Devenir maçon, la construction c’est du béton

Le maçon est celui qui est à l’origine de toute les constructions dans bon nombre de chantier. Il est en effet présent dans l’édifice de bâtiments, la construction de nouvelles maisons ou encore pour des travaux de rénovations. On dit généralement qu’il est celui qui pose les bases ou les fondations. Sans lui, pas de travaux !!! Son travail s’effectue donc en temps normal dans des chantiers. Comment devenir maçon pour apprendre à mettre sur pied de nouveaux bâtiments ? Nous allons tenter d’y répondre.

Les missions du maçon : en quoi ça consiste ?

Comme dit en introduction, le maçon occupe une place très importante dans les travaux de constructions. Son rôle est donc de travailler sur les fondations dans un premier temps puis de s’occuper de choses comme les murs et les plafonds, c’est-à-dire l’ossature. Pour ce faire, il travaille principalement avec le ciment à l’aide d’outils comme la truelle et le fil à plomb pour assembler les briques ou les parpaings. C’est de cette façon qu’il pourra créer ce que l’on appelle les murs porteurs. Ce sont ces derniers qui supportent la charpente, ils sont indispensables. Lors de la réalisation, il est cependant important de créer les ouvertures nécessaires pour les portes et les fenêtres. Le professionnel effectue sa tâche selon un plan précis. Il devra s’y tenir pour ne pas être responsable d’erreurs préjudiciables. Une fois que les fondements sont en place, on effectue alors la pose des éléments préfabriqués comme les escaliers ou les corniches. Ranger et nettoyer un peu le chantier pour qu’il reste un minimum propre fait partie intégrante du métier. Par ailleurs, le ou les maçons ne peuvent bâtir une construction seuls et sont alors amener à côtoyer d’autres professionnels.

Devenir maçon : les études et les perspectives d’avenir

Le métier de maçon est très impactant physiquement. Il est strictement nécessaire d’être plus ou moins en forme. Surtout, le travail s’effectue souvent en extérieur est devient facilement pénible pendant les périodes hivernales. La maçonnerie requiert une certaine polyvalence car il faudra apprendre à utiliser tous les outils nécessaires. En plus de cela, il faut s’atteler à sa fonction avec vigueur et rigueur car il est indispensable de respecter les normes de sécurité et de construction. Aussi, il est nécessaire de savoir lire les plans car le professionnel doit les suivre à la lettre. On peut être directement en contact avec les clients et cela peut devenir vite compliqué, il faudra faire preuve de patience et d’écoute. Une tolérance au bruit et à la poussière est un avantage car on y est exposé au quotidien. Finalement, les plus gros chantiers entraînent forcément un travail de collaboration. L’esprit d’équipe ainsi que le côté relationnel sont importants.

Quelles études ?

Le métier de maçon ne requiert pas forcément de longues études et sera accessible dès le CAP. Pour en citer quelques-uns, les plus suivis sont le CAP maçon et le CAP constructeur en béton armé du bâtiment. Certains bacs professionnels donnent aussi un accès à la profession. On peut notamment énumérés les BAC pro Interventions sur le patrimoine bâti avec option maçonnerie et technicien du bâtiment. On trouvera également des formations bac pro maçon et le bac pro métiers de la pierre. Cela est très rare, mais l’on peut poursuivre les études jusqu’au BTS (équivalent à bac+2) avec le BTS bâtiment.

Le salaire

Un maçon débutant est rémunéré au niveau du SMIC mais augmente assez rapidement avec de l’expérience. En fin de carrière, on peut alors espérer plus du double.

Carrières et débouchés

Les années d’expérience peuvent vous orienter vers un poste de chef d’équipe ou encore chef de chantier. Il existe la possibilité de se mettre à son compte ou créer votre entreprise mais il vous faudra trouver des clients qui auront besoin de vous. Le bon côté est que si vous avez de la réussite, votre salaire pourra atteindre des montants plus élevés.

Trouver une école

Il n’existe pas d’écoles spécialisées qui forment directement au métier. Par ailleurs, l’accès à un poste ne nécessite pas de passer un quelconque concours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *