Confiez la fiscalité de votre entreprise à un expert comptable en ligne !

Être chef d’entreprise est une lourde responsabilité. Il faut penser aux ventes, à ses charges, à faire constamment évoluer sa stratégie commerciale pour être au plus proche des attentes des clients… En plus de toutes les lourdeurs administratives, les chefs d’entreprise se doivent de se conformer à la législation fiscale et comptable.

Les obligations comptables peuvent être difficiles à appréhender et tenir sa comptabilité au jour le jour est souvent source d’inquiétude pour les patrons, surtout si un contrôle fiscal inopiné est réalisé !
Petite rétrospective des obligations des entreprises en matière de comptabilité et fiscalité des entreprises.

Fiscalité : l’expertise d’un expert-comptable en ligne

Tenir une comptabilité consiste à enregistrer les flux financiers de l’entreprise, c’est-à-dire les entrées et les sorties. Mais une fois le principe de base posé, les complications commencent.
Tous les dirigeants doivent se conformer aux règles comptables quant à la tenue de leurs comptes. Les documents comptables doivent être mis à jour et en cas d’erreurs ou de non-respect des règles, une amende est possible.

Celle-ci peut atteindre plusieurs milliers d’euros en cas de fraudes avérées, mais le simple fait d’oublier de conserver un document comptable peut coûter cher à l’entreprise : 1500 euros dans cet exemple.

Pour éviter les mauvaises surprises, des experts dans le domaine de la comptabilité sont là pour aider les patrons à mieux appréhender leurs obligations comptables. Faire appel à un expert-comptable est une solution rassurante pour faire vérifier ses comptes sans risquer une amende lors d’un contrôle. Ainsi, contactez un expert-comptable en ligne pour diverses missions, que ce soit dans le cadre d’une création d’entreprise, de la gestion de votre comptabilité, pour des conseils ou encore un bilan comptable. Les services de ces professionnels en ligne sont aussi efficaces qu’en présentiel et votre accompagnement sera particulièrement complet.

controle-fiscale-entreprise

Comptabilité : les différentes obligations à respecter pour un chef d’entreprise

Dans le principe, les obligations comptables sont unifiées, notamment pour les entreprises à vocation commerciales. Que ce soit pour une SARL, une EURL ou pour les SAS et les SASU, plusieurs règles de comptabilité sont intangibles :

La tenue des documents comptables

Les livres comptables permettent de retranscrire quotidiennement les entrées et les sorties d’argent de la société. Les livres se décomposent en un journal comptable et un grand livre comptable. Les achats et les ventes sont ainsi répertoriés et permettent en sus à l’entrepreneur de disposer d’un document qui l’aide dans sa gestion quotidienne de trésorerie.

Les comptes annuels

Plus complexes à mettre en œuvre, les comptes annuels sont un des principes comptables les plus importants. Composés d’un bilan comptable, du compte de résultat et souvent de l’annexe, ces deux documents rassemblent la comptabilité de l’exercice de l’entreprise. Ils doivent être construits avec soin et application, pour cela, l’aide d’un expert-comptable est souvent indispensable pour s’assurer de la bonne conformité de ses comptes annuels.

Conserver les pièces comptables justificatives

En cas de contrôle, les pièces comptables doivent être conservées pour prouver sa bonne foi. Les pièces justificatives sont des preuves qui viennent démontrer les chiffres inscrits dans les documents comptables. Si elles peuvent paraître anodines, les pièces justificatives sont importantes et peuvent donner lieu à d’importantes amendes !

Déposer les comptes annuels

Le responsable d’une entreprise se doit, tous les ans, de convoquer une assemblée générale qui permettra aux associés d’approuver les comptes de la société. Une fois les comptes approuvés, le chef d’entreprise doit déposer au greffe du tribunal de commerce les comptes annuels. Là aussi, l’aide d’un expert-comptable est recommandée pour appuyer le vote des comptes annuels.

Autres missions de l’expert-comptable : le contrôle fiscal en entreprise

Souvent désagréable, le contrôle fiscal d’une entreprise est souvent incontournable. Mais cette procédure est courante et l’on estime, en France, qu’un contrôle a lieu tous les neuf ans en moyenne. Des contrôles peuvent avoir lieu même trois années après la fermeture de l’entreprise. Autant s’y préparer le mieux possible et prévoir le contrôle avant la procédure. Pour cela, les experts-comptables sont utiles et permettent aux gérants de se prémunir et de mieux vivre le contrôle fiscal.

Qu’est-ce qu’un contrôle fiscal ?

Réglementé, le contrôle fiscal se déroule selon des règles bien précises. D’abord, l’administration fiscale envoie un avis de vérification. De là, elle souhaite voir les documents comptables de la société pour évaluer la bonne conformité des obligations. Pour se préparer au mieux, l’administration laisse deux jours à l’entreprise pour se préparer et réunir les documents comptables.

Ensuite, la rencontre se fait directement au sein de l’entreprise et permet à l’agent du fisc de faire l’inventaire des pièces justificatives. Enfin, le contrôle peut commencer. L’administration va venir contrôler sur place les pièces et documents, le chef d’entreprise se doit de lui donner accès à tout sans limites. À la fin, une réunion de synthèse a lieu pour étudier des suites données au contrôle.

S’il n’y a pas de problème, la procédure est close, mais s’il y a des irrégularités ou des éléments manquants, l’administration fait une proposition de rectification et précise les sanctions fiscales en cas de non-respect des propositions.

Les sanctions possibles liées à un contrôle fiscal

Il y a deux possibilités : si la faute est déclarée involontaire, l’administration demandera au dirigeant de payer ce que l’entreprise doit avec une pénalité de 10 %.
Mais si la faute est considérée comme frauduleuse, la majoration de l’impôt peut aller jusqu’à 80 % ! Pour éviter les mauvaises surprises et les problèmes juridiques et fiscaux liés à ces contrôles, faire appel à un expert-comptable est primordial. L’expert peut intervenir dans tous les domaines comptables et juridiques.

Il conseille les chefs d’entreprise pour que la comptabilité soit parfaitement tenue, il libère le dirigeant d’une partie de sa responsabilité en cas de faute avérée. De Plus, l’expert-comptable fournit des conseils dans de nombreux domaines : fiscal, social, juridique …

Aujourd’hui, des moyens existent pour faire appel simplement à un expert de la comptabilité. Les experts-comptables en ligne délivrent des prestations de qualité, à distance, et permettent à l’entreprise d’avoir un interlocuteur disponible à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *