C’est quoi un business plan ?

Bon nombre de ceux qui veulent mettre en place leurs entreprises, se demandent réellement ce qu’est un business plan. En effet, dans le domaine de la création d’entreprise, le business plan fait partie des premières notions auxquelles vous serez confrontées. Mais, qu’est-ce que c’est et pourquoi il conditionne la bonne marche de vos activités professionnelles ? Il permet d’avoir une version écrite de l’ambition de tout entrepreneur. Le business plan aide ainsi le futur chef d’entreprise, à définir sa stratégie ainsi que tous les moyens techniques logistiques et financiers qu’il compte y consacrer. En fonction de la pertinence de ce document, l’entrepreneur pourra convaincre les partenaires financiers à invertir dans son projet. De ce fait, cela revêt une importance capitale. Encore appelé plan d’affaires, le business plan pourra ainsi permettre à l’entrepreneur d’avoir une vision claire et précise de son projet d’affaires, de savoir quelle est sa direction. On vous propose ici d’en savoir plus sur ce document.

Comprendre le business plan

Le business plan aussi considéré comme plan d’affaires ou business model, est mis en place à l’occasion de la création d’une entreprise. Il peut aussi se faire dans le cadre d’une reprise d’entreprise. De même, lorsque l’entrepreneur fait une adjonction dans son activité, il devra faire un nouveau business plan. Ce document constitue donc un prévisionnel financier qui permet à l’entrepreneur et à ses partenaires d’avoir un certain nombre de réponses en ce qui concerne le projet d’affaires. Ces points ne concernent pas seulement l’aspect financier. Le terme « prévisionnel financier » est d’ailleurs utilisé par abus de langage. Pour être le plus complet possible, le business plan doit fournir des informations concrètes sur la forme juridique de la société à mettre en place. Les produits ou services mis en avant doivent aussi être mentionnés. La clientèle visée et les différents réseaux de commercialisation en font aussi partie. L’entrepreneur doit avoir dans son business plan, une idée claire sur ceux qui sont ces concurrents et les différentes stratégies par lesquelles il compte se positionner et pénétrer le marché. Enfin, il donnera des détails sur les processus de fabrication des biens sous services, ainsi que les besoins financiers et les profits espérés.

A quoi peut vous servir un business plan ?

Le business plan est un outil indispensable pour vous en tant que porteur de projet ou d’une quelconque affaire. Il vous permettra à vous-même de mieux connaître votre projet. Ce qui vous aidera à mieux définir votre stratégie d’orientation. C’est le document de planification par excellence qui vous permettra de bien remettre en place vos idées. Cela vous aidera bien à mettre de côté ce qui n’est pas utile et vous concentrer sur le plus important. De ce fait, votre idée de projet sera plus claire et mieux structurée à votre niveau. Tout étant limpide, vous pourrez dégager facilement quelles sont les forces et les limites du projet que vous comptez mettre en place. Vous en saurez alors beaucoup plus sur la faisabilité de votre affaire sur tous les plans. Les aspects techniques et financiers vous permettront non seulement de voir si le projet est faisable mais aussi d’étudier sa viabilité et sa rentabilité. Ce sont là des aspects très importants à étudier lorsque l’on décide de mettre en place un projet. Il sera un outil pour permettre aux banques et aux investisseurs de se rallier à votre cause en y investissant.

Les différentes composantes d’un business plan

Pour mieux répondre à ce qui est attendu de vous à travers le business plan, il est important de savoir comment le rédiger. La plupart des modèles de business plan prennent en compte une partie qualitative et une dernière partie quantitative. Ces deux volets sont indispensables et constituent l’essence même de ce document. Dans la première partie, c’est à dire celle qualitative, il faudra mettre en avant des informations relatives à l’entreprise. Entre autres, vous devrez parler des produits ou services mis en place, de la stratégie marketing, de votre étude de marché, de vos objectifs et des personnes avec lesquelles vous comptez réaliser ce projet. Vous devrez aussi parler des moyens techniques à dégager pour la bonne marche de l’affaire. Le nom et l’enseigne de la société sont aussi capitales ici. La seconde partie, celle quantitative concerne le plan de trésorerie, le compte de résultat prévisionnel, bref, il s’agit de la partie financement, il faudra être le plus logique et cohérent possible.

Bien rédiger la partie qualitative du plan d’affaires

La partie qualitative de votre plan d’affaires montre toute la pertinence de votre projet. Il va donc falloir vous y mettre avec soin. Vous devez d’abord commencer à démontrer la viabilité de votre projet, montrer en quoi il répond à un besoin ou en quoi il est innovant. Par rapport aux produits ou aux services, il faudra montrer pourquoi les vôtres sont importants, ce qui les diffère de ceux déjà présents sur le marché. Vous devrez donner plein de détails sur les caractéristiques de vos produits ou services. Il s’agira alors de les mettre en valeur. Vous devrez aussi vous atteler à la connaissance de votre marché. A ce niveau, l’étude de marché vous permettra de connaitre vos parts et de cibler votre clientèle. En plus, vous devrez définir sur quel pan du marketing mix vous axerez votre stratégie.

Les fondamentaux de la partie financière du business plan

Dans votre business plan, la partie financière est indispensable. Elle vient apporter des chiffres qui permettent de soutenir la partie qualitative. Ce sont des tableaux financiers qui sont indispensables dans votre projet. Vous devez y inscrire le compte de résultat prévisionnel. En fonction des produits et des charges prévues, vous pourrez faire ressortir le résultat espéré. Le plan de financement est aussi une composante de cette partie. Il permettra de mettre en relation les besoins du projet et les ressources dont il dispose. Il doit être accompagné du bilan, qui donnera d’amples informations sur les ressources dont dispose l’entreprise. Les différents flux de trésorerie doivent aussi apparaitre dans la partie financière de votre business plan. Ils servent à déterminer les différents mouvements observés au niveau de la trésorerie. Certains éléments tels que la valeur actuelle nette ou le taux de rentabilité interne peuvent aussi y être ajoutés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *