Qu’est ce que le management?

Considéré comme l’art de diriger les hommes, le management est devenu le mode direction et de gestion en vogue dans ce nouvel millénaire. S’il faut un bâton pour diriger un troupeau de cent vaches, il va falloir cent bâtons pour diriger un groupe de cent personnes. Cela montre à suffisance la complexité du management, propre aux hommes, car celui-ci est par nature imprévisible. Le management, pour le différencier de la gestion, prend plus en compte la dimension pratique et subjective de la personne. Il ne s’agit plus de règles objectives, et parfois rigides, qui sont censées diriger une entreprise, une association ou une quelconque autre entité. Il s’agit plutôt d’une réelle capacité d’adaptation, de profilage des individus qu’on est censé diriger et de leadership.

Définition du management

Pour être simple, le management est juste une autre forme de gestion qui se soucie plus de la réalité et de la complexité de la tâche. Il prend en compte les intérêts et risques liés à toutes les prises de décision et se fixer des objectifs à atteindre. Ainsi, selon l’objectif poursuivi, la méthode utilisée sera différente de même que le type de management. On fait alors une différence entre le management collaboratif, le management inquisitif, etc. D’un point de vue organisationnel, on distingue généralement le management stratégique du management opérationnel. Le premier fait référence à la gestion du marché par les outils de l’entreprise et représente la vue extérieure de celle-ci. A l’opposé, nous avons le management opérationnel qui est une vue interne et renvoie à la gestion des ressources de l’entreprise, qu’elles soient humaines, financières ou matérielles.

Les 6 piliers d’un bon management

Le management, comme toute discipline qui se respecte, tient debout selon des piliers incontournables.

definition-management

Piloter

Le premier pilier du management est le pilotage. Il renvoie à l’esprit de leadership et de responsabilité. Il faudra avoir le courage de guider le groupe, le charisme pour être suivi, sans pour autant valser dans la dictature. Plus important encore, il faut être assez responsable pour ne pas mener le groupe à sa perte. Pour cela il faut avoir la qualification et l’expérience nécessaire à la fonction occupée.

Organiser

L’ordre et l’organisation sont des qualités nécessaires pour un bon management. L’organisation sera à deux niveaux. Il s’agit d’une part de votre organisation personnelle afin de montrer le bon exemple. Vous ne pouvez-vous permettre d’arriver en retard à cause d’une mauvaise gestion de votre temps ou être tout le temps sur les nerfs car vous ne pouvez pas gérer votre stress. D’autres part, il s’agit de gérer le groupe et l’entité. Pour faire régner l’ordre il vous faudra maîtriser le profilage de chaque membre du groupe et définir une stratégie efficace. Rappelez-vous l’exemple des fameux bâtons.

Déléguer

Etre un leader ne signifie pas tout faire soi-même. Le profilage que vous ferez vous montrera les profils susceptibles de se rebeller, ceux qui suivront sans broncher et ceux qui auront besoin de vous sentir cohérent pour vous suivre. Ainsi, vous verrez les personnes à qui vous devrez déléguer certaines tâches, non seulement pour vous désencombrer, mais également pour désamorcer la bombe sous l’eau.

Animer

Il est prouvé que le climat social est l’une des motivations les plus pesantes en entreprise. En effet, les employés passent plus de temps en entreprise que chez eux. Donc, au-delà de la motivation financière, il leur faut un autre attachement ce qui peut être réussi par votre capacité d’animation. Vous devrez être une personne intéressante sans être comique, sérieuse sans être froide. Tel un chef de guerre qui harangue les troupes avant le saut final, vous devez être une source de motivation pour le groupe.

Diriger

Diriger consiste à montrer l’exemple à suivre. Il est un peu différent du pilotage qui peut se limiter à donner des directives et à les évaluer. Diriger suppose être le premier à être sur la voie, à montrer les pas et la cadence.

Contrôler

Enfin, il vous faudra contrôler l’action du groupe, la discipline de groupe, l’exécution des tâches qui sont assignées à chaque membre ou sous-entité. Contrôler suppose également la nécessité de sanctionner que cela soit positivement comme négativement. Sans ce contrôle et sans cette sanction, votre travail n’aura pas une évaluation efficace et les résultats escomptés ne seront jamais atteints.

Comment devenir un bon manager?

Pour devenir un bon manager certaines pratiques doivent être adoptées dès à présent.

Etre un bon coach

Un bon coach doit toujours être derrière son équipe, prêt à donner les directives, prêt à aider à surmonter les épreuves, prêt à féliciter et à sanctionner. L’équipe ne doit jamais se sentir délaissée. A chaque objectif atteint, fixez-vous en un autre avec le groupe et utilisez le challenge qui est un excellent outil pour mobiliser le groupe.

Apprendre à faire confiance

Ce qu’il faut éviter c’est le micro management. Etre un manager ne signifie pas de surveiller chaque petite tache. Il faudra apprendre à faire confiance à ses employés et à déléguer.

La compassion

Le bien-être de vos employés doit vous préoccuper. Ne vous limitez pas à leur bien être dans l’entreprise mais souciez-vous d’un proche disparu, d’un nouveau-né, présentez des condoléances, demandez comment se sont passés les vacances après un congé, etc. Un élan de sympathie peut beaucoup faciliter votre travail.

Bien communiquer

La communication est au début et à la fin du management. Selon plusieurs études, la mésentente en entreprise est sa première cause de dissolution. Donnez des objectifs clairs à atteindre, définissez une stratégie sans ambiguïté et faite tout pour éviter l’asymétrie d’information.

Etre ferme

Etre ferme, c’est savoir prendre des décisions quand il le faut. Vous ne devez pas tergiverser car votre fermeté sera toujours mise à l’épreuve par quelques rebelles. Toutefois, cela ne signifie aucunement prendre une décision dans l’urgence ou dans la précipitation.

Conclusion

En définitive, le management est une discipline révolutionnaire, une nouvelle forme de gestion des entités économiques ou non, en vue d’atteindre des objectifs. Le plus important est de développer un esprit de leadership et de s’adapter selon les situations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *