Devenir restaurateur, un métier de bouche passionnant

Le domaine de l’hôtellerie et de la restauration figure parmi les secteurs d’activités qui recrutent le plus, autant en France qu’à l’international. En effet, la gastronomie française est très réputée à l’étranger grâce à son identité et son originalité, elle est unique et inégalable. Que cela soit dans un restaurant traditionnel ou un restaurant gastronomique, le métier de restaurateur est une véritable expérience unique et inédite pour ceux et celles qui souhaitent se lancer dans la cuisine. Si vous souhaitez devenir restaurateur, découvrez notre fiche métier avec tout ce qu’il faut savoir sur cette activité.

Les missions du restaurateur

En quoi consiste vraiment le rôle d’un restaurateur ? Véritable chef d’entreprise, le restaurateur endosse de multiples casquettes au quotidien, il doit entièrement gérer son affaire de A à Z.

Son rôle en salle

Le restaurateur doit veiller à ce que les règles et les normes soient respectées à l’intérieur du restaurant. Pour cela, il peut être amené à :

  • Veiller au respect du règlement intérieur de l’établissement.
  • Vérifier la tenue de son personnel. En effet, dans ce secteur, la présentation, la propreté et l’hygiène sont très importantes, voire primordiales, quel que soit le type d’établissement.
  • Effectuer un tour de salle et vérifier le respect du plan et du dressage des tables et de la salle, mais aussi sa propreté de la salle et celle de la vaisselle.
  • Accueillir et installer le client à sa table et procéder à la présentation et à l’explication de la carte du restaurant ou du menu du jour.
  • Diriger et aider son équipe au service ou en cuisine durant les heures de pointe.
  • S’assurer du bon déroulement et de la qualité du service ainsi que de la satisfaction clientèle.
  • Faire la caisse et procéder à l’encaissement de la clientèle.

Le restaurateur en cuisine

De ce côté, le patron d’un restaurant peut avoir plusieurs fonctions.

Il sera par exemple amené à vérifier le port de la tenue complète de cuisine (toques, calots ou bandanas, chaussures de sécurité). Il devra également contrôler les denrées alimentaires et le respect des règles HACCP (propreté de la cuisine ainsi que des ustensiles) en cas de contrôle.

Afin d’assurer le bon fonctionnement de son établissement, il devra également faire l’inventaire et la gestion des stocks pour les besoins de la cuisine. Idéalement, il concevra également les menus avec le chef de cuisine et veillera à l’organisation de la cuisine.

La formation HACCP, une obligation

Depuis le 1er octobre 2012, tout établissement de bouche doit avoir en son sein une personne formée aux pratiques HACCP. Vous pouvez pour cela vous adresser à des professionnels tels que permis-de-exploitation.fr. Cela est aussi bien valable pour les snacks que les grands restaurants ou encore le domaine de l’hôtellerie, du moment que le lieu propose la vente de boissons alcoolisées.

Les notions apprises lors de cette formation garantissent notamment le respect des normes d’hygiène relatives à ce type d’établissement. La microbiologie des aliments et la maîtrise des dangers y sont notamment abordées, afin que les réglementations en vigueur soient respectées au sein de votre établissement.

haccp-restaurateur

Autres fonctions

Il faut savoir un peu tout faire lorsque l’on décide d’ouvrir un restaurant et de se lancer dans sa gestion. La polyvalence du restaurateur sera un atout de poids pour les différentes tâches qu’il devra mener à bien pour la réussite de son établissement de restauration. Il peut donc aussi :

  • Veiller à la réputation de l’établissement, notamment sur les réseaux sociaux ou sur les sites de critiques gastronomiques.
  • Obtenir un permis d’exploitation pour la vente de boissons alcoolisées.
  • Gérer la comptabilité de son établissement.
  • Remplir le cahier des charges.
  • Régler les factures, taxes et charges.
  • Établir un budget annuel.
  • Assurer l’atteinte des objectifs budgétaires.
  • Gérer le recrutement des employés.
  • Effectuer et fixer le règlement intérieur de l’établissement.
  • Effectuer et gérer le planning hebdomadaire ou mensuel de son personnel.
  • Concevoir et organiser des événements dans le but de promouvoir son établissement.

Les avantages

Les métiers de bouche assurent un contact humain quotidien (employés, clients, fournisseur…). Ils offrent également l’opportunité de parler plusieurs langues étrangères. Vous aimez faire preuve de polyvalence ? En salle, en cuisine ou côté administratif, vos talents seront appréciables partout ! Enfin, vous jouissez d’une indépendance appréciable en menant votre propre affaire.

Les inconvénients

Les horaires et les contraintes du métier (horaires décalés, horaires en coupures, travail tous les soirs, travail le dimanche, les jours fériés, pour les fêtes de fin d’années, la saison estivale …), sont des points qui font reculer certains entrepreneurs. Notez qu’il vous faudra également gérer les problèmes et les conflits entre employés, et donc savoir faire preuve d’impartialité et d’un bon jugement.

Enfin, ne soyez pas rigide : vous devrez pouvoir vous adapter à la concurrence pour faire perdurer votre activité.

Quelles études permettent d’accéder au métier de restaurateur ?

Il n’y a pas réellement de cursus obligatoire si vous souhaitez devenir restaurateur. C’est avant tout un métier de passion et toute personne qui est réellement passionnée et motivée peut avec quelques années d’expérience ouvrir son propre restaurant. Néanmoins, il existe bien évidemment tout un tas de formations dans la restauration en ce qui concerne les métiers de bouche, qui vous permettront avant tout de vous former à la théorie. Si vous avez comme objectif d’effectuer une formation, vous avez la possibilité de faire :

Un CAP

Il existe 3 CAP qui vous permettront de travailler dans la restauration : le CAP restaurant, le CAP cuisine et le BEP production culinaire.

Un BP (après un CAP)

Après votre CAP et pour obtenir davantage d’expérience, vous pouvez vous orienter vers un BP restaurant et BP cuisine, ou encore un bac professionnel Restauration.

Un BTS

Si vous souhaitez faire des études courtes en 2 ans, vous pouvez passer le BTS hôtellerie restauration option art culinaire ou option art de la table et du service. Si vous êtes plus dans le management et la gestion, le BTS hôtellerie restauration option mercatique et gestion hôtelière sera parfait pour vous.

Une licence professionnelle

Il y a une licence professionnelle que vous pourrez attaquer lors de vos études supérieures pour obtenir un bac +3. Nous avons la licence professionnelle hôtellerie et tourisme. Il est possible également de vous spécialiser avec l’option management des établissements de loisirs.

formation-restauration

Quel est le salaire d’un restaurateur ?

Il n’est pas évident de déterminer réellement le salaire d’un restaurateur, puisqu’il dépend entièrement du chiffre d’affaires de son entreprise, qui peut évidemment énormément varier d’un établissement à un autre. Si vous ouvrez un snack, un bar, un café, une brasserie ou un restaurant étoilé, il est clair que votre salaire peut varier du simple au quintuple. Néanmoins, on estime tout de même qu’en moyenne, un restaurateur gagne entre 1 500 euros et 3 500 euros par mois (avec un maximum de 10 000€ par mois brut).

Salaire minimum

1 500€ brut par mois

Salaire moyen

4 000€ brut par mois

Salaire maximum

10 000€ brut par mois

Carrière et évolution possible du métier de restaurateur

Le gérant d’un restaurant possède plusieurs options s’il souhaite évoluer dans sa carrière. Il peut d’ores et déjà penser à ouvrir d’autres établissements. Autre possibilité : il est possible pour lui de se lancer dans la formation pour vendre son expérience et ses compétences à des jeunes motivés. Former les plus grands talents de la gastronomie française de demain peut être un grand défi pour un restaurateur !

Trouver une école et une formation

Il existe en France de nombreux centres de formation et écoles hôtelières. Si vous avez comme objectif et projet de suivre une formation dans un centre ou une école prestigieuse et reconnue dans le domaine de l’hôtellerie-restauration, vous trouverez :

  • L’école Ferrieres (Paris) qui est l’une des écoles les plus prestigieuses qui existent. Elle forme des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration sur la niche du luxe. Cette école est la définition même de l’Excellence à la Française, qui vous offre une expérience professionnelle exceptionnelle.
  • L’école Ferrandi (Paris) est également une excellente école française de gastronomie et de management hôtelier.
  • Le Cordon Bleu (Paris) est une autre école française du secteur, également très réputée. Elle propose aux étudiants des programmes très variés (Bachelor en management des arts culinaires, Bachelor en management hôtelier à l’international, un diplôme de management en restauration ainsi qu’un diplôme en art, science et management du vin). Avec ce diplôme en main, vous n’aurez aucun mal à créer votre restaurant.

Check Also

devenir-courtier-assurance

Devenir courtier en assurance, un métier qui assure

Le courtier en assurance est un conseiller qui accompagne ses clients (particuliers ou professionnels) dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *