Le portage salarial international de A à Z

Le portage salarial est un contrat mettant en commun trois acteurs différents. Le premier étant le salarié, dit porté, le deuxième est le client proposant une mission et enfin le dernier une entreprise de portage salarial. La relation est assez simple : le salarié effectue la mission voulue par le client, mais en passant par une entreprise de portage salarial qui agit donc comme un intermédiaire entre les deux. Mais pourquoi donc le salarié passe-t-il par un corps médian ? Et bien, cela lui offre certaines garanties, notamment lors des missions qu’il aura à effectuer à l’étranger : c’est le portage salarial international. Zoom sur cette relation contractuelle !

Le portage salarial en détail

Comme dit précédemment, le portage salarial met en relation trois parties : chacun possède son rôle et cela permet aux consultants ou experts indépendants de travailler en toute liberté.

Le client

Le client peut se présenter sous diverses formes. Il s’agit dans la plupart des cas d’une entreprise, mais cela peut très bien être une association ou encore un service administratif. C’est donc celui qui propose une mission qu’un salarié porté se devra d’accomplir. Cette dernière ne peut correspondre exactement à l’activité que le client exerce de façon permanente, elle s’assimile souvent à une prestation qui requiert une connaissance externe, c’est-à-dire non présente chez le client.

portage salarial international

Dans le portage salarial, l’entreprise cliente doit définir la prestation et son coût en accord avec le salarié. Elle doit également veiller à ce que le salarié travaille dans de bonnes conditions (santé et sécurité).

Par rapport à l’entreprise de portage, le client se devra d’indemniser celle-ci à hauteur du prix de la prestation convenue avec le salarié. Aussi, le client est chargé d’informer l’entreprise dans le cas où un problème mettrait en péril l’accomplissement de la mission.

L’entreprise de portage salarial

L’entreprise de portage salarial possède ni plus ni moins qu’un rôle d’intermédiaire entre le salarié et le client. Cette fonction inclut des obligations vis-à-vis non seulement de la loi, mais aussi des autres membres adhérant au contrat. Pour commencer, une telle entreprise est strictement limitée à l’activité de portage salarial et ne peut pas étendre ses fonctions, les seules missions tolérées concernent forcément un service. Les bénéfices sont réalisés grâce aux frais de gestion, notamment pour la mise en place des contrats et l’ensemble des démarches administratives.

Dans le portage salarial, l’entreprise de portage est liée au salarié par un contrat de travail. Elle se doit de s’occuper de tout ce qui s’y rapporte, y compris le versement de la rémunération, mais aussi de prélever sur le salaire ce qui est nécessaire pour les cotisations sociales. Le salarié a également le droit chaque mois à une synthèse de son activité, incluant lesdits prélèvements ou encore les frais de gestion. Enfin, l’entreprise doit obligatoirement payer la RCP (Responsabilité Civile Professionnelle) du salarié.

L’entreprise met en place le contrat de prestation. Ce dernier inclut donc les indemnités qu’elle recevra de la part du client pour le travail du salarié, reversées au consultant après déduction des charges.

Le salarié porté

Le salarié porté est celui qui effectue la mission ou la tâche que le client désire. Tout le monde ne peut être salarié porté, il est nécessaire de posséder une expertise, une qualification vous permettant de l’exercer, mais aussi d’être autonome professionnellement parlant.

Son rôle dans le portage salarial est donc de fournir une prestation à un client, mais aussi de tenir informée l’entreprise de portage de ce qu’il réalise. Il n’effectue en aucun cas un travail pour l’entreprise en question, et il est à noter qu’une mission ne peut excéder la durée de 36 mois soit 3 années complètes.

Pour le salarié, passer par une entreprise lui permet de s’affranchir des démarches administratives et ainsi de pouvoir se concentrer sur son travail. Cela lui ouvre également de nouveaux horizons comme des missions à l’étranger, c’est ce qu’on appelle le portage salarial international.

portage international étranger

Pourquoi travailler à l’étranger ?

Beaucoup ne voient pas forcément l’intérêt de travailler à l’étranger, mais on y trouve un grand nombre d’avantages. Pour commencer, il est essentiel de s’intéresser au développement personnel. Travailler à l’étranger, c’est travailler différemment, apprendre de nouvelles méthodes, mais également s’adapter à une culture. Quitter le nid permet également de devenir un peu plus indépendant, cela mène à l’acquisition de nouvelles connaissances et au développement de soi-même.

Mais ce n’est pas tout, qui dit travailler à l’étranger dit qu’il y a de fortes chances de devoir apprendre une langue nouvelle. Là encore, cela permet un peu plus le développement de ses qualités. Une expérience à l’étranger est enrichissante humainement, mais aussi professionnellement. Une telle expérience est très valorisante pour le CV, car elle est garante du petit plus que vous pourrez apporter à une entreprise par rapport à une autre personne possédant les mêmes qualifications sans avoir jamais vécu à l’extérieur. C’est ce que l’on appelle l’ouverture à de nouveaux marchés : la vision des choses n’étant pas la même d’un pays à l’autre, il est nécessaire pour une entreprise de s’adapter si elle désire s’exporter. Votre séjour à l’étranger prouve que vous avez cette faculté.

Finalement, travailler à l’étranger c’est faire de nouvelles connaissances, aussi bien des relations privées que des relations professionnelles. Vous serez forcément amené à côtoyer des personnes qui exercent la même activité et votre réseau personnel s’en trouvera bonifié.

Les avantages du portage salarial international

Travailler à l’étranger, c’est beau et enrichissant, mais cela pose certaines contraintes, notamment au niveau administratif. C’est dans cette optique qu’intervient le portage salarial international.

La relation qui lie un salarié porté et une société de portage salarial est une relation patron-salarié. Il en découle que le salarié porté, celui qui effectue les missions à l’étranger, maintient son statut de salarié ainsi que les avantages qu’il lui procure. Pour résumer, vous possédez un contrat de travail français tout en travaillant à l’étranger. Vous bénéficiez donc de l’assurance chômage et du droit à la formation continue, vos cotisations retraite sont également maintenues ainsi que la sécurité sociale. Absolument tous les bénéfices du statut de salarié restent en place, et en plus de cela, l’entreprise de portage dont vous êtes salarié est dans l’obligation d’adhérer pour vous à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle.

Pour aller encore plus loin, l’entreprise de portage vous facilite grandement les démarches administratives afin que vous puissiez vous focaliser sur votre travail. Cela vous offre un gain de temps monumental que vous pourrez réinvestir dans le développement de votre activité. S’il fallait en ajouter encore plus, la société de portage vous aide dans vos recherches de missions. En ce sens, il vous sera plus facile de trouver du travail dans votre domaine, car elle se porte garante de vos compétences. Enfin, vous ne serez jamais le seul employé dans une entreprise de portage et de nombreux autres experts et consultants viendront petit à petit étoffer votre réseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *