Devenir chauffeur Uber, comment faire?

La réservation d’un taxi via un appel téléphonique ou une application mobile est très pratiquée en France depuis de nombreuses années. Cette prestation a fait naître une nouvelle catégorie de professionnels de la conduite automobile. Il s’agit des chauffeurs Uber, en référence à l’entreprise américaine qui développe des applications de mise en relation de conducteurs et de clients. Le métier de chauffeur VTC (Véhicule de Transport avec Chauffeur) a du succès et permet aux professionnels de gagner leurs vies. Grâce à une formation spécifique, vous pouvez vous professionnaliser dans cette activité.

La mission d’un chauffeur Uber

Le chauffeur Uber ou VTC a pour rôle de transporter son client dans un véhicule que celui-ci aura réservé au préalable. La destination et le prix de la prestation sont fixés lors de la réservation. La voiture utilisée doit être en bon état de fonctionnement. Généralement, ce sont des véhicules haut de gamme qui sont exploités pour exercer ce métier. Selon la règlementation, un VTC doit respecter certaines conditions :

  • le nombre de places doit être compris entre 4 et 9 ;
  • les portes doivent être au nombre de 4 au minimum ;
  • les dimensions doivent être de 4,5 x 1,7 m au moins ;
  • la puissance du moteur doit être supérieure ou égale à 84 kW (l’équivalent de 120 chevaux) ;
  • l’ancienneté doit être de 7 ans au plus (exception faite pour les voitures de collection).

Le chauffeur VTC doit prendre son client sur un lieu de rendez-vous et l’amener à la destination indiquée pendant la réservation. Il n’est pas autorisé à charger dans son véhicule des personnes rencontrées sur la voie publique par hasard.

Une voiture de transport avec chauffeur doit faire l’objet d’un contrôle technique chaque année dans un centre de contrôle technique agréé par l’État. Une formation Uber sera nécessaire pour effectuer cette activité si vous êtes un nouveau chauffeur.

La formation pour devenir chauffeur Uber

Pour devenir chauffeur Uber, vous devez obtenir une carte professionnelle suite à un examen si vous n’avez pas encore un an d’ancienneté en tant que chauffeur. Le suivi d’une formation est indispensable pour entrer en possession de ce document. La formation de chauffeur VTC pour pouvoir postuler chez Uber est dispensée dans de nombreux centres éligibles au CPF (Compte Personnel de Formation).

formation-chauffeur-uber
 

En vous inscrivant dans l’un de ces établissements, vous vous donnez la possibilité de financer votre formation avec diverses aides financières. Pour accéder aux cours, vous devez tout de même remplir quelques conditions, à savoir :

  • être majeur ;
  • être titulaire d’un permis B en cours de validité depuis 3 ans au moins ;
  • détenir une attestation d’aptitude physique délivrée par le préfet après une visite médicale effectuée auprès d’un médecin agréé ;
  • ne pas avoir été condamné pour certains délits (délit du Code de la route, peine pour abus de confiance…).

Les centres de formation de chauffeur Uber ont principalement pour rôle d’accompagner les candidats dans la préparation de leur examen. Ils leur permettent également d’obtenir les connaissances nécessaires pour leur future activité. De façon générale, les cours sont orientés vers la prise en charge du client, le confort de celui-ci, la relation client, la conduite en sécurité, la création d’une facture ou d’un devis, etc.

La formation dure deux à trois semaines et est souvent proposée en cours du jour comme en cours du soir. Selon la règlementation, tous les 5 ans, le chauffeur VTC doit suivre un stage de formation continue de 14 heures dans un centre de formation agréé par l’État.

Les compétences requises pour être chauffeur Uber

Bien des compétences sont nécessaires pour exercer le métier de chauffeur VTC. En priorité, vous devez être apte à conduire un véhicule en général et un véhicule de transport avec chauffeur en particulier. Cela signifie que vous devez remplir toutes les conditions pour être reconnu comme un professionnel de la conduite de VTC. Ensuite, vous devez être organisé. Cette qualité vous permettra de toujours être à l’heure aux rendez-vous pris avec vos clients.

Vous devez inspirer confiance à vos passagers et les amener naturellement à être à l’aise avec vous pendant le voyage. Pour cela, vous devez soigner votre présentation physique. Si vous exercez pour le compte d’une société, celle-ci devrait vous imposer un code vestimentaire à respecter. Si vous travaillez à votre propre compte, vous devez faire attention à ce que vous portez.

La connaissance de la localité dans laquelle vous voulez exercer l’activité de chauffeur VTC est requise. Pensez donc à sillonner souvent la ville et les environs afin de maîtriser leur cartographie. Pour développer votre activité, il vous faudra mettre en place un réseau composé de clients, d’hôtels, de restaurants, etc. Vous devez faire preuve de disponibilité en offrant des services à vos clients comme la réservation de table dans un restaurant. Une formation de chauffeur Uber vous permettra de développer ces compétences.

salaire-chauffeur-uber

Les démarches administratives pour obtenir sa carte de chauffeur VTC

Après avoir passé avec succès l’examen VTC, vous pouvez obtenir votre carte professionnelle sécurisée (avec QR code). Pour l’avoir, faites-en la demande auprès de la préfecture du département de votre domicile. Si vous habitez à Paris, rendez-vous à la préfecture de police. Votre demande doit être accompagnée d’un dossier comportant :

  • une photocopie de votre permis B valide ;
  • une photocopie de votre carte d’identité ou passeport ;
  • un certificat d’aptitude physique ;
  • deux photos d’identité en couleur ;
  • le justificatif de votre réussite à l’examen (pour les nouveaux chauffeurs) ou le justificatif de votre expérience (pour les anciens chauffeurs).

La carte professionnelle de chauffeur VTC coûte 61 euros. Elle est délivrée au bout de 3 mois généralement. Elle est valide pendant 5 ans. Une fois votre carte professionnelle obtenue, vous devrez vous inscrire sur l’application Contrôle carte VTC. Cet outil est mis à disposition des clients pour contrôler la validité des cartes des chauffeurs.

Le salaire d’un chauffeur Uber

Une étude réalisée par Kantar TNS sur plus de 1500 chauffeurs Uber a démontre que le CA horaires médian est de 24,81 euros. A cela, il faut soustraire les cotisations sociales, les commissions d’UBER , et les autres frais de service. Au final, il reste seulement 9,15 euros au chauffeur Uber une fois toutes les charges déduites. Ce salaire horaire reste globalement plus élevé qu’un SMIC horaire français.

A travers cette étude, le salaire mensuel médian d’un chauffeur Uber se situe à 1617 € pour une quarantaine d’heures par semaine. Pour optimiser votre salaire, il est possible de travailler les jours fériés ou la nuit. Le choix du véhicule est aussi important dans un souci de rentabilité.

Et si ce métier ne vous intéresse pas, pourquoi ne pas tester de devenir livreur uber eats?

Check Also

devenir libraire

Devenir libraire, le livre est une culture

C’est peut-être une profession que l’on côtoie de moins en moins en terme général mais …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *