Les différentes formations de la coiffure

Le métier de coiffeur a toujours été une vocation pour vous et vous souhaitez exercer dans ce domaine. Il existe des formations dédiées à la profession. Elles permettent de découvrir les techniques et les rouages des métiers de la coiffure. Que vous souhaitiez vous spécialiser dans la coupe, la coloration ou encore la coiffure studio, passer par une école est toujours avantageux. Tour d’horizon des formations en coiffure les plus recherchées.

Le CAP Métiers de la Coiffure

Le Certificat d’aptitudes professionnelles ou CAP est sûrement l’un des diplômes les plus indispensables pour accéder au métier de coiffeur. Il est nécessaire de l’avoir pour accéder à une formation plus élevée.

Un CAP Métiers de la coiffure en ligne : et pourquoi pas ?

Envie d’intégrer le monde professionnel de la coiffure ? Pourquoi ne pas envisager un CAP Coiffure pour se former sérieusement ? Durant l’apprentissage, vous découvrirez les différentes techniques qu’exige la profession. Soin des cheveux, coupe, brushing, techniques de coloration… vous serez apte à exercer après l’obtention de votre diplôme.

En ces temps de pandémie, notre mode de vie a changé, notamment en matière d’enseignement et de formation. Aujourd’hui, il vous est possible de préparer le CAP Métiers de la coiffure à distance. Les cours se déroulent comme dans une formation classique, à la seule différence qu’ils seront dispensés en ligne. Si ce mode d’apprentissage est pratique dans ce contexte sanitaire, il aide également les personnes ne pouvant pas se déplacer. Il est aussi l’idéal pour les adultes en reconversion n’ayant pas le temps pour les cours en présentiel.

En optant pour une formation distance, vous pourrez suivre les cours, qui s’étalent sur deux ans, selon votre rythme. Vous aurez la possibilité de les programmer selon vos disponibilités et recevoir une assistance à tout moment. Vous pourrez choisir entre les métiers de la coiffure, de barbier ou encore de la manucure. Le CAP Coiffure en ligne est très étendu et offre plusieurs possibilités de carrière. Une fois votre diplôme en poche, vous serez en mesure de conseiller aisément vos clients. À l’écoute, sociable et professionnel, telles sont les qualités attendues d’un bon coiffeur.

formation-coiffeur

Quel programme en CAP coiffure ?

Les matières générales seront abordées dans le programme du CAP Coiffure. Il s’agit notamment de la coupe, de la coloration, du coiffage, du défrisage ou encore de la mise en forme. D’autres cours s’y ajouteront comme le management, la gestion d’un salon de coiffure ou encore la technologie des produits et matériels. Vous aurez également l’occasion de parcourir les réglementations sur les activités de la coiffure.

Une fois votre diplôme en poche, vous serez apte à intégrer rapidement le milieu professionnel. Vous pourrez alors exercer en salon de coiffure ou à domicile selon votre choix. En France, le métier compte plus de 170 000 salariés dans plus de 80 000 établissements. Cela pour dire que les métiers de la coiffure sont prometteurs et très évolutifs. D’ailleurs, de nouveaux modules sont disponibles comme l’onglerie, le maquillage ou encore la création d’entreprise par exemple.

Le Brevet professionnel Coiffure

Le Brevet professionnel Coiffure est le diplôme qui suit le CAP. Cette formation vous permettra d’approfondir les connaissances déjà acquises durant les deux premières années de CAP. C’est le diplôme national de niveau IV qui atteste vos qualifications dans l’exercice d’une activité professionnelle. Le petit plus est que vous serez formé sur la gestion d’entreprise. Le Brevet professionnel vous permettra ainsi de créer votre propre entreprise, d’ouvrir votre propre salon de coiffure ou d’esthétique. Comme le CAP, il existe également des formations à distance pour obtenir le Brevet professionnel Coiffure. Vous pourrez ainsi évoluer selon votre rythme et convenance.

Comme le CAP Métiers de la coiffure, le BP Coiffure dure deux ans. Il s’agira d’une formation en alternance qui permettra à l’apprenant d’acquérir tous les rouages du métier. Des cours en conditions réelles qui augmenteront l’expérience de l’élève. L’épreuve du BP Coiffure se déroule en trois étapes durant lesquelles seront évalués les compétences, le travail et la spécialisation de l’élève. La finalité de ce diplôme est de préparer le futur professionnel à exercer en tant que salarié, mais aussi en tant que gérant.

Le BTS Métiers de la coiffure

Le BTS Métiers de la coiffure est un diplôme récent qui se prépare, lui aussi, en deux ans. La condition pour le passer est d’avoir un Brevet professionnel ou un Bac pro Métiers de la coiffure. Il s’agit d’un diplôme de niveau III délivré par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche.

La formation peut être octroyée en alternance ou en continu, selon votre choix. Une fois le diplôme en poche, vous pourrez être amené à collaborer sur des missions d’expertise, de conseils, de gestion ou de management dans le domaine de la coiffure. Plus encore, vous pourrez donner vos avis sur les produits et matériels capillaires. Vous débuterez ainsi dans les salons, les entreprises de fabrications, et vous pourrez ensuite poursuivre dans la commercialisation. Plus tard, vous pourrez évoluer dans les emplois à responsabilité comme représentant de marques ou directeur artistique.

Attention toutefois, le BTS Métiers de la coiffure nécessite certaines connaissances. Le diplôme ayant un caractère plutôt scientifique, il faudra notamment maîtriser la physique-chimie, la biologie ou la cosmétologie.

Les avantages et inconvénients du métier de coiffeur

Comme tout métier, celui de la coiffure présente certains avantages et inconvénients. Exercer dans les métiers de la coiffure en tant que professionnel est une activité très lucrative. D’où l’intérêt de suivre des formations et d’obtenir des diplômes. La différence se fera rapidement remarquer entre un amateur et un professionnel, particulièrement au niveau des connaissances et expériences acquises. Les grandes maisons n’hésiteront d’ailleurs pas à choisir des personnes qualifiées et à y mettre le prix.

Les revers du métier, eux, ne sont pas nombreux, mais doivent être pris en compte. Il faut savoir que travailler en salon requiert avant tout une bonne forme physique. Vous serez debout toute la journée pour coiffer les clients. Si vous exercez à votre propre compte, vous pourrez vous retrouver face à des périodes assez creuses. Néanmoins, elles pourront être compensées par les périodes de forte affluence. Que vous exerciez en salon ou à domicile, vous travaillerez à des horaires indéfinis : tantôt très tôt le matin, tantôt tard le soir. Il faudra ainsi adapter votre quotidien à ces changements d’heures.

Check Also

formation alternance

Qu’est ce qu’une formation par alternance?

La formation par alternance qui associe l’enseignement institutionnel à l’expérience en entreprise permet de conjuguer …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *