Devenir directeur artistique, projeter les tendances visuellement

Le directeur artistique représente visuellement la société ou l’entreprise qui l’emploie. En effet, par son travail, il définit l’identité d’une boîte à travers tout ce qui est communication. C’est lui qui pense le style et le ton d’une campagne artistique qu’il se doit de mener à bien avec tous les membres de l’équipe de production. Devenir directeur artistique requiert une bonne culture générale mais bien évidemment aussi de grandes connaissances de l’art. Pour réussir dans le métier, il faut porter attention aux tendances et aux évolutions contemporaines.

Les missions du directeur artistique : en quoi ça consiste ?

Les missions de l’artiste diffèrent selon la structure où il travaille. Dans la presse ou une maison d’édition, il se verra attribuer des tâches visuelles de toute publication. Cela concerne, par exemple, les magazines ou bien une collection de livres. Il sera alors en charge de décider de choses comme la mise en page, la police d’écriture mais aussi de la couverture. Lorsqu’il travaille pour une agence chargé de la publicité ou de la communication, le métier paraît tout autre. Effectivement, son rôle sera plus proche des clients qui désire faire appel à un service de communication et qu’il est amené à rencontrer. Il doit ensuite monter virtuellement le projet du client avec des maquettes pour le proposer et le vendre. Une fois le deal conclu, il est en contact avec tous les techniciens participants au projet. Parmi ces derniers, on compte, entre autres, des personnes comme des graphistes, des photographes et des illustrateurs. Supervisant tout jusque la fin, il sera également en contact avec le ou les rédacteurs qui s’attellent aux textes. Etre l’ombre d’un projet permet au professionnel artistique de pouvoir lui donner le sens voulu, de l’unifier. Vous l’aurez compris, ce métier est à haute responsabilité et les heures supplémentaires sont souvent de mise lorsque le planning prend du retard.

Devenir directeur artistique : les études et les perspectives d’avenir

Plusieurs qualités sont nécessaires afin de devenir un bon responsable artistique. Bien entendu, des connaissances dans le domaine de l’art sont nécessaires mais il faut aussi disposer d’une grande culture générale, spécialement ce qui concerne les cultures et civilisations. Pour toucher un plus grand public, être au courant des tendances actuelles est essentiel mais pas suffisant car il faudra également de l’intuition pour anticiper l’évolution de ses dernières. Posséder des bases solides en PAO (Publication assistée par Ordinateur) et en CAO (Conception assistée par Ordinaeur) sont des prérequis notables. Travaillant en communication avec des clients et les professionnels de son équipe, il doit être excellent dans le domaine relationnel. Des qualités de pédagogue et de leader lui serviront pour diriger correctement ses collègues. Initiant un stratagème de communication, posséder des bases en matière de marketing est requis pour effectuer efficacement ce travail. Au final, être créatif et innovant vous permettra de vous démarquer d’un directeur lambda.

Quelles études ?

Vous ne trouverez pas de formations particulières qui permettent de devenir directeur artistique. Pour espérer évoluer un jour à ce poste, il est cependant requis d’avoir au moins un Bac+5 dans le domaine du graphisme. Certaines universités vous proposent des études valables pour pratiquer le métier. On y retrouve donc des cursus en art plastiques, dans les arts appliqués ou bien la science de l’image. Les voies pour accéder à ce poste sont diverses et variées. Il existe des axes élitistes dans le domaine. En effet, sortir d’une école supérieure d’arts appliqués comme celle d’Estienne est plus avantageux. Encore mieux, les écoles nationales d’art tels les Beaux-arts (Ensba) ou Arts déco (Ensad) permettent d’accéder facilement à ce type de poste. Finalement, il sera également possible de rentrer dans une école privée qui est dans le domaine du graphisme.

Le salaire

En début de carrière, le salaire varie amplement selon la structure qui nous emploie. Un débutant peut espérer un revenu minimum de 2500 euros brut par mois. Ce dernier peut augmenter facilement avec de l’expérience et le secteur dans lequel on travaille influe fortement. Aussi, faire son trou dans le métier et développer un portefeuille de clients plus vaste peut permettre de faire rapidement évoluer le salaire.

Carrières et débouchés

L’expérience d’un responsable artistique et la notoriété de l’entreprise qui l’embauche joue un rôle capital dans l’évolution de carrière. Il pourra se diriger vers plusieurs secteurs comme la presse ou le cinéma. L’émergence du web offre une perspective nouvelle aux directeurs. Ils peuvent en effet s’orienter vers ce secteur nouveau et à la recherche d’une image qui correspond aux différents cadres d’activités.

Trouver une école

Comme cité auparavant, il existe des écoles nationales supérieures dans le domaine de l’art. L’Ensba (Ecole nationale supérieure des beaux-arts) à Paris et l’Ensad (Ecole nationale supérieure des arts décoratifs) dans la même ville sont des écoles élitistes dans le secteur. Certaines écoles supérieures dans les arts appliquées sont très reconnues. On peut notamment citer les écoles d’Estienne et d’Olivier-de-Serres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *