Formation professionnelle

Qu’est une formation par alternance?

La formation par alternance qui associe l’enseignement institutionnel à l’expérience en entreprise permet de conjuguer les connaissances de bases, plutôt théoriques, à la pratique. Elle débouche soit sur l’obtention d’un diplôme soit sur celle d’une certification professionnelle permettant d’évoluer dans le métier déjà exercé dès la fin de la formation. Mais que connaît-on de la formation par alternance ? Découvrez la définition et son principe.

Définition de la formation par alternance

La formation par alternance désigne un système de formation associant une expérience de travail au sein d’une entreprise à des études au sein d’un établissement d’enseignement. Ainsi, l’alternant, terme utilisé pour désigner celui qui pratique la formation par alternance, partage son temps entre les études, qui peuvent se dérouler au sein d’un lycée professionnel, d’un centre de formation agrée, d’une école d’ingénieur, ou d’une Faculté et l’entreprise où il exerce en tant que salarié ou stagiaire. Ce qui fait qu’un apprenant désigne aussi bien un élève encore au lycée, un apprenti suivant une formation dans un centre d’apprentissage agréé qu’un étudiant inscrit à une formation supérieure, comme pour le cas des étudiants en médecine par exemple.

L’alternance peut donc concerner les formations professionnelles débouchant sue le Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) ou le Baccalauréat professionnel, ainsi que les enseignements supérieurs permettant d’obtenir le Brevet de Technicien Supérieur (BTS) ou les écoles d’ingénieurs. Mais dans le cadre de la formation en alternance il faut retenir surtout que l’apprenant est sous contrat de travail avec l’entreprise d’accueil qui lui permet de percevoir une rémunération et selon les situations, ce contrat peut être un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation.

Principe de la formation par alternance

Comme son nom l’indique, la formation par alternance, qui permet à l’alternant de continuer ses études tout en étant en activité, est basée sur un rythme soutenu entre l’entreprise et le centre de formation. Et selon les conventions entre l’employeur, l’alternant et le centre de formation, établies lors de la signature du contrat tripartite, ce rythme peut être long, pouvant aller jusqu’à 2 mois/2 mois ou 6 mois/6 mois, ou court (2 jours et 3 jours, une semaine/2, une semaine/3, 15jours/15 jours, etc.).
La fréquence de l’alternance dépend également du type de formation. A titre d’exemple, la fréquence d’alternance des étudiants en médecine (½ journée, ½ journée), diffèrent largement des élèves-ingénieurs qui bénéficient d’une périodicité de plusieurs mois.
Toutefois, chaque rythme d’alternance présente des avantages et des inconvénients. Si un rythme trop long favorise difficilement la comparaison de la théorie et la pratique réelle en entreprise, laissant à l’alternant peu de possibilité de transformer le savoir en savoir-faire, un rythme trop court exige de la rigueur et de la ténacité aussi bien pour l’alternant que pour l’employeur qui sont tenus de respecter leurs engagements respectifs.
Quoi qu’il en soit, l’alternant, qu’il perçoive des rémunérations ou non, en tant que stagiaire ou salarié, est tenu de respecter le droit du travail, tel que le respect des horaires et des règles qui régissent les employés. Ainsi, le choix du rythme doit se faire en tenant compte des heures d’apprentissage en entreprise et au centre de formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *