Les risques et les avantages de créer son site de dropshipping

Le dropshipping est une pratique qui attire de plus en plus d’adeptes, en raison de la multitude d’avantages qu’il offre. Il est notamment très populaire auprès des auto-entrepreneurs qui souhaitent se lancer. Il s’agit en fait d’un site e-commerce peu coûteux, facile à créer et sans risque. Cependant, avant de faire le grand saut, il est tout de même essentiel de connaître les différentes étapes pour lancer une boutique dropshipping. Vous trouverez dans cet article les techniques clés de cette boutique en ligne pour vous aider à mieux comprendre.

Activité de dropshipping : les services d’un avocat spécialisé

Le dropshipping est une boutique en ligne qui vend des produits sans les avoir en stock. Le vendeur s’occupe de la commercialisation des produits sans prendre en charge tout ce qui est logistique. En effet, le dropshipping a 3 acteurs principaux, notamment le vendeur, le client et une tierce personne qui gère la livraison et les stocks. Souvent, cette tierce personne est un fournisseur ou un partenaire.

Le principe de dropshipping, c’est de vous libérer de la gestion des produits. Par contre, vous devez créer votre e-boutique et travailler avec le nombre de trafics générés par votre site vitrine. Lorsqu’un client effectue une commande, le dropshipper se charge de transmettre cette commande au fournisseur et c’est à ce dernier d’expédier la marchandise. En contrepartie, soit le fournisseur vous verse une commission pour chaque vente effectuée, soit vous prenez directement une marge. Avant de vous lancer, il est conseillé de se renseigner et de travailler avec un avocat expert du dropshipping pour mieux vous orienter.

Pour faire du dropshipping, quelques étapes sont indispensables. Il faut notamment déterminer l’activité que vous souhaitez exercer, puis trouver le grossiste ou le fournisseur qui va fournir les marchandises selon votre thématique. Ensuite, vous n’avez qu’à ajouter les produits dans votre e-boutique.

Il est conseillé de bien exiger la qualité du produit afin que ces derniers répondent à vos attentes et à ceux de votre clientèle. Une fois les produits insérés dans votre boutique e-commerce, vous pouvez alors procéder à la rédaction des fiches produits. Pour ce faire, vous devez mettre en avant la valeur du produit pour attirer l’attention des consommateurs et pour les inciter à acheter. Vous pouvez donc utiliser les différentes stratégies de référencement telles que le SEO, SEA et bien d’autres encore.

avantage-dropshipping

Dropshipping : quels avantages ?

L’avantage principal du dropshipping, c’est la possibilité de vendre en ligne sans l’obligation de gérer soi-même son stock. En effet, avec cette technique de vente, le vendeur n’a pas à se tracasser de la logistique et s’épargne tout risque d’invendus. Qui plus est, il peut profiter de cet avantage pour diversifier les produits à exposer.

En ce qui concerne le côté financier, l’e-commerçant n’est pas obligé d’investir une somme conséquente pour le lancement de son activité. Un bon site ainsi qu’une bonne organisation de l’approvisionnement et des paiements suffisent.

Le dropshipper n’a pas à se soucier de la livraison, des divers soucis d’emballage et de l’envoi des colis, ce qui lui permet d’également économiser du temps.

Le fournisseur profite également d’un tel projet. De son côté, il ne se charge pas de la commercialisation de son produit, qui est déjà effectuée par le dropshipper. Il n’a donc pas à investir dans le site de distribution sur internet ou dans une campagne publicitaire supplémentaire.

En effet, la vente en ligne n’est pas facile. Elle nécessite au moins une maîtrise parfaite des différentes stratégies ainsi que des techniques de référencement d’un site. En laissant cette partie au dropshipper, le fournisseur peut se concentrer uniquement sur la production sans se préoccuper de la distribution. Il a en plus l’opportunité de maximiser ses ventes en disposant de nombreux canaux pour liquider ses produits.

Un business dans le dropshipping : quels risques ?

Certes, les avantages du dropshipping sont nombreux. Toutefois, comme toutes les autres entreprises, il présente également quelques risques et inconvénients.

Le dropshipper ne peut pas toujours vérifier la qualité du produit fourni. Celui-ci doit en effet répondre aux normes CE et être fidèle à la description donnée aux internautes dans le catalogue. Comme vous n’avez pas accès aux produits ni avant ni après leur expédition, vous ne pouvez donc pas garantir la conformité des produits livrés ou leur bon état. En cas de défauts de ces éléments, pourtant à la charge du fournisseur, vos clients pourraient alors se retourner contre vous et nuire à votre réputation.

D’ailleurs, en collaborant avec des fournisseurs douteux, vous vous exposez à des risques judiciaires. En commercialisant des produits qui ne répondent pas aux normes européennes, voire qui peuvent présenter un danger pour votre clientèle, vous risquez différentes sanctions judiciaires.

Un autre risque courant est le retard de la livraison. En effet, il n’est pas rare que les colis soient bloqués ou endommagés par la douane. Cela pourrait engendrer le mécontentement de vos clients. Il vous faudra notamment prendre en compte que le délai de livraison qui peut prendre de 10 à 30 jours si vous travaillez avec des fournisseurs étrangers. Pour ce qui concerne le contrôle des produits importés, il sera nécessaire de veiller à ce que ceux-ci soient bien déclarés, avec les taxes réglées et un numéro EORI en bonne et due forme.

Le risque de perte de clients se pose aussi si le fournisseur tente de se passer d’intermédiaire en démarchant votre clientèle directement. Il peut ainsi proposer ses services directement à travers des flyers promotionnels insérés dans les colis.

La concurrence dans le secteur du dropshipping étant rude, il vous faudra également gérer attentivement tout ce qui peut impacter votre trafic et votre taux de conversion. Vous devrez par exemple faire attention à ne pas proposer exactement le même catalogue que la concurrence, en traitant avec différents fournisseurs.

Quelques conseils avant de lancer une activité dropshipping

Avant de vous lancer dans le dropshipping, il est donc primordial de chercher un fournisseur de confiance et sérieux qui vous propose des produits de qualité et qui suivent les normes CE.

Il est également conseillé de convenir à l’avance d’un délai de livraison avec votre fournisseur afin de prévenir vos clients et d’éviter les retards de livraison.

Ensuite, il est vivement recommandé de bien définir et réaliser votre stratégie marketing digitale afin de maximiser le trafic généré. Vous pouvez pour cela suivre une formation dropshipping. Il vous faudra pour cela veiller à ce que votre site vitrine soit bien visible sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux.

Enfin, il est essentiel de travailler avec un avocat expert en dropshipping pour éviter tout risque judiciaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *