Quelle machine à coudre industrielle pour quelle application ?

Le monde de la mode est en perpétuelle évolution. Chaque saison apporte ses nouvelles tendances, que ce soit pour les vêtements ou les accessoires. Grâce à votre machine à coudre classique, vous avez fait vos preuves dans la création de ces articles. Par contre, vous voulez maintenant passer à la vitesse supérieure. Un moyen pour augmenter considérablement votre production est de travailler sur des machines à coudre industrielles. Encore faut-il savoir exactement quel appareil vous convient le mieux et correspond le plus à vos besoins.

Quelle machine à coudre industrielle pour quel matériau ?

Une machine capable de coudre du cuir n’est pas forcément adaptée à la couture de la dentelle. Le secret réside dans la force d’entraînement du moteur. Il est donc important de savoir quelle machine utiliser pour quel type de matériau.

Machine à coudre industrielle à simple entraînement

Les vêtements d’été ou les linges de maison sont généralement en lin ou en coton. Dans le cas où vous produisez ce genre d’articles, il vous faut une machine à coudre industrielle à simple entraînement. Elle est adaptée à des tissus plus ou moins fins, plutôt standards et peu étirables. Leur particularité réside dans le fait que seule la griffe exerce une force d’entraînement sur le tissu.

Machine à coudre industrielle à double entraînement

Lorsque vous travaillez un tissu épais, il vous faut un appareil plus performant. Sa force d’entraînement doit être plus conséquente. Elle peut être impulsée de deux manières. La première est l’ensemble de la traction de la griffe et de l’aiguille. Dans ce cas de figure, le mouvement de la griffe est suivi par l’aiguille. Le pied presseur sert à bien maintenir le tissu à plat. Le deuxième type de machine à double entraînement combine la poussée de la griffe et celle d’un pied entraîneur.

Selon le spécialiste JL PERRIN, les tissus délicats nécessitent également l’utilisation d’une machine à coudre industrielle à double entraînement. Il s’agit de la dentelle, de la soie ou d’autres tissus élastiques. En effet, ces matières sont fragiles et les mouvements de la machine doivent donc être beaucoup moins rapides.

machine-a-couture
 

Machine à coudre industrielle à triple entraînement

Lorsque le matériau sur lequel vous travaillez est très dur, peu de choix se présentent à nous. C’est le cas du travail du cuir, des bâches ou des matières plastiques. Vous devez utiliser une machine à coudre industrielle à triple entraînement : par la griffe, l’aiguille et le pied entraîneur. Seul le pied presseur maintient la matière plaquée à la surface de la machine. Tous les autres éléments mobiles suivent le même mouvement d’entraînement.

La vitesse à laquelle la machine peut travailler

La vitesse d’une machine à coudre industrielle est inversement proportionnelle à sa force d’entraînement. Ainsi, un appareil à simple entraînement sera beaucoup plus rapide que celui à triple entraînement. Généralement, la vitesse varie entre 3 000 et 7 000 tours par minute. La moyenne pour les premières catégories est de 5 000 tours. Pour les secondes, la vitesse baisse à environ 4 000 tours. Enfin, pour les machines à coudre à triple entraînement, le glissement par minute sera encore plus faible.

Toutefois, notez qu’avec ce nombre de tours par minute, même l’appareil industriel le moins performant sera toujours plus rapide que la machine à coudre familiale. C’est ce qui vous permet de maintenir votre cadence professionnelle pour les grosses commandes.

Le type et la taille des points que la machine produit

La machine à coudre familiale offre un grand nombre de points de couture à une styliste de mode. Par contre, chaque machine industrielle dispose de capacités limitées. Ainsi, il faut pratiquement une machine pour chaque type de couture souhaité ou pour chaque application. L’appareil est capable de reproduire le mouvement à une rapidité exceptionnelle et de façon parfaitement identique. C’est d’ailleurs le principe de tout processus industriel.

Les points que nous connaissons le mieux sont le zigzag, le point noué ou droit, ainsi que le point overlock. Pour réaliser des ourlets, il faudra donc acquérir une machine spécialisée dans les points zigzag. Il existe des points zigzag décoratifs en fonction de la largeur et de la longueur de chaque point. Si votre besoin consiste à effectuer des assemblages de vêtements ou d’autres articles, les points de surjet overlock sont nécessaires. Vous avez donc besoin d’une surjeteuse industrielle. Chaque machine peut réaliser des points de couture spécifiques.

choisir-machine-a-coudre-industrielle

La facilité d’utilisation de la machine industrielle

Sur le marché, les machines industrielles mécaniques sont les plus abordables en termes de prix. Leur entretien est également assez facile. Toutefois, elles offrent assez peu de diversités en matière de points de couture. D’autant plus que leur utilisation est assez lente et complexe, car elles ne sont pas automatisées.

Si vous recherchez des appareils beaucoup plus faciles à utiliser, préférez plutôt les machines à coudre industrielles électroniques. Certes, elles sont beaucoup plus fragiles, plus chères et plus difficiles à entretenir. Toutefois, les avantages qu’elles offrent compensent largement ces inconvénients. Leurs réglages sont automatiques, elles peuvent réaliser beaucoup plus de types de points, et elles sont beaucoup plus précises.

La durabilité de la machine à coudre industrielle

En principe, une machine à coudre industrielle est destinée à un usage intensif. Elle peut être utilisée en permanence, 24 heures sur 24. Son moteur est en effet beaucoup plus robuste et plus puissant que celui de la machine à coudre familiale. Certes, son coût d’acquisition au départ est élevé. Toutefois, il s’agit d’un investissement que vous aurez largement l’opportunité de rentabiliser dans le temps. En fonction de la régularité de son entretien, la durabilité d’une machine peut aller jusqu’à plusieurs dizaines d’années.

En conclusion, les ingénieurs proposent aujourd’hui des machines à coudre industrielles de plus en plus puissantes. Que ce soit en durabilité, en réalisation de type de points ou en vitesse de couture, les machines sont aujourd’hui plus performantes. L’essentiel est que vous adoptiez l’appareil qui répond à vos besoins. Chaque outil est destiné à une application spécifique. Une fois qu’il sera installé, vous n’avez plus qu’à lancer votre production et à développer votre business.

Check Also

se-former-en-anglais

Des cours d’anglais pour booster votre reconversion professionnelle

L’anglais est de loin la langue la plus utilisée dans le monde professionnel de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *