Social Learning : comment l’implémenter en entreprise?

Le social learning n’est pas un concept nouveau. Nombreuses sont les entreprises qui l’intègrent dans leur stratégie de formation. Ce regain d’intérêt de plus en plus observé est dû à la création de nouvelles plateformes et méthodes d’e-learning. L’avènement des techniques modernes telles que la gamification et le micro-learning a permis d’améliorer la capacité à adopter le social learning à la vie d’aujourd’hui. Mais concrètement, qu’est-ce que le social learning ? Comment l’intégrer à la politique de son entreprise ? Retrouvez tous éléments de réponse ici.

Le social learning : de quoi s’agit-il ?

Le social learning s’oppose à l’apprentissage classique où l’apport de connaissances est unique et unidirectionnel et où l’on voit des apprenants suivre un cours magistral dispensé par un formateur. Ce qui fait que le social learning a aujourd’hui le vent en poupe est notamment son approche moins ennuyeuse qui fait appel au partage de connaissances et d’expérience. De ce fait, il est de plus en plus utilisé en entreprise.

En effet, le social learning, c’est apprendre grâce aux autres et avec eux. Il est d’autant plus judicieux d’employer cette technique d’apprentissage que durant toute sa vie, l’être humain est appelé à interagir avec ses pairs et à apprendre d’eux. De ce fait, le social learning est une méthode qui prône l’apprentissage concret, mais surtout interactif, volontaire et engagé.

Il met le participant à la fois dans le rôle de l’apprenant et du sachant. Il implique les tâches de groupe ou les tâches individuelles nécessitant un travail d’équipe ou une collaboration. Cette méthode d’apprentissage peut représenter un véritable atout pour les entreprises à la recherche de moyens pour stimuler la dynamique d’apprentissage et cultiver l’expertise des collaborateurs.

formation-social-learning

Le processus de social learning

Le social learning a un processus basé sur des piliers clés. Pour qu’il soit fructueux, il est important de réunir quatre facteurs majeurs.

En premier lieu, l’attention doit être effective pour chaque participant. C’est essentiel pour permettre aux participants d’observer et de saisir pleinement le sens des informations diffusées. Il y a ensuite la rétention, indispensable afin de retenir l’essentiel des points abordés. En troisième position se trouve la reproduction. Cette dernière est très importante, car c’est elle qui permet à l’apprenant d’appliquer ce qu’il a appris. Il devra également avoir le sens de l’auto-observation et de l’auto-correction afin d’être sûr de bien appliquer les connaissances acquises et de se corriger au besoin. La motivation est le dernier facteur majeur à mobiliser. Sans elle, peu importe la méthode d’enseignement utilisée, elle ne portera jamais ses fruits.

Les principes

D’après le psychologue canadien Albert Bandura, le mode d’acquisition du savoir repose sur trois principes :

  • l’apprentissage résultant de l’imitation par l’observation
  • l’apprentissage stimulé par l’observation d’un modèle dont on est proche
  • l’apprentissage académique s’oublie plus vite, mais l’informel reste

D’autres études, à l’instar du modèle 70-20-10, démontrent que la plupart des informations et connaissances acquises le sont dans ce que l’on dit et fait, soit dans l’informel. Le principe fondamental du social learning est d’emblée l’interaction entre les participants du système et le partage mutuel de connaissances entre eux.

Les avantages du social learning

Le social learning présente de nombreux avantages d’un point de vue pédagogique et organisationnel. Il permet en effet d’obtenir plus d’engagement. Chaque participant étant à la fois apprenant et formateur, il se sent davantage motivé. Cela le rend plus réceptif aux informations que s’il suivait une formation classique en étant passif. Il y a aussi davantage d’interactions entre les membres du groupe, ce qui conduit à une motivation générale de tous les participants.

Le social learning est basé sur le sentiment d’appartenance à un groupe. Ainsi, le travail en groupe prend plus de place dans les habitudes quotidiennes. Cette méthode pédagogique permet de renforcer les liens entre les apprenants et de développer la cohésion de groupe. Les résultats s’améliorent donc nettement. La productivité est aussi améliorée dans l’entreprise, car le travail collectif est bien souvent plus efficace que le celui individuel.

groupe-social-learning

L’implémentation du social learning en entreprise

Le social learning est une méthode d’apprentissage qui se base sur le partage collaboratif et l’interaction sociale. Autrement dit, c’est une méthode qui vient changer ou compléter les méthodes d’apprentissage ou d’e-learning traditionnelles. Encore appelée apprentissage collaboratif ou apprentissage par la foule, elle prend en compte les comportements, les émotions et les attitudes des autres membres du groupe.

Pourquoi mettre en place le social learning ?

Mettre en place le social learning permet à chaque membre du groupe d’apprendre de l’expérience des autres. Chaque membre apporte ses connaissances sur le sujet donné, ce qui permet à chacun d’apprendre sans même en avoir l’impression. Cette méthode d’apprentissage apporte une solution au problème de la solitude lors de l’apprentissage d’un apprenant derrière son poste.

Ainsi, l’apprenant est plus motivé et plus engagé, car au cours de l’apprentissage, il pose au fur et à mesure ses questions grâce aux divers outils. Cette méthode crée une solide relation entre les différents membres du groupe, ce qui facilite la collaboration entre eux. De plus, à la fin de la séance, l’apprenant acquiert beaucoup plus de connaissances, il n’a plus de questions et il ne ratera certainement plus aucune autre séance.

Comment l’implémenter ?

Le système du social learning est considéré comme la méthode révolutionnaire d’apprentissage digitale. L’intégrer comme stratégie d’apprentissage globale dans votre entreprise nécessitera des efforts, mais il s’agira d’une option très avantageuse.

Il faudra d’abord vous poser les bonnes questions, établir les objectifs à atteindre, définir la stratégie à suivre et faire l’inventaire des moyens à utiliser pour y arriver. Plusieurs outils vous aideront à mener à bien votre stratégie, tels que les plateformes de réseaux sociaux, la gamification, les webinaires, le blogging, le microlearning et les forums.

Quelques applications du social learning en entreprise

Les réseaux sociaux sont très souvent utilisés par les employés d’une entreprise. Il convient donc d’en faire un usage plus profitable. Pour cela, il suffit de créer des groupes sur les différents réseaux sociaux et d’affecter à chaque membre du groupe une tâche bien définie. Ils peuvent par exemple créer et partager des supports d’apprentissage afin d’attirer le plus de monde possible.

La gamification permet tout simplement d’organiser des jeux en groupe, généralement beaucoup plus constructifs que les jeux individuels. Ceci permettra aux employés de créer des liens, de se surpasser, et d’acquérir plus de connaissances à travers les quiz ou en accumulant des badges lors des compétitions. Les informations passent beaucoup plus vite lorsqu’on y ajoute une constante ludique et des récompenses.

Les webinaires permettent quant à eux de rendre une formation plus sociale et collaborative, avec notamment les fonctions interactives. En vous servant d’un outil d’e-learning en ligne, vous pouvez héberger des présentations ou webinaires qui mettent l’accent sur des sujets spécifiques. Il est même possible de les enregistrer pour les suivre à nouveau.

Le blogging permettrait aux apprenants de choisir des sujets parmi ceux que vous leur aurez auparavant proposés. Aussi, ces apprenants pourraient prendre part à des débats ou discussions que vous aurez entamés. N’oubliez donc pas de laisser le blog ouvert aux commentaires.

Le microlearning est une technique qui permet de créer des modules de formation de 5 minutes au maximum. Ceux-ci se présentent très souvent sous forme de vidéos. Souvent utilisée dans des environnements informels, cette technique permettrait aux apprenants de suivre ces formations en fonction de leurs disponibilités.

Les forums permettent aux apprenants, à travers les fonctionnalités des plateformes LMS, d’engager des discussions pour que chacun partage ses idées et ses opinions. Il est tout de même important de donner des lignes directrices et d’encadrer les forums.

Quels avantages pour l’entreprise ?

Le social learning a de nombreux avantages pour l’entreprise. Il permet d’abord à chaque collaborateur de l’entreprise de se former mutuellement et continuellement, avec l’implication de chacun d’eux.

Les informations de l’entreprise sont centralisées grâce à l’utilisation des technologies, à leur partage et aux échanges qui y sont liés. L’avantage principal est que cette méthode améliore l’esprit d’équipe au sein de l’entreprise et augmente considérablement la productivité des collaborateurs.

Check Also

A quoi sert le team building ?

Qu’est-ce qu’un team building ?

Vous en avez entendu parler, peut-être par des collègues, à la tv ou dans des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *