Devenir esthéticienne, prendre soin des autres

Se rendre chez une esthéticienne n’est pas anodin. On fait appel à ses services pour ses nombreux domaines d’expertise en matière de soins de la peau et de cosmétiques. Spécialisée notamment dans la beauté du visage, elle peut parfaire votre maquillage des yeux avec doigté et professionnalisme. Extension de cils ou rehaussement de cils pour un joli volume russe, vous obtiendrez tous les meilleurs soins et conseils en institut de beauté. Comment devenir esthéticienne pour mettre à profit votre passion des soins du corps et des cosmétiques ? Zoom sur ce métier à la mode, qui attire toujours plus de femmes dans les instituts, et de plus en plus d’hommes.

Les missions de l’esthéticienne : en quoi ça consiste ?

L’esthéticienne doit satisfaire sa clientèle, en lui procurant avec justesse les soins qu’elle est venue chercher. Il conviendra notamment de choisir correctement les produits utilisés, car tous les cosmétiques ne sont pas adaptés à tous les types de peaux. Son rôle est également celui d’une conseillère, pour guider ses clients vers les meilleurs gestes. Elle a par exemple la tâche d’indiquer à quel intervalle les soins doivent être appliqués, que ce soit de nouveau à l’institut ou à domicile, en précisant les produits à utiliser et adaptés à ses clients. Les bienfaits des produits seront ainsi visibles sur le long terme, et les clientes satisfaites d’avoir un résultat optimal grâce aux soins et conseils de leur esthéticienne.

L’esthéticienne peut également vous apposer un masque, s’occuper de vos mains, ainsi que de vos pieds. De tels services comprennent le fameux limage des ongles, et peuvent s’étendre jusqu’aux callosités.

Une autre fonction de l’esthéticienne est la cause de soucis chez de nombreuses personnes, j’ai nommé l’épilation. C’est un bon complément aux différents soins de la peau que l’on peut recevoir dans un institut de beauté. En institut, les professionnels utilisent des cires pour procéder à une épilation réussie. L’épilation concerne de nombreuses parties du corps et notamment les sourcils. Afin d’effectuer un travail parfait, certaines esthéticiennes possèdent des formations très poussées dans les techniques de maquillage du regard. Ce qui nous amène à la dernière mission de la professionnelle : le maquillage.

formation-esthetique

 

Le maquillage effectué en institut de beauté

Maquillage libanais, yeux de chat ou volume russe, vous êtes au bon endroit. Mais attention, l’application de cosmétiques doit prendre en compte certains éléments, car on ne maquille chaque femme de la même façon. La couleur des yeux, de la peau ou encore le contour du visage doivent entrer dans les paramètres à prendre en considération. Après avoir diagnostiqué les besoins de sa cliente, la spécialiste en maquillage peut alors effectuer diverses opérations, comme une extension de cils ou encore un rehaussement de cils.

Devenir esthéticienne : les études et les perspectives d’avenir

On pourrait penser qu’un minimum de formation, un bon sens pour les soins et un bon goût pour le maquillage suffisent amplement pour être une bonne esthéticienne. C’est loin d’être le cas et il en faut davantage pour devenir esthéticienne. Beaucoup de qualités sont en effet nécessaires, à commencer par la qualité des services que vous proposez. Il est alors crucial d’être un bon commercial, en faisant preuve de disponibilité et de politesse. On n’impose pas ses idées, mais on est à l’écoute du client et on s’intéresse à ses envies sans tenter de lui vendre plus que ce dont il a besoin.

Ensuite, n’oubliez pas que votre outil de travail principal reste vos mains. En ce sens, une bonne dextérité est absolument primordiale. Tous les appareils du monde ne pourront jamais remplacer le travail de vos mains expertes.

Enfin, une bonne esthéticienne possède indubitablement un bon sens artistique et doit arborer une apparence soignée et des soins réussis, afin d’inspirer confiance à ses clientes.

Quelles études pour devenir esthéticienne ?

Pour prétendre à un poste, il est nécessaire de posséder au minimum un CAP. Après la 3e, vous pourrez ainsi vous orienter directement vers le CAP ECP (Esthétique-Cosmétique-Parfumerie) pour une durée de 2 ans. C’est la première marche dans vos études, et si vous pouvez vous arrêter là, vous pouvez également poursuivre pour vous qualifier davantage.

Il existe alors le Brevet Professionnel ECP d’une durée de deux ans, qui s’effectue en apprentissage. Cela mène vers un plus haut niveau d’études et apporte des connaissances plus poussées sur le métier d’esthéticienne, notamment en matière de gestion d’entreprise.

Vous pourrez également suivre un Bac Pro ECP, accessible soit après le CAP, soit après avoir obtenu le brevet des collèges. La durée de formation sera alors de 2 ans dans le premier cas et de 3 ans dans le second. Il est également possible d’accéder à cette voie après le baccalauréat, sous certaines conditions.

Ensuite, il y a le BTS ECP, formation diplômante de niveau 3 qui assure un niveau élevé de qualification. Accessible à ceux possédant le baccalauréat ou tout autre diplôme de niveau équivalent, c’est une excellente voie pour accéder à ce métier.

Pour terminer, il est nécessaire de parler des différentes formations proposées par de nombreuses académies agréées par l’UPCOM (Union des Professionnels des métiers des Cils, des Ongles et du Maquillage). Ces dernières sont idéales pour les personnes qui cherchent à se reconvertir ou pour les professionnels désirant se perfectionner dans certains domaines.

 

Le salaire d’une esthéticienne

Une esthéticienne est rémunérée à hauteur du SMIC en général, avec des revenus excédant légèrement les 1500 euros bruts par mois.

Carrières et débouchés

Si vous avez décidé de ne pas aller plus loin que le CAP, les débouchés sont très peu nombreux pour ne pas dire inexistants, même si l’expérience peut vous ouvrir des portes. Cependant, plus vous poursuivrez vos études, plus vous augmentez vos chances d’obtenir d’autres postes comme démonstratrice, maquilleuse professionnelle, relookeuse ou bien même enseignante. Il est également tout à fait possible de devenir gérante d’un institut ou de réaliser votre rêve et de vous lancer à votre compte.

Trouver une école d’esthétisme

Il existe de nombreuses écoles d’esthétisme et de maquillage en France, dans la plupart des départements et des grandes villes. Il sera donc assez simple de trouver chaussure à votre pied sans oublier les académies agréées par l’UPCOM.

Check Also

devenir guide file serre file évacuation

Devenir guide file serre file

Ces personnes font partie intégrante de l’entreprise. Les guides file et les serres file sont …

One comment

  1. Le métier d’esthéticienne est vraiment plein d’ouverture. J’ai une tente qui s’est spécialisée dans le rehaussement de cils. Apparemment c’est un domaine ou la demande augmente beaucoup. Je penses que c’est une bonne opportunité pour celles qui comme moi aimeraient travailler à leur propre compte plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *