Devenir producteur, gérer les projets de A à Z

Le domaine du multimédia se propage de plus en plus. Et que ce soit la radio, la télévision ou encore le cinéma les producteurs sont partout. Ils agissent un peu en tant que gestionnaire lord d’une production. C’est en effet ces derniers qui sont derrière l’aspect financier d’un spectacle ou d’un film notamment en matière de subventions. Ils sont donc parfois comparés à des hommes d’affaires ou à des investisseurs car certains producteurs subventionnent eux-mêmes leurs projets. Comment devenir producteur et partir à la conquête du monde de l’audiovisuel ?

Les missions du producteur : en quoi ça consiste ?

Les meilleurs producteurs sont des personnes des polyvalentes. Ils mènent souvent de nombreuses personnes dans divers domaines différents (image, son, scénario,…) et leur rôle est donc vaste. Les tâches qui lui sont incombées sont très lourdes et il doit toujours être au taquet pour motiver son équipe. Détaillons un peu les missions dont ces professionnels sont à la charge. En premier lieu, le producteur se met à la recherche d’un script ou d’un scénario à mettre en scène. Pour cela, il va donc à la rencontre de réalisateurs ou de scénaristes et scanne le marché pour frapper où cela marche. Une fois qu’un projet lui semble correct, il enclenche alors les rouages de la production. Le financement est la première pierre de l’édifice. Si le producteur ne peut pas ou ne souhaite pas financer son projet seul, il devra partir à la recherche d’investisseurs. S’il travaille pour une maison de productions, il peut proposer le projet à sa direction. Sinon, il devra trouver une maison qui accepte ses plans. Quand cela est fait, il faut engager le staff nécessaire. A commencer par des coproducteurs puis des castings sont organisés afin de choisir les acteurs les présentateurs ou même les figurants. Une fois que l’équipe est en place, son rôle est de contrôler le budget pendant le tournage et de s’assurer que le projet avance dans le bon sens. Dans le même temps, il soit promouvoir son œuvre et prévoir sa date de sortie.

Devenir producteur : les études et les perspectives d’avenir

Vous l’aurez deviné, être producteur est une grande responsabilité et demande donc beaucoup de qualités dont la passion est la plus importante. Le métier impose beaucoup de rapports humains. Il faut donc savoir écouter autrui tout en sachant rester ferme quand il le faut pour imposer ses choix mais surtout lors des négociations de salaire ou de financement. Connaître comment fonctionne le métier est nécessaire pour devenir un bon producteur. Aussi, savoir prendre les bons risques peut s’avérer payant. En qualité de gestionnaire, il faudra manipuler correctement le budget mais également l’équipe de tournage pour que la motivation reste au top.

Quelles études ?

C’est un métier qui s’apprend avec de l’expérience. On ne devient pas producteur du jour au lendemain. Les formations qui peuvent vous aider sont multiples. Vous pourrez choisir une école de cinéma ou vous orienter vers une école des beaux-arts qui propose une option en production cinématographique. Voyons en détails quels diplômes il est préférable de viser. Après le bac, les choix sont vastes. On peut choisir la voie du BTS audiovisuel avec option gestion de la production. Cela amène à un niveau Bac +2. La possibilité de s’arrêter là existe mais c’est mieux de pousser plus loin vers les licences et les masters. La licence Techniques et activités de l’image et du son, option gestion de production est idéal alors que le master Management de la communication audiovisuelle vous rapproche de plus en plus facilement du métier. Certaines grandes écoles publiques proposent également une formation. Vous aurez le choix entre l’ENSMIS (Ecole Nationale Supérieure de l’Image et du Son) et l’ENSLL (Ecole nationale supérieure Louis Lumière) qui accueille beaucoup des futurs techniciens les plus qualifiés. Il est donc possible d’emprunter plusieurs voies différentes qui mènent à des niveaux de qualification différents pour intégrer le métier. Il n’y a pas de voie royale pour devenir producteur. Il est possible d’en rencontrer qui viennent d’un tout autre secteur, notamment les écoles de commerce.

Le salaire

On ne peut déterminer précisément le salaire d’un producteur car cela dépend de ce qu’il produit et de la réussite de ses projets. Surtout, on débute rarement directement en tant que producteur mais souvent comme assistant de production. On peut cependant espérer gagner au minimum 2000 euros brut par mois.

Carrières et débouchés

Le métier s’apprend avec l’expérience. C’est nécessaire pour développer son carnet d’adresse mais également pour apprendre les mécanismes du métier. Cela amène à ce qui est surement le but de tout producteur, c’est-à-dire de devenir son propre média. En somme, monter sa propre boîte de production, seul ou avec des associés.

Trouver une école

La majorité des écoles se trouvent dans la région Ile-de-France. Les deux ENS citées plus haut sont d’ailleurs localisées à Saint-Denis et la licence évoquée à Marne-la-Vallée. Seul le Master se situe autre part à Valenciennes. Enfin, certaines écoles privées permettent également de devenir producteur. On peut parler de l’EICAR ou de l’ESRA.

Check Also

devenir directeur artistique

Devenir directeur artistique, projeter les tendances visuellement

Le directeur artistique représente visuellement la société ou l’entreprise qui l’emploie. En effet, par son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *