Devenir agent d’escale, pierre angulaire des compagnies aériennes

Le métier d’agent d’escale consiste à fluidifier le trafic dans les aéroports ou les gares. En ce sens, il sera au contact direct des passagers avant le décollage mais aussi à l’atterrissage. L’agent fait donc parti de l’équipe au sol d’une compagnie aérienne. C’est le liant entre les clients, l’équipage et les services dans une aérogare. Son importance est donc déterminante au bon fonctionnement d’une aérogare. Comment devenir agent d’escale et rendre possible des dizaines de vol quotidiennement ?

Les missions de l’agent d’escale : en quoi ça consiste ?

Les missions de l’agent d’escale sont multiples sur les sites aéroportuaires. En premier lieu, c’est lui qui a à sa charge les passagers qu’ils soient en partance, qu’ils débarquent ou qu’ils soient de passage dans l’aéroport pour une correspondance. En effet, l’un de ses rôles est l’accueil. C’est donc cette personne qui effectue les opérations d’enregistrement de la clientèle et des bagages qu’ils transportent. Il sera donc nécessaire de contrôler les documents de transport. Si la situation se présente, il faudra accompagner les mineurs et les personnes âgées ou à mobilité réduite pour que ces derniers puissent rejoindre leurs places sans encombre. Comme on le sait, des retards peuvent malencontreusement arrivés et le cas échéant, c’est l’agent d’escale qui doit informer les passagers. Il est donc en communication constante avec les équipes de vol mais aussi les services de l’aéroport comme la restauration mais surtout la sécurité. Effectivement, bien que le professionnel soit habilité à gérer des conflits mineurs comme ceux liés à l’enregistrement, les plus gros soucis requiert l’intervention du service de sécurité. Dans tous les cas, la qualité des services de l’aéroport dépendent des agents d’escale. En somme, ils sont présents pour s’assurer que tout se déroule correctement en ne laissant pas les passagers sans direction à suivre. Ils sont un peu l’image que les clients auront d’une compagnie aérienne.

Devenir agent d’escale : les études et les perspectives d’avenir

Plusieurs qualités sont attendus d’un agent d’escale. Avant tout, parler anglais ou au moins une langue étrangère est un avantage conséquent pour bien communiquer. Par ailleurs, avoir le sens de l’accueil et du relationnel est important car le contact avec les passagers est une grande partie du métier. La diplomatie est votre amie. L’enregistrement des passagers et des bagages incombe de connaître les réglementations en la matière. Notamment en ce qui concerne les produits pouvant poser un danger. Aussi, il faudra maîtriser les outils informatiques utilisés par la compagnie pour laquelle on travaille. Les horaires de travail peuvent amener à prendre le service de nuit, ce qui peut jouer sur le stress et la nervosité. Il faudra donc dans tous les cas faire preuve de sang-froid et rester calme.

Quelles études ?

Le métier d’agent d’escale est accessible aux titulaires du baccalauréat ayant suivi les formations adéquates. Cependant, de plus en plus de salariés possèdent un bac+2. Surtout, parler anglais est un avantage considérable à ne pas négliger pour acquérir un poste. Après le bac, on peut donc s’orienter vers le certificat d’agent d’escale en aéroport en suivant soit la formation proposé par le Cap Vers à Nantes ou en choisissant celle proposé par l’ESMA (Ecole Supérieure des Métiers de l’Aéronautique). On peut aussi viser un bac +1 MC (Mention Complémentaire) accueil dans les transports. Pour un niveau bac+2, il faudra s’orienter vers un BTS Tourisme ou un DUT technique de commercialisation. Les études pour devenir agent d’escale ne sont pas forcément très longues mais cela compense un peu le stress lié au métier.

Le salaire

On ne peut définir exactement le salaire d’un agent d’escale car celui-ci dépend de la compagnie qui l’emploie. Cependant, une bonne moyenne situerait la rémunération moyenne d’un débutant à environ 1600 brut par mois auxquels des indemnités supplémentaires peuvent s’ajouter en raison des possibles horaires de nuit. Avec de l’expérience, le salaire peut monter jusqu’à 3000 euros mensuel.

Carrières et débouchés

Il sera possible d’obtenir un poste de superviseur en acquérant assez d’expérience et en suivant les formations nécessaires. Aussi, dans les mêmes conditions, devenir chef d’escale est envisageable et à plus long terme des postes dans la direction pourront s’ouvrir à vous. Notamment dans les ressources humaines.

Trouver une école

Comme dit précédemment, Cap Vers se situe à Nantes. Quant à l’ESMA, c’est à Mauguio, pas loin de Montpellier, que cela se passe. Du coté de Paris, s’inscrire à la formation agent d escale de l’Académie ILIA est l’assurance de recevoir des enseignements de qualité et professionnalisants. L’académie ILIA compte de nombreux professionnels anciennement agent d’escale qui forment les élèves sur tous les aspects du métier ! Ajoutons également que les BTS Tourisme sont assez répandu et on pourra en trouver un peu partout en France. S’il fallait citer quelques villes, Rennes, Paris, Perpignan, Lyon, Toulouse ou Lille possèdent de tels établissements. Quant au DUT Technique de commercialisation, une centaine de choix s’offre à vous.

Check Also

devenir directeur artistique

Devenir directeur artistique, projeter les tendances visuellement

Le directeur artistique représente visuellement la société ou l’entreprise qui l’emploie. En effet, par son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *