Devenir mandataire immobilier, négociateur de biens

Le monde de l’immobilier est loin d’être le marché le plus stable. Un coup en plein boom puis c’est le déclin… les nombreuses variables qui peuvent influer sur les prix font qu’il est très difficile de faire ressortir une quelconque valeur à une propriété. Cela peut causer énormément de problèmes au niveau de la vente et de l’achat où les espérances peuvent alors se situer très loin l’une de l’autre. C’est dans cette optique que les professionnels de l’immobilier apparaissent comme une option inévitable pour une transaction. Parmi eux, les mandataires immobiliers. Moins connu du grand public qui les méprend pour des agents, il existe une réelle différence entre ces deux experts. Comment devenir mandataire immobilier et entrer dans le secteur des transactions immobilières ?

Les missions du mandataire immobilier : en quoi ça consiste ?

Bien qu’il existe des similitudes entre un agent et un mandataire immobilier, ils ne sont pas à confondre. Le premier est effectivement amené à mandater le second. C’est-à-dire de lui déléguer certaines transactions. Seulement quelques points de législation séparent ces deux professions. Attention cependant, la relation entre les deux n’est pas de subordination mais plutôt d’affiliation. D’ailleurs, il n’est pas rare de voir des agents devenir mandataire et vice-versa. Quelles sont donc le missions du mandataire immobilier ?

Il est nécessaire de préciser que le mandataire est généralement auto-entrepreneur et travaille dans un réseau immobilier auquel il devra très souvent verser des frais mensuels. C’est effectivement via ce dit réseau que se fait sa publicité. En somme, ce prix correspond au soutien que lui offre le réseau contrairement à un agent qui bénéficie du matériel de l’agence. Son statut est cependant bien plus flexible au niveau de la loi Il est donc rare mais pas impossible de les voir travailler en tant que salarié pour une agence. Son rôle principal est ainsi le même que l’agent, c’est-à-dire de s’occuper des négociations entre vendeur et acheteur mais aussi propriétaire et locataire. Les transactions peuvent donc aussi bien s’agir d’une vente que d’une location. Par ailleurs, il est à noter que le marché de la location est en plein extension et représente dorénavant une bonne part des transactions immobilières. Sa mission est donc de conseiller ses clients du mieux possible et d’organiser les visites des possibles lieux, qu’ils s’agissent de maisons, d’immeubles ou de locaux. Une fois que tout est en ordre, il est utile de préciser qu’un mandataire n’est pas habilité à s’occuper des contrats de vente. C’est ici qu’intervient sa relation avec l’agent immobilier ou son réseau auquel il devra transmettre les offres d’achat ainsi que reporter l’avancée des négociations et qui est titulaire de la carte T autorisant cela. Cependant, le mandataire immobilier à quand même la possibilité de rédiger certaines pièces liées aux transactions.

Devenir mandataire immobilier : les études et les perspectives d’avenir

Le sens du relationnel est la qualité principale du mandataire immobilier pour mener à bien ses missions. Celui-ci est en effet tout d’abord amener à échanger avec son réseau mais aussi les agents immobiliers. Ensuite, il est directement en contact avec la clientèle à la recherche de biens. Pour combler cette dernière, il faudra donc savoir trouver les mots justes et de pouvoir mener les négociations du mieux possible. En ce sens, des qualités de commerciales sont indispensables, notamment pour convaincre la clientèle et de justifier des prix. La situation d’un mandataire étant celle d’un auto-entrepreneur, elle comporte énormément de risques et il sera nécessaire d’y faire. Parmi ceux-là, on peut notamment citer l’endettement. La combinaison entre le marché de l’immobilier qui varie entre boom et récession et de ne pas avoir de salaire fixe peut s’avérer préjudiciable.

Quelles études ?

La profession de mandataire est accessible à tout le monde. Il n’y a donc pas d’études spécifiques à suivre mais un minimum de formation que peut vous prodiguer n’importe quel réseau immobilier. Cependant, si vous désirez prospérer dans le milieu, il vous faudra devenir agent et cette profession ne peut se pratiquer que si vous êtes en possession d’un des diplômes requis. Si vous serez donc bloqué en tant que mandataire sauf si vous vous orientez vers les voies suivantes.
Un BTS ou un DEUST (Diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques) en Professions Immobilières. En 2 ans, ces deux formations vous donnent donc la possibilité d’envisager l’avenir en tant qu’agent et représente le minimum syndical.
Non obligatoire mais très utiles dans le métier, vous pourrez également vous diriger vers des licences professionnelles métiers de l’immobilier qui se veulent spécialisées. On peut donc citer les licences gestion et administration de biens, gestion et développement du patrimoine immobilier mais aussi transaction et commercialisation de biens immobiliers.
Pour résumer, bien que devenir mandataire immobilier est possible pour tout le monde, ne pas posséder de diplômes fera que vous serez cantonné à ce poste et coupera donc toute voies d’évolution. Une formation d’expert immobilier est donc recommandée.

Le salaire

En tant que salarié, le mandataire immobilier possède un salaire fixe auxquels s’ajoute des variable. L’agence et sa localisation ont ainsi une importance primordiale dans la rémunération. En tant qu’auto-entrepreneur, cela dépend de vos résultats et c’est la raison principale de l’attrait des mandataires. On leur voue effectivement une plus grande dévotion à satisfaire la clientèle. Un mandataire à un CA limité de 32 000 euros.

Carrières et débouchés

Comme énoncé précédemment, il n’est pas rare de voir le mandataire immobilier changer de statut pour devenir agent. Cela débloque son plafond de CA et permet de s’engager dans un marché bien plus large. Ainsi, celui-ci peut donc ouvrir sa propre agence à condition d’avoir suivi les études nécessaires. Souvent, les professionnels commencent donc en tant que mandataire car cela est bon compris pour débuter. Notamment dans ce métier ou le portefeuille de clients est important. L’étape auto-entrepreneur permet d’avoir un meilleur statut pour le développer avant de se lancer dans le grand bain.

Trouver une école

Il n’y a pas d’école pour se former au métier de mandataire immobilier. La formation requise peut être suivi grâce à n’importe quel réseau immobilier.

Check Also

devenir directeur artistique

Devenir directeur artistique, projeter les tendances visuellement

Le directeur artistique représente visuellement la société ou l’entreprise qui l’emploie. En effet, par son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *