages intéressants vous motiveront certainement à devenir cariste :

  • Pas obligation de posséder un diplôme spécifique
  • Equipements de sécurité assurés par l’employeur
  • Salaire raisonnable
  • Métier évolutif

Par ailleurs, si vous souhaitez un travail à temps complet, vous serez soumis à quelques situations déplorables :

  • Horaires irréguliers (nuit, week-end, jours fériés)
  • Déplacements en continu
  • Intempéries
  • Manutention manuelle des charges lourdes.

Les évolutions de carrière possibles pour un cariste

Au fil de quelques années d’exercices, un bon cariste aura des expériences considérables dans son métier. Des évolutions de poste seront au rendez-vous :

  • Chef de quai
  • Contrôleur appareils de levage
  • Gestionnaire de stock
  • Responsable d’entrepôt
  • Technicien en logistique d’entreposage
  • Chef magasinier
  • Préparateur de commandes

Un cariste peut évoluer vers un métier plus rentable. Il sera capable de devenir formateur en conduite des véhicules de levages. Avec un investissement considérable, il sera facile de monter une entreprise spécialisée dans la manutention des charges lourdes. Vous deviendrez prestataires des grandes entreprises qui disposent un local de stockage considérable.

Les conditions salariales d’un cariste

Un manutentionnaire cariste ou un cariste d’entrepôt reçoit généralement l’équivalent du SMIC. Par ailleurs, la somme proposée dépend de la taille de l’entreprise ainsi que des missions à réaliser. Si vous décrochez un poste au sein d’une grande firme multinationale, il est possible d’obtenir le double du SMIC après la période d’essai. Toutefois, quel que soit le montant du salaire, vous bénéficierez des indemnités de déplacement. Sans oublier les pourcentages supplémentaires pour les missions de nuit et des jours fériés. A la signature de votre contrat, jetez un œil sur les horaires de travail obligatoires. Si vous quittez votre lieu de travail plus tard que prévu, vous profiterez d’une majoration des heures supplémentaires. Votre salaire peut être révisé selon vos compétences et aussi votre ancienneté. A vous de négocier avec votre employeur.

Trouver les offres d’emploi pour le poste de cariste

Avec un bac pro logistique, un CAP agent entreposage ou un certificat CACES en poche, repérez les offres d’emploi pour devenir magasinier cariste. Suivez les annonces sur les journaux en papier. Autrement, profitez d’Internet pour naviguer sur les plateformes d’emploi en ligne. Préparez un CV et une lettre de motivation afin de proposer votre candidature par mail. N’oubliez pas de mentionner un contact téléphonique pour que le recruteur puisse vous joindre facilement.

Le délai de l’obtention du certificat d’aptitude à la conduite en sécurité ne prendra que quelques semaines. Il suffit de trouver une enseigne qui propose une formation accélérée. Pour optimiser votre savoir-faire, n’hésitez pas à effectuer un stage d’apprentissage pour conduire correctement les engins utilisés en manutention. Cela ajoutera une expérience professionnelle importante pour votre CV.

Check Also

devenir serrurier sans diplôme

Devenir serrurier sans diplôme, s’ouvrir à l’artisanat

La profession de serrurier attire beaucoup de jeunes personnes. Etant un métier artisanal, c’est donc …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *