Devenir chasseur de tête, comment faire?

Les profils rares sont parfois les clés du succès d’une entreprise. Des milliers d’enseignes sont à l’affût d’experts de compétences spécifiques pour atteindre des objectifs précieux. Le chasseur de tête figure parmi les professionnels qui assurent le recrutement des salariés hors-pair. Découvrez des informations essentielles sur ce métier pour prendre une décision sur votre carrière professionnelle.

La missions du chasseur de tête

Le métier de chasseur de tête attire principalement les étudiants et nouveaux diplômés dans le secteur des ressources humaines. Ce qui consiste à la recherche des profils difficiles à trouver pour des missions importantes au sein d’une entreprise. Les experts à rechercher sont parfois des cadres supérieures ou des responsables des postes clés au sein de la société.

Un chasseur de tête n’est autre qu’un chargé de recrutement. Pour réussir sa mission, il échange des idées avec le chef de l’entreprise afin de déterminer le profil type des candidats à recruter. En principe, cet expert évite la publication des offres d’emploi. Il mène des recherches sur les réseaux de professionnels ou applique différentes approches pour dénicher des profils intéressants. Par exemple, il convient de tisser des relations avec les cabinets de recrutement de la région.

👍🏽 Les avantages

  • Salaire intéressant
  • Métier stable et évolutif
  • Optimisation des relations humaines
  • Adapté à toutes les catégories d’âge
  • Possibilité d’exercer le métier au titre d’indépendant
👎🏽 Les inconvénients

  • Stress important
  • Horaires de travail variés

Quelles études pour devenir chasseur de tête ?

Concentrez-vous sur les études supérieures en ressources humaines pour décrocher facilement le poste de chasseur de tête plus tard.

Les formations

Intégrez une école de lettres, de commerce ou de ressources humaines pour décrocher le diplôme adéquat : master en commerce, en management, en psychologie du travail ou encore en ressources humaines. Vers la fin de votre parcours, poursuivez une formation spécialisée pour les passionnés par le métier de chasseur de tête.

Hormis les formations, vous devez avoir certaines qualités avant de déposer votre candidature. Il faut avoir une bonne capacité de négociation pour séduire les talents et convaincre l’entreprise. Un bon relationnel s’avère également important.

Il est bon de savoir que certains recruteurs acceptent les candidatures des personnes motivées, même sans diplôme. Alors que vous vous intéressez au métier de chasseur de tête depuis un certain moment, une bonne connaissance des missions à effectuer et du secteur pourrait être suffisant.

Le salaire d’un chasseur de tête

Le métier de chasseur de tête s’avère idéal pour les nouveaux diplômés à la recherche d’un emploi rentable. Il en est de même pour les salariés en quête de reconversion professionnelle. En début de carrière, le salaire moyen s’élève à 2 500 € par mois. Des enveloppes de primes sont possibles en dénichant des profils rares capables de contribuer au bon développement de l’entreprise. Au fil du temps, le salaire mensuel peut grimper jusqu’à 3 900 €.

Si vous décidez de travailler au statut d’indépendant, le revenu minimum est de 3 000 € en moyenne. Lorsque vous arrivez à conclure plusieurs contrats, votre recette peut dépasser 4 500 € par mois.

Carrière et possibilités d’évolution

Comme le rapporte le cabinet de recrutement Rhapsody Recrutement, le salaire d’un chasseur de tête est évolutif. Votre ancienneté au sein d’une entreprise sera la clé du déblocage d’une rémunération plus intéressante. Vous pouvez également postuler au sein d’un cabinet de recrutement. Lorsque vous développez un réseau important, vous pouvez travailler au titre de chasseur de tête indépendant. Proposez vos services à des enseignes de bonne notoriété pour gagner des revenus attrayants. Vous devez toutefois considérer les lourdes charges fiscales et les assurances que vous aurez à acquitter.

Le plus intéressant ? Vous pourrez monter votre propre cabinet de recrutement. Pour ce projet, vous devez adopter le statut juridique d’auto-entrepreneur recruteur ou encore de micro-entreprise. A vous de monter un business plan pour estimer vos revenus en fonction de vos premiers clients. Évidemment, vous aurez à déployer des ressources importantes pour trouver des entreprises à la recherche de chasseurs de tête indépendants. Il est bon de retenir que l’ouverture d’un compte bancaire professionnel s’avère obligatoire pour un chiffre d’affaires annuel de plus de 10 000 €.

Trouver une école et une formation

Découvrez quelques établissements supérieurs qui vous accompagneront dans les formations nécessaires pour devenir chasseur de tête.

Euridis Business School

Souscrivez auprès de l’école de commerce Euridis pour atteindre votre objectif professionnel. Vous profiterez d’une formation initiale ou en alternance pour décrocher le diplôme de master II. L’enseigne dispose de quelques campus pour vous rapprocher au mieux : Paris, Lyon, Nantes, Aix en Provence, Lille, Toulouse et Bordeaux. Il est obligatoire de passer un concours d’admission pour intégrer l’établissement. Vous aurez également à passer un entretien individuel. N’hésitez pas à passer un coup de fil ou à rédiger un mail pour obtenir des informations complémentaires.

IESEG

IESEG est une grande école de management. L’établissement propose un programme d’accompagnement spécifique pour les étudiants en Master. A partir de la quatrième année, les formations sont planifiées en fonction de l’évolution des offres sur le marché du travail. Les étudiants profitent des événements intéressants pour faciliter l’intégration dans le monde professionnel. Par exemple, l’enseigne organise une rencontre avec les cabinets de recrutement et aussi les chasseurs de tête. Ce qui vous permettra de trouver rapidement un emploi mais aussi d’acquérir des expériences considérables sur le métier de chasseur de tête.

Titulaire d’une licence professionnelle ? Souscrivez à la formation en Transformation et Développement Humain. Vous pourrez fréquentez le campus de Lille ou de Paris.

NEOMA

Neoma Business School, une grande école de commerce française, vous aidera à accomplir votre rêve. L’enseigne propose des formations de haut niveau pour décrocher la licence, le master et aussi le doctorat. Vous pouvez choisir le campus à fréquenter selon votre localisation géographique : Paris, Reims ou Rouen.

Il est bon de retenir que Neoma devient également un réseau professionnel important. Vous pouvez intégrer votre CV sur le profil pour être repéré facilement par les chasseurs de tête. A votre tour, lorsque vous décrochez le poste, vous pouvez collaborer avec l’établissement pour trouver des nouvelles coordonnées intéressantes.

Check Also

devenir-veterinaire

Devenir vétérinaire, pour les amoureux des animaux

Le métier de vétérinaire est avant tout un métier de passion, une véritable vocation. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *