Tout connaitre sur le merchandising

Toutes les entreprises appliquent des techniques marketing efficaces afin d’assurer leurs recettes. Quel que soit le domaine d’activité, des personnels qualifiés sont précieux pour assurer la vente des produits/ des prestations. La plupart des professionnels opérant dans la grande distribution mais aussi dans la commercialisation de ses propres produits font recours à une méthode de vente connue dans le monde du commerce et du marketing : le merchandising.

Définition du merchandising

Le merchandising, traduit littéralement en « marchandisage » en français, désigne des outils marketing adoptés pour l’optimisation de la vente en libre-service des produits d’une ou plusieurs marques. Le merchandising intéresse particulièrement les grands distributeurs qui proposent plus d’une centaine de produits au cœur d’un seul magasin. Les spécialistes du commerce définissent le merchandising comme l’ensemble des techniques menées par les producteurs et distributeurs, en vue d’écouler facilement et rapidement les produits. Avant de mettre en œuvre les méthodologies en vue, des études sont entreprises pour découvrir les besoins des clients ainsi que la variation des prix sur le marché. Le merchandising consiste à proposer des produits de bon rapport qualité prix, présentés aux clients via des animations et supports attrayants. Un marchandiseur, traduit de l’anglais « merchandiseur », assure tous les missions liées à l’animation d’un point de vente. Sans oublier toutes les créations visuelles à installer ainsi que les présentations des produits à ajuster.

Quel est l’objectif du merchandising ?

Le merchandising considère à la fois le consommateur, le fournisseur et le distributeur. Il met en avant l’intérêt de ces trois acteurs pour proposer des résultats à long terme. L’objectif principal de cette stratégie commerciale s’avère l’incitation des consommateurs à l’achat.

Les visiteurs d’une boutique, d’un centre commercial ou d’un stand seront prêts à investir pour les produits proposés, grâce à des attraits visuels et aussi une bonne ambiance.  Evidemment, les enseignes qui adoptent le merchandising profiteront d’une hausse considérable de son chiffre d’affaires.

Le merchandiser facilite l’accès aux produits adaptés aux besoins des clients en mettant de l’ordre sur tous les rayons. Sans oublier les créations visuelles authentiques. Dans la plupart du temps, auprès des supermarchés, l’agencement des produits figure parmi les points importants.

Les consommateurs sont orientés par des grandes enseignes lumineuses pour repérer les rayons disponibles : boissons, sucreries, pâtisserie, boucherie, décoration, hygiène, etc.

Les caractéristiques du merchandising

Le merchandising reste incontournable auprès de toutes les espaces commerciales. Cette stratégie marketing séduit les producteurs, les fournisseurs et les distributeurs grâce à son objectif lié à l’optimisation des ventes. Sans oublier les avantages sur les recettes, la notoriété et la relation avec les clients.

Le merchandising d’organisation

Le merchandising d’organisation est basé sur la structuration des produits auprès d’une enseigne. Alors qu’un distributeur dispose déjà d’une boutique ou d’un supermarché, une recherche des meilleures implantations de chaque produit pour enregistrer une vente intéressante. Le merchandiser mène une étude spécifique sur les traces intéressantes des gammes de produits, en fonction des personnes physiques à cibler. Ce professionnel suit également de près les événements qui pourraient générer des ventes exceptionnelles : foires, braderies, expositions, etc.

Le merchandising de gestion

Le merchandising de gestion repose sur la performance financière. Il nécessite un budget spécifique dans le cadre de l’amélioration de la gestion de l’espace. Un magasin en question pourrait faire l’objet d’une révision de l’agencement des rayons, de A à Z, pour attirer au mieux les consommateurs. Il se concentre sur la profitabilité de l’espace de vente afin de rendre à l’aise tous les visiteurs. Ce type de merchandising vise à augmenter le CA d’une société, surtout pour celles qui rencontrent des difficultés financières ou qui souhaitent augmenter leurs bénéfices.

Le merchandising de séduction

Le merchandising de séduction, comme son nom l’indique, a pour objectif de donner aux clients l’envie de consommer des produits auprès d’une enseigne commerciale. Il met en avant une bonne ambiance, à ne citer qu’un accueil chaleureux, pour que chaque client puisse se sentir à l’aise tout au long de son shopping. Les distributeurs déploient des signalétiques pour une indication pratique pour tous les visiteurs. Sans oublier les animations par micro pour informer sur les offres promotionnelles dans le magasin.

En quoi consiste le métier du merchandiser ?

Le merchandiser est un professionnel de la vente. Il applique des techniques de vente efficaces pour atteindre un objectif commercial donné, au sein des grandes surfaces ou des chaînes commerciales. Il s’occupe également de la promotion de la marque en contribuant à la mise en avant de son identité visuelle. Ainsi, le professionnel propose des créations publicitaires pour les points de ventes : panneaux personnalisés, décors, banderoles, etc. Il en est de même pour les stands lors des expositions ou autres événements professionnels. Exercer le métier de merchandiser engage aussi au contrôle des produits : stock, date de péremption, présentation, etc. Il passe son temps sur les différents rayons afin d’éviter de décevoir les clients.

Alors que ce métier vous intéresse, privilégiez la filière artisanat option marchandisage après le baccalauréat. Décrochez votre DTS ou votre licence pour répondre à une offre d’emploi au poste de merchandiser. Vous pouvez également choisir le volet commercial, voire le management des unités commerciales, la négociation et la relation client, le commerce et la distribution. Il suffit ensuite de poursuivre une formation de courte durée sur le design graphique ou encore le visual merchandiser. En début de carrière, la rémunération mensuelle est de 1 750 € en moyenne. Au fil du temps, avec des expériences exceptionnelles, il est possible de gagner jusqu’à 3 000 € par mois.

Les dernières tendances

Le nombre des acteurs dans le secteur du commerce ne cesse d’augmenter. Alors que la concurrence devient rude sur toutes les filières, les techniques marketing efficaces ne doivent pas être ignorées. Le merchandising se décline sous quelques formes, en restant fidèle à son objectif primordial : pousser le consommateur à l’achat

Le e-merchandising

Avec le boom de l’utilisation d’internet, des milliers de personnes profitent des achats en ligne à tout moment. L’e-merchandising concerne les professionnels titulaires d’un site marchand. Il applique les stratégies commerciales spécifiques pour optimiser les chiffres d’affaires tirés de la vente en ligne.

Alors que vous souhaitez cibler les internautes qui ne pourront pas visiter votre point de vente, vous avez intérêt à proposer une plateforme e-commerce pratique et attrayante. Appliquez le merchandising en misant sur la bonne organisation des produits.

Transformez les rubriques en rayons virtuels pour faciliter l’achat des produits voulus par les consommateurs. A la page d’accueil, tout comme à l’entrée d’un supermarché, étalez les offres promotionnelles.

Le merchanfeeling

Le Merchanfeeling figure dans la liste des nouvelles approches du merchandising. Il se repose sur les 5 sens de chaque être humain : la vue, l’ouïe, le toucher, l’odorat et le goût. Les fournisseurs adoptent des stratégies efficaces pour mobiliser ces sens.

Par exemple, au rayon de la pâtisserie, les consommateurs seront séduits par la belle présentation d’un croissant, de son odeur fraîche, de sa chaleur au toucher et de son goût savoureux.

Même si un client n’a pas programmé de déguster des viennoiseries, son passage devant le rayon des produits boulangers et pâtissiers a changé son idée. S’il a un petit creux, il n’hésitera pas à passer sa commande. Le merchanfeeling touche ainsi le côté humain de chaque client pour déclencher l’achat.

Le trade marketing

Le trade marketing est une stratégie commerciale destinée à optimiser la relation entre les producteurs et les distributeurs.

Il se traduit par la mise en œuvre d’une politique commerciale commune, notamment à travers l’événementiel ou les campagnes publicitaires. Les deux acteurs, voire les fabricants et les distributeurs, sont en même temps bénéficiaires des résultats.

Lors des événements professionnels, ce concept de merchandising et du B2B est basé sur l’imagination de la décoration intérieure de l’emplacement, dans le but d’écouler le maximum de produits du fournisseur dans les points de vente. Il travaille sur la création graphique, en considérant l’harmonie des couleurs, l’animation visuelle et aussi la présentation des produits.

Le category management

Le Category Management designe un concept de merchandising qui privilégie les catégories de produits. Des éléments de la même famille sont mis en avant pour essayer de vendre quelques différentes pièces par client. Par exemple, les dentifrices sont classés près des brosses à dents et des blanchisseurs. De cette manière, les consommateurs seront encouragés indirectement à acheter ces 3 produits en même temps. Il convient ainsi d’étudier les produits interdépendants dans le but de maximiser la vente. Par la suite, il faut passer à la réorganisation des rayons.

Le cross merchandising

Le cross merchandising concerne l’emplacement des produits. Ce concept incite les commerçants à exposer ensemble des produits non apparentés.

Plus précisément, les consommateurs sont invités à retrouver sur un seul rayon des produits diversifiés, mais pouvant être nécessaires, voire même complémentaires. Des suggestions d’articles suivant un même thème sont ainsi au rendez-vous.

Par exemple, pour les spécialistes de la mode, les bijoux et autres accessoires fantaisies sont classés tout près des robes. De même, les chemises sont installées avec les accessoires pratiques pour homme comme les cravates et les bretelles. L’objectif est d’écouler au moins deux produits par client.

Check Also

qu'est-ce qu'un gaec ? statut et avantages

Qu’est-ce qu’un Groupement Agricole d’Exploitation en Commun (GAEC) ?

Créé en 1962, le groupement agricole d’exploitation en commun (GAEC) a pour but de permettre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *