La start-up c’est quoi?

Dans le monde de la finance tout repose sur l’évaluation des risques. Mais il peut arriver qu’un risque soit difficilement évaluable à causes des incertitudes qui la gangrènent. C’est dans cette perspective qu’il faut inscrire l’arrivée des startups qui sont une version expérimentale de l’entreprise du fait de l’intégration d’un nouveau marché et de l’expérimentation d’un nouveau produit ou service. Dans la suite de cet article nous définirons les contours de la startup, ses différences avec une entreprise classique, ses avantages et inconvenants mais également comment faire pour la financer.

Qu’est-ce qu’une startup?

Une startup signifie littéralement « entreprise qui démarre ». Ainsi, son nom est assez révélateur de sa caractéristique principale qui est l’expérimentation. De ce fait, on pourrait définir la startup comme une entreprise temporaire ou expérimentale qui cherche un business model industrialisable. Quelle que soit la définition proposée, les notions de temporalité, d’incertitude et d’expérimentation reviennent toujours. On note également la croissance comme finalité qui fait que la startup na pas pour vocation d’en rester une mais de devenir une entreprise en bonne et due forme. Dans le milieu salarial on aurait parlé de stage ou de période d’essai.

Quelle est la différence entre une entreprise classique et une startup?

Une entreprise et une startup n’ont ni les mêmes objectifs ni le même fonctionnement. Dans l’entreprise on met en place des stratégies de production et de fourniture de service pour faire des profits et gagner des parts de marché, tandis que dans une startup on expérimente, on explore un marché et un produit. L’objectif est de savoir si cela marchera ou pas. Ainsi, de manière schématique, disons qu’une entreprise déroule un modèle qui fonctionne et se donne pour défi de bien le faire afin d’en profiter. Par contre la startup a pour ultime objectif d’en trouver un.

Ses avantages et inconvénients

Pour cerner la startup, il n’y a pas plus simple que de connaitre ses avantages et ses inconvénients.

Les avantages

Le premier est la flexibilité. En effet, Les startups sont plus petites et moins structurées. Elles sont également innovantes et continuent d’améliorer leurs modèles d’entreprise, leurs processus et leur portefeuille. Elles ont une capacité d’adaptation aux technologies de rupture et aux changements des conditions du marché.
Un autre avantage est dans la compétitivité dans la mesure où les entreprises classiques ont des frais administratifs élevés. Les startups offrent leurs services de manière plus efficace, plus rentable et plus compétitive. Les clients bénéficient souvent d’une proposition de valeur supérieure.

Un autre avantage consiste dans la culture de la solidarité et du travail d’équipe. En effet, les employés des grandes entreprises sont attirés par le prestige et les gros salaires. Ils perdent facilement de vue la vision, la mission et les valeurs de l’entreprise ainsi que le succès de ses clients. Les employés des start-ups forment une communauté soudée qui partage la passion, les croyances et les valeurs.

Nous avons également l’avantage de l’innovation qui consiste à fournir ses produits et services avec une touche personnelle. Cela crée une expérience unique pour les clients. Les startups prennent également le temps d’étudier et de comprendre leurs besoins et d’établir des relations durables avec des offres spécifiques et des solutions adaptées.
Enfin, on peut noter la polyvalence due à la favorisation de l’apprentissage et une grande tolérance aux erreurs. Ces deux facteurs renforcent la polyvalence des employés de la start-up.

Les inconvénients

Le premier inconvénient en vue est le risque. En effet, la plupart des startups échouent au cours de leur première année d’activité. Travailler avec un risque aussi élevé peut brouiller la vision stratégique d’une startup et faire monter la pression. Cette incertitude entrave également la capacité d’une startup à attirer du personnel expérimenté et compétent.
Un autre inconvénient se trouve au niveau de la rémunération. En réalité, il faut du sang, de la sueur et des larmes pour construire une entreprise, et les longues heures de travail sont la norme pour les start-ups. Alors que les récompenses peuvent être faibles, la charge de travail décourage beaucoup de travailleurs.

Il y a également un difficile accès au marché du à une réputation d’instabilité des startups. Ainsi, de nombreux clients préfèrent une entreprise avec laquelle ils ont travaillé plutôt qu’une nouvelle entreprise. En outre, il est plus coûteux d’acquérir de nouveaux clients que de conserver les anciens. Sans clientèle, la compréhension des besoins du marché devient également très compliquée. Tous ces facteurs combinés augmentent le coût de développement des startups.

Le dernier inconvénient est repérer au niveau stratégique et managérial. Les startups sont des organisations plates qui n’ont pas de processus d’affaires ni de procédures opérationnelles définis. Cela les expose à un mauvais service à la clientèle, à une responsabilité légale et à des pertes financières. Ainsi, ils peuvent choisir d’externaliser les processus opérationnels non essentiels à des prestataires de services externes. Toutefois, les coûts sont assez élevés ce qui peut constituer un autre obstacle.

creation-start-up

Comment financer sa startup?

Face aux nombreux aléas et incertitudes, et étant donné que c’est un essai, le financement d’une startup est risquée. Le taux d’échec est élevé ce qui demande un dossier solide et attractif pour décrocher un financement. Ainsi, il faudra un projet cohérent par rapport aux objectifs fixés, un busines modèle qui répond à de vrais besoins, et obtenir de premiers résultats prometteurs. S’agissant des modes de financement vous pouvez partir de fonds propres mais cela dépendra de la taille de votre projet et de vos capacités financières. Il peut également s’agir de levées de fonds à travers les investisseurs ou les concours pour meilleurs projets. Enfin, il y a l’emprunt bancaire ce qui demande un apport de fonds propre suffisant et certaines garanties.

Comment créer sa startup ?

Pour créer une startup, il vous faut un minimum d’outils. Le premier est de concevoir un modèle économique et un business planC’est quoi un business plan ?. Ensuite, il faudra tester le marché et convaincre vos futurs partenaires. Enfin, d’un point de vue formel, il faudra choisir le statut juridique le plus adapté. Pour ce faire, l’intervention d’un professionnel s’avère opportune.

Check Also

création marque

Comment déposer une marque en France en 4 étapes?

Dans le domaine de la propriété intellectuelle, déposer une marque permet de se protéger : on …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *