Le lean management : qu’est-ce que c’est ?

Le lean Management est un système de management qui n’est pas nouveau. En effet, il existe depuis les années 1970. Mais de nombreuses entreprises ont du mal à changer leur vision du management. Dans le Lean Management, les salariés et la production sont au cœur des conversations. Il faut faire vite, à moindre coût et de bonne qualité, ce qui n’est pas toujours évident. Néanmoins, il existe des méthodes et des outils qui peuvent aider le dirigeant ainsi que les employés à mieux gérer ce changement de management.

Qu’est-ce que le lean management ?

Historiquement, le lean management a été inventé au Japon par le géant du 4×4, Toyota. C’est dans les années 1970 que ce concept voit le jour en entreprise. Le principe de cette technique de management est simple : faire de la gestion, sans gaspillage. En d’autres termes, il faut chercher la performance tout en satisfaisant le client. La méthode du lean management permet de fabriquer des produits dans un minimum de temps avec un minimum d’argent et de ressources. Cela s’applique donc très bien au milieu industriel, mais de plus en plus d’entreprises d’autres secteurs se servent du lean management.

Le principe est simple : une entreprise qui utilise le lean management fait en sorte de ne pas utiliser d’employés ou de techniques qui ne servent pas pour la production d’un bien ou d’un service. Mais le lean management fait très attention au bien-être de ses employés. En effet, c’est la grande différence qui existe avec le taylorisme. En d’autres termes, ça consiste à améliorer la fabrication d’un produit ou d’un service tout en faisant attention au bien-être des salariés, qui est une réelle problématique à l’heure d’aujourd’hui.

Il est important de noter que dans une entreprise, il existe sept sources de gaspillage principales :
– La surproduction : en effet, une entreprise qui produit se retrouve avec trop de stocks. En général, les stocks ne sont pas éclusés et l’entreprise perd donc de l’argent, mais également du temps.
– Les stocks inutiles : produire pour ne pas être dans le besoin est également une chose que les entreprises font beaucoup. Mais ce n’est pas non plus une solution idéale.
– Les délais d’attente : en fonction des processus de production, certains produits peuvent être plus long à produire que d’autres. Et malheureusement, c’est le produit plus long que le client voudra. Vous ne pourrez pas répondre à ce besoin.
– Les activités de manutentions et de transports : cela correspond aux convoyages qui sont parfois inutile, il faut donc lutter contre cela également.
– Les traitements superflus : il faut impérativement arrêter de traiter les choses qui sont inutiles au sein de l’entreprise. Encore une fois, il y a une perte de temps et d’argent.
– Les mouvements inutiles : éviter aux employés de faire des déplacements inutiles. Il faut donc prévoir à l’avance qui sera où et à quel moment.
– Les défauts de fabrication : il faut savoir réaliser un produit correctement du premier coup. Autrement dit, vous n’avez plus le droit à l’erreur.

Les méthodes et outils à disposition

Il existe différents outils et différentes méthodes pour qu’une entreprise fasse du Lean Management. Nous allons vous les présenter ci-dessous :
– La méthode des 5S : si vous voulez fabriquer un produit de qualité à vos clients, vous devez impérativement vous servir de cette méthode. Il s’agit là d’optimiser certains aspects de votre travail, comme par exemple garantir la propreté, la bonne organisation du travail ou encore la sécurité.
– La méthode SMED : si vous devez changer d’outils, il faut le faire en un minimum de temps. C’est ce que cette méthode préconise. Il s’agit donc d’optimiser le temps.
– Les six sigma : cette méthode concerne les processus. Il s’agit d’optimiser la qualité et l’efficacité des processus de fabrication mise à disposition des salariés.
– Le Kanban : si vous avez une mauvaise gestion des stocks, cette méthode est faite pour vous. En effet, c’est ce qui vous permettra de mieux gérer vos stocks et de ne pas être en surplus de marchandises.
– Le kaizen : il s’agit d’améliorer l’organisation du travail de tous les jours. Cela se fait avec la participation des employés, bien évidemment.
La liste de ces méthodes et de ces outils n’est, bien évidemment, pas exhaustive. Vous pouvez parfaitement en trouver d’autres et les adapter à votre société.

Les avantages et les inconvénients du Lean Management

Ce type de management a des avantages, mais également des inconvénients. Après tout, un système de management ne peut pas être parfait.

Le Lean Management permet d’avoir un réel impact sur la vie au sein de l’entreprise. En effet, cela permet aux salariés de se sentir mieux, d’avoir envie de venir travailler le matin. De plus, si vous optez pour du Lean Management, vos employés seront contents d’être davantage impliqué au sein de l’entreprise. Ils pourront donc donnés leur avis et se sentiront d’autant plus important. Aussi, ils pourront montrer plus d’investissements dans leurs différentes tâches et missions.

L’inconvénient du Lean Management est tout simplement que l’entreprise abuse de ce système et ne pense qu’à la productivité de l’entreprise. L’objectif premier d’être efficace tout en pensant au bien être des employés n’est alors pas respecté. Il ne s’agit donc plus d’une méthode de Lean Management. Et les salariés peuvent rapidement se sentir fatigués, stressées ou encore avoir un moral en baisse.

Pour conclure, il faut savoir prendre en compte le fait que produire ne doit pas nuire aux morals des employés. En effet, les salariés doivent se sentir comme chez eux. Ils doivent également prendre en compte que le management change. Pour cela, il faudra les accompagner tout au long de ce changement. Lorsque ce système sera mis en place, il ne faut pas partir dans l’extrême et penser uniquement à la productivité de votre entreprise. Chacun doit y trouver son compte : autant l’entreprise que les salariés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *