Devenir serrurier sans diplôme, s’ouvrir à l’artisanat

La profession de serrurier attire beaucoup de jeunes personnes. Etant un métier artisanal, c’est donc comme beaucoup d’autres, un travail qui est particulièrement réglementée en France. Est-il possible de devenir serrurier dans diplôme et agréé ? C’est le sujet que l’on traite aujourd’hui. Auto-entrepreneur, création d’une entreprise, il existerait diverses façons d’exercer sans qualification mais est-ce réellement le cas ? Détails sur ce qui est vraiment possible sans diplôme.

La serrurerie : un marché attrayant

Le marché de la serrurerie est constamment en évolution. En effet, dépannage d’urgence, remplacement d’une vieille serrure… même les chantiers de constructions doivent faire appel à un serrurier à un moment ou un autre. Le métier englobe une panoplie d’interventions que l’on ne pourrait toute citer. C’est pourquoi le secteur progresse d’année en année. De plus, en France, il n’existe pas de grande chaînes nationales ou internationales qui pourrait s’accaparer une majeure partie du marché. Cela offre plus de places pour des indépendants et c’est ce qui rend ce métier attractif car il en retourne que le secteur est très ouvert pour les petits entrepreneurs.

Devenir serrurier sans diplôme : les formations à suivre

Après cela, il est nécessaire d’aborder le sujet principal de cet article. Devenir serrurier sans diplôme : possible ou pas ? La réponse est à la fois oui et non. En effet, le métier est réglementé et il sera impossible d’exercer en tant que serrurier sans posséder un diplôme ou une formation le permettant. Vous ne pourrez pas non plus créer une entreprise de serrurerie. Cependant, il faut préciser que certaines options s’offrent quand même à ceux n’ayant pas la qualification nécessaire.

Ce qu’il est possible de faire en tant que serrurier sans diplôme

La pratique la plus répandue est de s’installer en tant qu’homme toute main. Cela est possible pour toute personne majeure et ne demande de posséder aucun diplôme. Il s’agira alors de monter une activité dite de multiservices qui vous permettra de réaliser des interventions de petits bricolages qui ne requiert aucune compétence. Il vous sera totalement interdit de pratiquer une intervention concernant le batî. On est donc dans une activité loin d’un réel serrurier mai qui vous permettra quand même de gagner votre vie.

Les formations pour devenir serrurier agréé

Un professionnel dispose au minimum de 3 années d’expériences et/ou d’un diplôme qualifiant comme un CAP serrurier-métallier ou un Brevet d’Etudes Professionnelles réalisation d’ouvrages chaudronnés. Encore une fois, cela est le minimum requis. Si vous ne possédez rien de cela et que vous ne désirez pas suivre les études nécessaires (qui sont de 2 ans minimum), il y a une solution assez simple et il faudra donc vous orienter vers une formation serrurier. La meilleure est probablement la formation en tant que Serrurier dépanneur-installateur de FMSD. Elle ne dure que 15h intensives et vous en ressortirez avec un diplôme reconnu au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) ainsi qu’un niveau d’études équivalent au Baccalauréat. Vous y apprendrez tout ce que vous devez savoir sur la serrurerie dépannage, les volets et les volets roulants.

Créer une entreprise de serrurerie

Une fois que vous avez suivi les formations nécessaires, il vous sera nécessaire de choisir un statut pour exercer le métier à votre compte. Auto-entrepreneur, entreprise ou société, il y a un large éventail de possibilités qui s’ouvre à vous.  Le statut d’auto-entrepreneur possède le grand avantage d’être le plus flexible. En contrepartie, vous ne pourrez pas dépasser un certain seuil de chiffre d’affaire sous peine de devoir changer de statut. Le micro-entrepreneur bénéficie également d’un meilleur régime fiscal. Il est aussi de notoriété, que celui-ci est propice aux personnes voulant démarrer une activité quelconque. L’entreprise est également une des options sur laquelle vous pouvez opter. Individuelle, individuelle à responsabilité limitée… il sera important de se renseigner sur les différences entre chacune d’elles et de choisir celle qui sera la plus adaptée à votre activité. Enfin, vous pourrez vous diriger vers la SASU pour bénéficier notamment d’avantage comme la protection des salariés. En résumé pour créer son entreprise, vous devrez en premier lieu posséder un diplôme ou une formation certifiant puis de choisir un statut. Cela vous permettra ainsi de pouvoir vous inscrire à la Chambre des Métier et de l’Artisanat et ce qui est obligatoire. Finalement, la dernière étape sera de souscrire à une assure décennale, là encore obligatoire et qui sert à couvrir les professionnels de la construction dont les serruriers font partie. Et si vous souhaitez obtenir de la visibilité sur le web, la création d’un site de serrurier sera nécessaire pour obtenir vos premiers clients.

Le métier de serrurier

En tant que professionnel, vous serez amené à intervenir pour de multiples opérations. En effet, le métier ne consiste pas uniquement à remplacer les serrures trop vieilles ou celles qui auront subi des dommages suite à une effraction. La profession s’est développée à un point où elle est devenue indispensable dans le bâtiment. C’est ainsi que le serrurier participe également lors des projets d’architecture afin de schématiser ce qui est en métal ou fer sur les rampes d’escaliers, les volets ou encore les portails. Cela est notamment le cas pour les spécialistes en ferronerie d’art.

serrurier sans le bac

Les qualités du serrurier

Bien que toute personne ayant la motivation nécessaire puisse prétendre devenir serrurier, il faut savoir que c’est une profession assez exigeante. Pour commencer, il est nécessaire de mettre en avant les horaires de travail qui peuvent ne pas être régulières et la possibilité de devoir intervenir en pleine nuit. Pouvoir être disponible à tout moment est la première qualité d’un serrurier et cela peut être usant. Un bon professionnel ne travaille pas à l’arrache, faire preuve de minutie, de réflexion et de rigueur est une chose primordiale. Le relationnel est aussi quelque chose qu’il vous faudra travailler car vous serez constamment au contact de vos clients.

Le salaire

Si vous officiez en tant que serrurier sans diplôme en qualité d’homme à tout faire, vous serez rémunéré environ 2000 euros brut par mois. C’est aussi à peu près le salaire d’un serrurier agréé en tant que salarié. Une personne étant à son compte gagne en moyenne 2800 euros brut par mois.

Check Also

devenir zoologiste

Devenir zoologiste, ami des animaux

Le métier de zoologiste consiste tout d’abord en un travail de terrain puis un travail …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *