Devenir assistant familial, un métier à vocation sociale

Les métiers du social attirent de nombreux étudiants. Ils permettent de servir autrui tout en trouvant son gagne-pain au quotidien. Alors que vous êtes attirés par des activités basées sur l’assistance des personnes ou familles en détresse, devenez assistant familial.

Les missions de l’assistant familial

L’assistance familiale désigne l’accueil des jeunes de 0 à 21 ans en difficulté. Comme il s’agit d’un métier à temps complet, les prestations sont sanctionnées par un salaire mensuel.

Un assistant familial est un professionnel qui héberge et prend en soins les bébés, enfants et adolescents qui rencontrent des problèmes familiaux ou qui présentent des troubles physiques/ psychiques. Cet expert est généralement désigné par les services du département de la justice des mineurs ou une association d’aide à l’enfance. La durée de l’accueil des enfants ou jeunes adolescents s’avère fréquemment de longue durée. Par ailleurs, chaque cas est différent. Raison pour laquelle l’assistant familial peut garder un mineur seulement pendant quelques jours ou quelques semaines.

Si l’assistant familial a déjà une famille dans son domicile, le ménage peut devenir famille d’accueil.

Selon la situation des mineurs en détresse, l’assistant familial peut avoir le soutien d’autres professionnels. Une assistante sociale ou un psychologue peut visiter l’enfant au sein de la famille d’accueil pour un accompagnement moral important.

Les avantages

  • Travail à domicile
  • Rémunération intéressante
  • Métier évolutif

Les inconvénients

  • Travail à temps plein, sans week-end ni jour férié
  • Implication de la vie professionnelle dans la vie familiale

Quelles études ou formations pour devenir assistant familial ?

La plupart des assistantes familiales sont des mères de famille qui désirent travailler à domicile. Les statistiques en France enregistrent majoritairement des professionnels de plus de la trentaine. Si vous souhaitez aider vos prochains au quotidien grâce à votre travail, il est important d’avoir quelques idées sur les étapes à respecter.

Les formations

Devenir assistant familial ne requiert aucun diplôme d’études supérieures. Par ailleurs, les professionnels de la santé sont privilégiés lors de la présélection des dossiers des demandeurs d’agrément.

Vous aurez compris qu’un agrément doit être délivré par la Protection Maternelle et Infantile (PMI). Le président du conseil général annonce en même temps l’effectif des enfants que vous pourrez accueillir à votre domicile. La candidate/ le candidat doit passer des évaluations sociales et psychologiques.

Par la suite, il est obligatoire d’effectuer un stage de 60 heures auprès des institutions médico-sociales. Vous pourrez également être introduit au cœur d’un établissement d’accueil familial de grande envergure. Il est bon de retenir que

Les meilleurs assistants familiaux disposent d’un diplôme d’État d’assistant familial (DEAF). Cette qualification concerne les professionnels qui suivent une formation allant de 18 à 24 mois.

Les qualités requises

Un assistant familial est à la fois responsable de la santé physique et mental de l’enfant accueilli, et aussi de la scolarité de celui-ci. Le professionnel doit avoir de grandes qualités humaines pour bien prendre soin de l’enfant. Il doit être patient, généreux, compréhensif et pédagogue. L’assistant devrait être digne et discret. Il garde en secret les origines et les difficultés des enfants qu’il prend en charge.

En ce qui concerne l’espace d’accueil, la maison doit être bien entretenue, spacieuse et calme. Une inspection est au rendez-vous avant de signer le contrat de travail. Si vous souhaitez accueillir des enfants chez vous, vous avez intérêt à entreprendre des travaux de rénovation. Sans oublier l’aménagement de l’espace ainsi que la décoration intérieure et extérieure.

Le salaire et les indemnités de l’assistant familial

Le salaire d’un débutant est en moyenne de 950 € par mois. Le salaire le plus bas est de 500 €. Ce montant peut être révisé en fonction du nombre d’enfants pris en charge. Par ailleurs, l’assistant familial reçoit des indemnités d’entretien de la maison, d’une valeur de 10 € par jour, soit de 300 € par mois. Une somme complémentaire d’environ 600 € est également offert pour le déjeuner et la scolarité de chaque enfant.

L’ancienneté s’avère important pour demander une augmentation de la rémunération. Autrement, le salarié peut essayer d’autres professions dans le cadre de ses compétences. Les assistants familiaux expérimentés peuvent être acceptés facilement à l’un de ces postes :

  • Agent spécialisé des écoles maternelles/ Directeur de crèche
  • Accompagnateur de personnes autistes
  • Aide médico-psychologique
  • Assistant de service social/ maternelle
  • Auxiliaire de vie
  • Animateur socioculturel
  • Agent de développement local
  • Conseiller conjugal et familial/ en insertion sociale
  • Educateur de la Protection judiciaire de la jeunesse

Trouver les meilleures enseignes de formation

Alors que les conditions générales sur le métier d’assistant familial vous intéressent, réalisez votre premier pas. Il est temps de repérer un centre de formation qui propose un certificat valide. De cette manière, la prise de poste est possible dès la fin de la formation.

ETSUP

L’école supérieure de travail social (ETSUP) est un acteur important du paysage social en ce qui concerne les formations. Tous, les ans, elle forme plus de 2000 étudiants aux métiers du travail social grâce à 23 formateurs permanents et 457 formateurs occasionnels dans son école. ETSUP propose des formations initiales, supérieures et continues. Chaque étudiant est ainsi suivi de manière personnalisé pour assurer la réussite de son diplôme. En savoir plus sur la formation assistant familial DEAF.

UFCV

L’UFCV est une association éducative de l’enseignement public. Le groupe propose une formation qualifiante aux métiers à vocation sociale. Alors que vous souhaitez devenir assistant familial, il convient de souscrire à la formation ASFAM. Vous devez avant tout présenter un justificatif sur la réalisation d’un stage préparatoire à l’accueil d’enfant, d’une durée de 60 heures au minimum. L’établissement procède ensuite à une sélection de dossiers pour les candidats. Le programme comprend trois grands thèmes : accueil et intégration de l’enfant dans sa famille d’accueil, accompagnement éducatif de l’enfant et communication professionnelle.

CNFDI

Le Centre National Privé de Formation à Distance propose différentes formations en ligne pour les particuliers qui souhaitent exercer une activité professionnelle à domicile. L’enseigne offre un programme intéressant pour ceux qui veulent devenir accueillant ou assistant familial.

Pour la souscription, chaque participant doit déposer une lettre de demande d’agrément au président du conseil départemental de sa région. La formation classique à distance prend 233 heures. Sans oublier les 35 heures de stage. Un certificat de fin de formation est proposé à chaque participant afin de trouver facilement du travail. Selon votre disponibilité, il est possible d’accélérer la formation pour obtenir le diplôme en seulement 6 mois. Au lieu de rester en ligne 6 h par semaine, il convient d’effectuer un cours de 12 h par semaine.

Les personnes éligibles à la formation doivent être propriétaires d’une maison présentable. Chaque enfant est obligatoirement hébergé dans une chambre de 9 m2 au minimum.

Check Also

devenir serrurier sans diplôme

Devenir serrurier sans diplôme, s’ouvrir à l’artisanat

La profession de serrurier attire beaucoup de jeunes personnes. Etant un métier artisanal, c’est donc …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *