Devenir VDI pour faire de la vente à distance

Comment devenir VDI ? Les métiers à domicile attirent des milliers de personnes. Une liberté dans les horaires de travail est au rendez-vous. De nombreux professionnels du commerce souhaitent devenir Vendeur à Domicile Indépendant, connu sous l’acronyme VDI. Il est bel et bien possible d’obtenir un revenu intéressant.

Qu’est-ce que le métier de VDI ?

La vente à domicile est une activité professionnelle née avec le boom de l’utilisation du réseau internet. Un Vendeur à Domicile Indépendant (VDI) s’avère un revendeur d’une entreprise. Il joue à peu près les rôles d’un commercial d’entreprise. Cependant, en gardant le statut d’indépendant, quelques statuts au choix sont au rendez-vous. Le professionnel n’obtient pas un salaire mensuel fixe. Il perçoit une commission en fonction de son chiffre de ventes. Le prix de chaque produit doit généralement être similaire à celui affiché par le distributeur officiel. Autrement, les enseignes établissent des tarifs maximaux pour garder leurs images aux yeux des consommateurs.

Un VDI utilise parfois les réseaux sociaux pour vendre des produits. Il peut également tirer profit du « bouche à oreille » pour essayer d’attirer ses proches dans la consommation de ses marchandises. Par ailleurs, il peut déployer différentes techniques commerciales pour atteindre des objectifs impressionnants.

Les avantages du métier de VDI

Être VDI promet de bonnes conditions physiques et salariales. Si vous souhaitez rester chez vous en gagnant un revenu stable et intéressant, essayez ce métier dans le meilleur délai.

  • Horaires libres : Vous pouvez travailler en toute heure en fonction de votre disponibilité. Si vous êtes déjà engagé dans un métier à temps plein, le VDI s’avère un meilleur revenu supplémentaire. Vous n’aurez qu’à vous connecter sur votre réseau pendant vos heures creuses. Même au milieu de la nuit, vous pouvez lancer une publication pour obtenir des messages privés au bon matin.
  • Revenu attractif : Le plan de commissionnement de chaque entreprise qui engage des VDI est toujours avantageux. Nombreuses enseignes acceptent même des négociations dans l’intérêt de la collaboration.
  • Candidature facile : Devenir VDI n’exige pas de diplôme particulier. Il suffit d’avoir une belle motivation pour répondre aux offres des grandes entreprises.
  • Investissement minimum : Vous n’avez pas besoin d’une fortune pour démarrer une carrière professionnelle sous le statut d’indépendant. La plupart des enseignes proposent des opportunités à moindre coût pour les débutants. Il arrive même de trouver des entreprises qui garantissent un premier lot gratuit de produits à revendre.
  • Primes d’excellence accessibles : À l’atteinte d’un objectif précis, l’entreprise accorde des récompenses attrayantes. Il s’agit parfois d’un voyage payé, d’un séminaire gratuit ou d’un lot de produits. Découvrez au préalable les challenges de la société de votre choix pour préparer un bon plan de vente.

Les statuts d’un VDI

La vente à domicile est un vrai métier. Vous aurez à proposer des produits à des internautes. Les réseaux sociaux seront d’une grande importance pour attirer de nombreux clients. Pour démarrer une carrière avec ce métier, il est important de bien sélectionner le type de contrat adapté à vos besoins et vos objectifs.

Le contrat VDI acheteur-revendeur

Vous disposez déjà d’une boutique physique ou en ligne ? Vous avez mis en place un système de livraison efficace ? Le contrat VDI « acheteur-revendeur » pourrait certainement vous intéresser. Vous aurez à constituer un stock. Plus précisément, l’entreprise propose ses produits en prix de gros pour que vous puissiez tirer des bénéfices considérables. Vos gains dépendent ainsi de deux points, dont l’effectif des ventes et aussi la marge dégagée pour chaque pièce.

Le contrat VDI mandataire

Le VDI « mandataire » joue le rôle d’intermédiaire entre l’entreprise et les clients. Il a pour objectif d’avoir des commandes. Sa mission se concentre ainsi dans la présentation des produits aux clients. Il peut donner des conseils efficaces sur le choix du client lors de l’achat en fonction du projet en question. Pour décrocher un bon point, le VDI établit un bon de commande. Autrement dit, le VDI est libre de recevoir les commandes au nom de l’entreprise.

Pour ce type de contrat, il n’est pas nécessaire de constituer un stock. Le distributeur expédie les paquets vers vous uniquement après le paiement du client. Autrement, selon les accords conclus dès le début du contrat, l’entreprise peut livrer les commandes directement chez le client.

Le contrat VDI courtier

Un vendeur à domicile « courtier » assure les mêmes fonctions qu’un « mandataire ». Cependant, il ne prend plus en charge la rédaction du bon de commande. En séduisant un prospect, le VDI le redirige directement au responsable commercial de l’entreprise. Ce dernier s’occupe ensuite de la commande. Sachant que l’acheteur est déjà informé sur les types de marchandises ainsi que leurs prix respectifs.

Les qualifications d’un VDI

Le VDI figure parmi les postes les plus faciles à décrocher. Pratiquer cette profession ne requiert aucun diplôme. Cependant, dans le but de profiter de meilleurs résultats, de nombreuses enseignes imposent quelques critères concernant le professionnel. Les titulaires d’un diplôme d’études supérieures en commerce, en marketing ou en communication s’avèrent privilégiés. Il en est de même pour les candidats ayant déjà travaillé en tant que commercial d’entreprise. Afin de devenir VDI pour une enseigne importante, vous avez intérêt à mettre en avant vos parcours professionnels et scolaires dans votre CV. Pour les débutants, il est conseillé de mentionner votre motivation face aux charges de travail qui vous attendent.

Un VDI peut travailler sur terrain ou devant son écran. De nombreux professionnels rejoignent des endroits publics très fréquentés pour trouver des acheteurs, surtout si les produits sont de taille compact. Par exemple, il est bel et bien possible d’emporter quelques échantillons de produits dans un sac à dos. Par contre, pour rester anonyme, il convient de rester derrière son écran. Il suffit de profiter d’internet en utilisant les réseaux sociaux. Parfois, la sponsorisation des publications se révèle d’une grande importance pour attirer des milliers d’internautes. Ce qui signifie qu’un bon VDI doit être parfaitement à l’aise avec internet et les réseaux sociaux. Il convient d’avoir une idée sur les communautés en ligne qui rassemblent les cibles.

Il ne faut pas oublier de fidéliser ses clients. Pour ce faire, instaurer une relation de confiance se révèle d’une grande importance. Le VDI doit assister au mieux ses clients. Par exemple, pour la vente d’un appareil électroménager démontable, le vendeur ne devrait pas disparaître après la vente. Il a intérêt à accompagner le client pour le montage et l’activation de l’équipement.

Afin de réaliser des défis au quotidien, le VDI doit être une personne passionnée par le travail, motivée et patiente. La plupart des clients auraient besoin d’arguments réalistes avant de prendre une décision. Une longue discussion pourrait être nécessaire avec chaque internaute. Malheureusement, tous les échanges ne se terminent pas forcément en commande.

Alors que le métier vous tente, il est bon de noter quelques points essentiels. Le futur VDI, obligatoirement majeur, ne doit faire en aucun cas l’objet :

  • D’un engagement en Contrat Emploi Solidarité (CES)
  • D’une faillite personnelle justifié par des crédits bancaires impayés
  • D’une condamnation des autorités compétentes

Les formalités pour devenir VDI au sein d’une entreprise

Exercer la profession de VDI est favorable à la fois pour les professionnels expérimentés, les nouveaux diplômés mais aussi les étudiants. Alors que vous êtes débutant, envoyez votre CV pour postuler à une offre d’une entreprise. Vous recevrez des réponses par mail ou par téléphone dans les meilleurs délais.

Si vous êtes un VDI acheteur- revendeur, votre lot de premiers produits seront livrés à votre domicile. Autrement, vous pouvez rejoindre le local de l’entreprise si celle-ci se trouve dans votre région. Vous aurez à signer un contrat et à livrer quelques paperasses administratives qui vous concernent.

La plupart des métiers à CDI et CDD sont compatibles avec celui du VDI. Par exemple, si vous êtes esthéticienne, vous pouvez profiter de vos clientes pour la vente des produits de soins pour le visage. Par contre, certains professionnels ne peuvent pas devenir vendeur à domicile, à ne citer que les fonctionnaires, les officiers publics, les mandataires judiciaires, les comptables et les avocats.

Au début de votre mission au sein de l’entreprise de votre choix, il est conseillé de déclarer votre activité auprès du Centre de formalités des Entreprises. Cette étape doit être réalisée 15 jours après la signature du contrat au maximum. Si vous exercez le métier de VDI à temps plein, il convient d’officialiser votre statut d’indépendant. Il convient d’effectuer une déclaration de revenus tous les ans. Rejoignez le Centre des Impôts de votre région pour découvrir toutes les procédures obligatoires.

Le choix de son entreprise VDI

Pour gagner de l’argent chez soi, le métier de VDI s’avère prometteur. Repérez les enseignes qui souhaitent travailler avec des professionnels indépendants pour la vente de leurs produits. Commencez par penser aux marchandises que vous pourrez vendre facilement. Notez la liste des articles qui attirent de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux. Sans oublier les produits très rares mais très recherchés. Par exemple, si vous avez déjà une page qui propose des tutoriels de make-up sur les réseaux sociaux, vous n’aurez pas de mal à vendre des produits cosmétiques.

Avant de signer un contrat, il convient de découvrir les conditions avancées par l’entreprise de votre choix. Vous avez intérêt à connaître le pourcentage de commission sur chaque produit. Sans oublier le chiffre d’affaires à atteindre pour décrocher une prime intéressante. Pour éviter de détruire votre réputation, assurez-vous que les produits de l’enseigne présentent un état impeccable. N’hésitez pas à fouiller sur internet des retours des acheteurs.

Les meilleures marques de VDI

Trouver une enseigne qui engage des VDI ne prend que quelques minutes. Alors que vous avez déjà une idée sur les produits que vous désirez commercialiser, il suffit de repérer les grandes marques de renom sur le marché.

Vorwerk

Vous disposez déjà d’une bonne audience qui serait intéressée par les appareils électroménagers ? Le groupe Vorwerk recrute des VDI. Pour tout candidat, les diplômes et les expériences professionnelles ne sont pas exigés. Vous n’aurez qu’à préciser votre motivation pour remporter des challenges exceptionnels. Mieux encore, aucun investissement n’est nécessaire. Au début de la collaboration, l’enseigne propose gratuitement les produits à commercialiser. Chaque revendeur profite en même temps des méthodes de vente efficaces.

En dépassant un objectif donné, le VDI pourrait remporter différents cadeaux, à ne citer que des appareils essentiels pour le nettoyage chez soi. Au fil du temps, une évolution de carrière est bel et bien possible. Vous pourrez passer au statut de Vendeur, représentant et placier (VRP).

Tupperware

La société Tupperware est spécialisée en production d’articles de cuisine. Elle dispose également des produits destinés à la conservation d’aliments. Si vous désirez devenir VDI au sein de l’enseigne, vous aurez à préparer un petit investissement pour acheter un kit de démarrage. L’entreprise dispose déjà d’un plan de rémunération spécifique pour tous les vendeurs à domicile. Une commission intéressante est au rendez-vous pour toutes les ventes réalisées. Mieux encore, chaque professionnel est souscrit à un régime de la sécurité sociale.

Afin de proposer votre candidature, essayez de contacter une conseillère ou une monitrice via le site web du groupe. En seulement quelques minutes, vous obtiendrez des informations complètes sur toutes les conditions à considérer.

Guy Demarle

Guy Demarle figure parmi les meilleures enseignes de vente des matériels et accessoires de cuisine de qualité professionnelle. L’enseigne propose un job à plein temps ou à temps partiel pour tous les passionnés du commerce et du marketing réseau. Les VDI engagés par l’entreprise gagnent jusqu’à 31% de commissions. Des cadeaux sont offerts pour les vendeurs qui rapportent un beau chiffre d’affaires.

Pour devenir VDI de Guy Demarle, vous n’aurez même pas besoin d’un CV. Naviguez sur la plateforme web du groupe pour prendre contact avec un conseiller. Avant de démarrer l’activité, une formation gratuite est au rendez-vous.

Elora

Elora désigne une grande marque de vêtement haut de gamme made in France. Elle se démarque par des confections de style unique conçus à base de matières respectueuses de l’environnement.

Pour tirer profit des commissions attrayantes sur la vente des habits créés par Elora, il suffit de visiter la plateforme web de l’enseigne. Aucun investissement n’est utile. Des formateurs expérimentés vous accompagneront pour un meilleur lancement de votre carrière.

Check Also

devenir consultant SEO

Devenir consultant SEO, l’expert en acquisition de trafic sur le web

Internet est maintenant en constante évolution depuis plus de vingt ans. C’est donc tout naturellement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *