Les enjeux de la performance énergétique pour le tertiaire

La performance énergétique correspond à la quantité d’énergie consommée par une construction. C’est une notion corrélée à celle de l’efficacité énergétique des bâtiments. Elle est très utilisée dans les stratégies de transition énergétique. Étant donné que les dépenses énergétiques sont parmi les premiers postes de dépenses des entreprises du tertiaire, il est naturel que celles-ci cherchent à trouver des solutions pour réduire leur consommation en énergie. Nous nous sommes penchés sur les enjeux majeurs du secteur tertiaire face à la performance énergétique des bâtiments.

Performance énergétique : un enjeu social pour le tertiaire

La performance énergétique des bâtiments du tertiaire est un enjeu social avant tout. En effet, la réduction de la consommation d’énergie est une préoccupation écologique qui concerne toutes les entreprises. Aujourd’hui, l’économie d’énergie électrique est valorisée dans notre société. Pour réaliser cette économie, un diagnostic de performance énergétique est important.

Le diagnostic de performance énergétique ou DPE permet de faire l’état des lieux des performances en matière de consommation d’énergie d’un bâtiment à un moment T. Dans le secteur tertiaire, le diagnostic de performance énergétique (DPE) représente un enjeu majeur. Il permet notamment d’évaluer l’état du chauffage, les caractéristiques thermiques du bâtiment, sa capacité d’isolation ainsi que sa consommation d’énergie potentielle.

Le DPE au service de la responsabilité sociale de l’entreprise

La réalisation d’un DPE n’est pas toujours une obligation pour une entreprise du tertiaire. Elle concerne surtout les Établissements Recevant du Public (ERP) de 1re à 4e catégorie ayant une surface de plus de 250 m². Effectuer un DPE sur les locaux d’une entreprise du tertiaire traduit donc une volonté de prendre en compte les impacts des activités d’une société sur la planète. Cela peut être aussi très utile dans le cadre d’une stratégie de responsabilité sociale des entreprises (RSE).

En effet, la RSE repose sur 3 piliers : économie, social et environnement. En effectuant un DPE dans le but de réduire leur consommation en énergie, les entreprises ne préservent pas seulement l’environnement. Elles prennent soin aussi de leurs intérêts économiques (réduction des dépenses énergétiques) et renforcent leurs engagements sociaux (amélioration des conditions de travail des employés).

diagnostic-energetique

Qui peut réaliser un DPE dans les locaux d’une entreprise du tertiaire ?

Pour réaliser un DPE pour les locaux du tertiaire, le diagnostiqueur doit bénéficier d’une certification « DPE avec mention ». N’hésitez pas à faire appel à un bureau d’étude pour la réalisation de votre DPE. Certes, cela constituera un poste de dépense supplémentaire, mais cela vous apportera de nombreux avantages.

Ainsi, un bureau d’étude peut vous aider à évaluer la consommation énergétique d’un bâtiment, qu’il soit neuf ou ancien. Par ailleurs, le bureau d’étude ne se contente pas du DPE. Il pourra aussi effectuer un audit thermique du bâtiment et vous proposer diverses solutions.

La construction de bâtiments performants sur le plan énergétique

Les enjeux de la performance énergétique dans l’immobilier tertiaire vont au-delà des travaux de rénovation énergétique. Étant donné qu’un bâtiment fonctionne comme un système, il doit être considéré comme un tout afin d’augmenter son efficacité énergétique. Par exemple, investir dans des équipements de chauffage et de climatisation high-tech et économiques n’améliore en rien la performance énergétique d’un immeuble si l’isolation n’empêche pas la chaleur d’entrer en hiver et de sortir en période estivale.

La conception de bâtiments économiques sur le plan énergétique doit devenir une priorité pour les promoteurs immobiliers et les entreprises du tertiaire. Cela implique le développement de techniques de construction qui peuvent réduire les pertes d’énergie. Les bâtiments économiques sur le plan énergétique présentent un nombre important d’avantages. Ils sont moins coûteux à exploiter, plus confortables et plus respectueux de l’environnement.

Il existe de nombreuses façons d’augmenter la performance énergétique d’un bâtiment. Une meilleure isolation des ouvertures (portes et fenêtres) par un couvreur, l’utilisation d’une énergie renouvelable et l’usage d’appareils de régulation thermique à haut rendement sont des points importants. De même, l’isolation du toit est un élément majeur dans la performance énergétique d’un bâtiment.

Pour finir, il faut aussi préciser que l’intégration de nouvelles technologies telles que l’internet des objets ou la domotique va permettre aussi d’améliorer la performance énergétique du bâtiment. Il est tout aussi important de disposer d’un bon équipement que de l’utiliser de manière judicieuse.

Performance énergétique : un enjeu d’ordre juridique

De manière générale, plusieurs réglementations démontrent la prise de conscience des décideurs par rapport à l’enjeu énergétique. Des lois telles que la Directive sur la performance énergétique des bâtiments (DPEB) de 2002 ou encore la Loi de Transition Énergétique pour une Croissance Verte de 2015 témoignent de cela. Néanmoins, ces lois concernaient le plus souvent les bâtiments résidentiels. Il a fallu attendre l’année 2019 et la promulgation du décret Tertiaire ou Dispositif Éco-énergie Tertiaire pour avoir une réglementation claire sur la performance énergétique des bâtiments du milieu tertiaire.

Il s’agit en fait d’une obligation qui engage les entreprises du tertiaire à réduire leur consommation en énergie dans les bâtiments. Pour y parvenir, plusieurs actions peuvent être déployées : rénovation des bâtiments, changement du comportement des usagers, qualité des équipements, etc.

Le changement des habitudes des employés du tertiaire

La performance énergétique d’un bâtiment dépend aussi en grande partie des habitudes des usagers. C’est encore plus vrai dans le tertiaire. En effet, dans ce secteur, la consommation d’énergie d’un bâtiment est le plus souvent due au chauffage, à la climatisation et à l’éclairage. Vous pouvez réduire votre consommation électrique annuelle en demandant aux employés de changer leurs habitudes dans ces domaines.

Les grands changements doivent s’opérer dès la base, à l’échelle des individus. Il faut amener les employés et les usagers à adopter de bons réflexes. Ils peuvent par exemple éteindre les lampes à la fin de la journée, fermer les fenêtres quand le chauffage ou la climatisation sont allumés ou encore privilégier la lumière naturelle en pleine journée. La somme de tous ces petits gestes pèsera dans la balance à long terme.

Un enjeu économique pour les entreprises

La hausse des prix de l’électricité et les nouvelles perspectives qu’offrent les nouvelles techniques de construction et de rénovation font de la performance énergétique un enjeu hautement économique pour les entreprises du tertiaire. Cet enjeu soulève deux axes de réflexions.

En premier, l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments permettra de réduire les factures d’énergies des entreprises. En second, une prise de conscience des entreprises offre des perspectives d’emploi au secteur du BTP : multiplication des travaux de construction et de rénovation dans le but d’améliorer la performance énergétique des immeubles.

Check Also

presentoir-plexiglas

Le présentoir en Plexiglas, pour qui ?

Que vous vendiez de la nourriture, des œuvres d’art, des bijoux de luxe ou que …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *