Devenir neuropsychologue, apporter le bien-être

Le neuropsychologue cherche à apporter ses patients vers le bien-être. C’est un psychologue expert en analyse mais également dans l’étude des troubles pour ce qui concerne le système nerveux. Il opère généralement en lieu socio-médical. Leur présence en maison de retraite est de plus en plus élevée mais les patients peuvent être de tout âge. Le point commun de ces derniers est de présenter des pathologies du système nerveux central. Comment devenir psychologue et apporter son aide à ceux dans le besoin ?

Les missions du neuropsychologue : en quoi ça consiste ?

En tant que psychologue, le but principal est d’amener le patient à se questionner sur lui-même car c’est la première étape vers le bien-être. Dans le secteur hospitalier tout est censé aller vite et on perd parfois de vue ce que peuvent représenter les choses. Cependant, le neuropsychologue se doit de prendre le temps d’accompagner ses patients et de leur offrir du soutien. En ce sens, il présente des différences par rapport aux autres professionnels du secteur. Le plus important dans ce travail est de connaître la personne que l’on désire aider. Pour cela, le neuropsychologue est amené à écouter ses patients pendant des minutes ou parfois des heures mais aussi à mémoriser leurs dossiers médicaux. Toutes ces informations sont alors utilisées par le professionnel pour effectuer les tests cliniques nécessaires afin de déterminer mais aussi de comprendre quels sont les problèmes. Son rôle est ensuite de trouver toutes les possibilités de traitement pour remettre en place les facultés mentales du patient. Cela passe par une rééducation spéciale ou des plans d’action dont la durée ne peut être prédéterminée. A terme, la mission du neuropsychologue est de faire retrouver une entière autonomie à ses patients ou du moins de les aider à s’adapter à leur traumatisme pour réduire au maximum les troubles. En parallèle du travail auprès des malades, il est nécessaire de rester en contact avec les différentes familles pour les informer des problèmes et de leurs conséquences. Aussi, il n’est pas rare pour les proche de jouer un rôle plus ou moins important dans la rééducation.

Devenir neuropsychologue : les études et les perspectives d’avenir

La chose la plus importante pour un neuropsychologue est de pouvoir gagner la confiance de ses patients. Il faut donc avoir le sens du contact, de l’écoute mais également de l’observation puis de faire preuve d’empathie. La méthodologie de travail joue un rôle prépondérant dans le métier. Posséder des capacités d’analyse des émotions est un plus afin de pouvoir organiser et mettre en place les bons traitements. Ce travail nécessite forcément de travailler main dans la main avec d’autres professionnels et il est donc nécessaire de communiquer régulièrement et correctement avec eux, de connaître les différents métiers du secteur mais aussi de posséder un bon esprit d’équipe.

Quelles études ?

Les études pour atteindre le métier de psychologues sont plutôt longues et les professionnels possèdent majoritairement au minimum un bac+5. Pour accéder à ce poste, il est impératif de suivre des études en psychologie générale puis de suivre des formations ou alors d’opter pour la spécialité neuropsychologie. Le cursus universitaire répond très bien aux demandes du métier. On peut effectivement suivre la voie licence puis master en psychologie spécialité neuropsychologie.

Le salaire

Le salaire d’un neuropsychologue débutant varie énormément selon que ce dernier travaille dans public, dans le privé ou en tant que libéral. Le fonctionnaire public est rémunéré entre 1800 et 3000 euros brut par mois auxquels peuvent venir s’ajouter des primes. Pour le secteur privé, le salaire avoisine environ 2000 euros par mois mais il est négociable avec plus d’expérience. En tant que libéral, votre salaire sera en fonction du chiffre d’affaire de votre cabinet et peut donc potentiellement être le plus élevé.

Carrières et débouchés

Les débouchés sont peu nombreux. En tant que salarié, la progression peut se faire en étant nommé responsable d’un service. Avec de l’expérience et de bonnes références, la possibilité d’ouvrir son propre cabinet à de meilleures chances d’aboutir et de réussir.

Trouver une école

L’université de Lille 3 propose un Master Psychologie parcours Psychologie des Processus Neurocognitifs et Sciences Affectives (PPNSA) qui est un master européen visant à former les futurs neuropsychologue. On peut s’orienter vers les écoles de médecine ou de sciences cognitives mais les études de psychologie sont largement à favoriser.

Check Also

Devenir agent de télésurveillance, un emploi pour la sécurité de tous

Assurant la sécurité des biens et des personnes, depuis le centre de veille, l’agent de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *