Devenir ergonome web, architecte de sites web

Le métier d’ergonome web n’est pas forcément connu du grand public. Pourtant, de nos jours, on profite au quotidien de ce qu’il réalise. En effet, l’ergonome web est un peu le chef d’orchestre de choses comme les sites ou les applications. C’est lui qui est en charge de l’optimisation de ces derniers notamment au niveau de l’interface afin de faciliter leur navigation et leur utilisation. En somme, c’est l’acteur principal en ce qui concerne l’architecture et la forme à donner aux différentes pages. Comment devenir ergonome web pour travailler sur des sites ou des applications ? Nous allons tenter de vous orienter.

Les missions de l’ergonome web : en quoi ça consiste ?

L’ergonome web ne travaille jamais seul. Il est toujours en contact avec des personnes comme les webdesigners, les développeurs et même parfois les équipes marketing. Son rôle est de monter une interface fluide qui relie les idées de tous ces professionnels. La fluidité est une caractéristiques essentielle pour le confort de l’utilisateur, ce qui est la priorité numéro une pour l’ergonome web. Par ailleurs, l’adaptation des applications aux personnes déficientes comme les daltoniens ou les personnes ayant une mauvaise vue fait partie intégrante de ses fonctions. Se mettre à la place de l’utilisateur fait partie de son quotidien et lui permet d’améliorer son travail. En somme, le professionnel a pour mission de rendre la plus agréable possible l’interaction entre l’homme et la machine. Une personne satisfaite aura tendance à rester sur un site plus longtemps. Le but est donc ici de retenir les utilisateurs notamment dans les sites commerciaux où un simple visiteur peut facilement se transformer en acheteur.

Devenir ergonome web : les études et les perspectives d’avenir

Le métier d’ergonome web requiert une certaine polyvalence. Tout d’abord psychologique pour pouvoir se mettre dans la peau de l’utilisateur mais également des qualités d’écoute afin de retranscrire du mieux possible ce que les développeurs et le webdesigner veulent mettre en place. Il vous faudra aussi un esprit d’analyse affuté qui vous permettra de d’étudier efficacement les besoins et demandes des sites et applications sur lesquelles vous travaillez. Aussi, le fait de travailler dans le web nécessite de maîtriser le vocabulaire inhérent de ce monde mais également de savoir utiliser les outils qui s’y rapporte. Etre familier avec des langages tels que le PHP ou JavaScript est essentiel à la pratique de ce métier.

Quelles études ?

Un niveau minimum de bac+5 est nécessaire pour pratiquer le métier. Vous l’aurez compris, de longues études vous attendent avant de réaliser votre rêve d’acquérir un poste d’ergonome web. L’acquisition d’un master est donc la condition sine qua non. Heureusement, vous pourrez suivre plusieurs vois différentes pour parvenir à vos. Tout d’abord, n’importe quel diplôme d’ingénieur dans le domaine de l’informatique peut, en effet, vous ouvrir l’accès au métier. Cependant, certains masters seront plutôt à privilégier. Parmi ces derniers, on pourra citer un bon nombre de master en sciences humaines. Les mentions possibles sont nombreuses et vous êtes libre de suivre les options sociologie ou psychologie cognitive mais aussi informatique, interface numérique ou ergonomie des technologies numériques. D’autres encore comme le multimédia ou le design permettent de trouver un poste dans le secteur.

Le salaire

Le salaire d’un ergonome web avoisine 2300 euros brut mensuellement lorsqu’il débute. Cette rémunération grimpe rapidement avec l’expérience pour s’élever à plus de 3500 euros par mois.

Carrières et débouchés

Le métier en lui-même est déjà un métier prometteur. En effet l’essor de la technologie web et des applications permettent la création d’emploi dans le domaine. La profession d’ergonome web apporte alors des évolutions vers des postes comme directeur artistique. La possibilité de devenir directeur de projet web existe également. L’expérience entraîne un bon portefeuille de clients, cela permet à ceux qui le désire de travailler en tant qu’indépendant.

Trouver une école

L’Ecole Nationale Supérieure de Sciences Appliquées et de Techhnologie de l’université Rennes 1 propose un diplôme d’ingénieur informatique, multimédia et réseaux ouvrant les portes du métier. A Grenoble, l’Ecole Polytechnique possède également un diplôme spécialisé en réseaux informatique et communication multimédia permettant l’accès au métier. Enfin, l’ESI (Ecole Supérieure d’Ingénieur) de Paris-Est propose une formation spécialisée en image, multimédia, audiovisuel et communication qui permet d’accéder à un poste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *