Devenir menuisier, artisan du bâtiment

De plus en plus d’entreprises créant des meubles à la chaîne voient le jour. Les artisans comme les menuisiers se font donc plus rares mais par la même occasion plus compétent. Ces professionnels sont des experts en construction de meubles de bâtiments comme les placards, les portes ou les parquets. Ils travaillent divers types de matériaux. Le bois vient à l’esprit en premier mais le verre, l’aluminium ou plus récemment le PVC ne leur est pas inconnu. Comment devenir menuisier et créer du mobilier pour les immeubles ou les maisons ?

Les missions du menuisier : en quoi ça consiste ?

Le menuisier possède un seul et unique but, la fabrication de mobilier pour répondre à des demandes précises. Bien que le bois soit un peu comme sa passion ou du moins son domaine, d’autres matériaux peuvent s’y substituer de nos jours. Maintenant, travailler ces derniers consiste en plusieurs actions. Le plus gros du travail est la fabrication de pièces et de stores sur mesures. Pour cela, l’artisan menuisier doit définir quel matériau est le plus adapté en faisant attention à la structure mais aussi au règle d’étanchéité. Créer une pièce commence donc par prendre les bonnes mesures ou de bien lire les plans qu’on lui fournit. Bien qu’il existe des machines très avancées comme la machine à commande numérique, le travail manuel reste très important. En effet, le professionnel devra quasiment toujours tracer les pièces lui-même à l’aide de ses outils. Parmi ces derniers on peut citer le trusquin ou tout simplement les outils géométriques de base comme la règle, le compas et l’équerre. Il faudra ensuite réaliser la découpe de ces pièces en utilisant des scies ou des toupies et les rendre prête pour l’assemblage avec une dégauchisseuse ou une fraiseuse. Une fois cela réalisé pour toutes les pièces, on met en place les charnières nécessaires et l’assemblage pourra commencer. Enfin, chaque pièce requiert un minimum de travail de finition. Cela consiste en des choses comme le ponçage, le vernissage ou le plaquage. Il est possible que les menuisiers soient appelés à se déplacer sur des lieux de constructions pour réaliser la pose d’éléments. Un artisan qui travaille à son compte fonctionne comme un petit commerçant qui vend ses propres produits et aura donc un contact direct avec la clientèle.

Devenir menuisier : les études et les perspectives d’avenir

La profession mettra à l’épreuve beaucoup de vos qualités et de vos compétences. C’est une des raisons pour laquelle le métier de menuisier n’est pas à prendre à la légère. En premier lieu, l’imagination et le côté créatif sont essentiels car vous devrez souvent travaillé selon des mesures précises. La création ou la lecture des plans nécessite d’avoir des notions en géométrie. Le travail est parfois rude sur le physique car scier et déplacer les pièces les plus grandes n’est pas toujours de tout repos. Une connaissance parfaite du bois ou de tout autre matériau est primordial pour pouvoir les travailler correctement. En plus de cela, la dextérité prend une place importante dans ce métier artisanal. Les qualités humaines comme la patience et la rigueur feront de vous un meilleur menuisier. Certains équipements nécessitent de rester concentré car ils peuvent être dangereux.

Quelles études ?

Beaucoup d’études mènent vers le métier de menuisier. Il y a donc des formations de plusieurs niveaux différents qui s’étendent jusqu’un niveau Bac+2 et l’obtention d’un BTS. Faisons les choses dans l’ordre avec les CAP. Peut-être le type de formation présent en plus grands nombre pour accéder au métier. Vous aurez le choix entre les CAP menuisier installateur, menuisier aluminium-verre, charpentier bois, constructeur bois mais aussi les deux CAP à rallonge qui sont arts du bois option marqueteur, sculpteur ornemaniste, tourneur et le CAP menuisier, fabricant de menuiserie, mobilier et agencement. Le niveau plus élevé est le Bac Pro. Là encore, le choix est plutôt vaste avec le Bac Pro technicien menuisier-agenceur, le Bac Pro technicien constructeur bois, le Bac Pro technicien de fabrication bois et matériaux associés et le Bac Pro menuiserie aluminium verre. Enfin, pour un niveau équivalent au Bac+2, on trouvera le BTS SCBH (Systèmes Constructifs Bois et Habitat) et le BTS développement et réalisation bois.

Le salaire

Un menuisier débuté généralement sa carrière avec un salaire équivalent au SMIC. Un salarié confirmé verra celui-ci grimpé de quelques centaines d’euros par mois. Comme toute profession artisanale, s’installer à son compte peut générer plus de revenus mais comporte des risques.

Carrières et débouchés

Les salariés d’entreprises peuvent monter en échelon pour devenir chef d’équipe ou chef de chantier. Il existe toujours la possibilité de se spécialiser dans un domaine comme la rénovation et la pose d’un moteur de volet roulant . Avec la formation nécessaire et une expertise dans le bois, le métier d’ébéniste peut vous ouvrir ses portes.

Trouver une école

Les formations pour devenir menuisier sont très nombreuses nous explique la boutique du volet. Vous n’aurez pas de difficultés à trouver un établissement adéquat partout en France et cela qu’importe le niveau d’étude envisagé.

Check Also

devenir directeur artistique

Devenir directeur artistique, projeter les tendances visuellement

Le directeur artistique représente visuellement la société ou l’entreprise qui l’emploie. En effet, par son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *