Devenir décoratrice intérieur, les intérieurs de demain entre vos mains

On appelle régulièrement ce métier au féminin, mais il est également ouvert aux hommes. Une décoratrice intérieur est chargé d’aménager des espaces, souvent intérieur, pour ses clients. Elle travaille alors en concordance avec leurs besoins et leurs attentes en terme de luminosité, volumes et équipements. On peut être appelé en extérieur pour des projets d’espaces verts ou de loisirs. Bien que ce travail porte surtout sur les goûts et les couleurs, il requiert d’avoir une formation adéquate. Comment devenir décoratrice intérieur pour embellir les endroits où l’on passe est la question à laquelle nous répondons.

Les missions de la décoratrice d’intérieur : en quoi ça consiste ?

Comme dévoilé en introduction, il est possible d’être déployé aussi bien pour travailler sur des intérieurs que sur des extérieurs. La moyenne voudrait que 75% du job se déroule dans des locaux. Des bureaux donc, des centres commerciaux mais aussi bien évidemment des appartements et maisons. Le but ultime pour les décorateurs intérieurs est de combler le client. Pour cela, il faut écouter attentivement ce qu’ils attendent de vous en matière de décoration et aménagements. Votre rôle est alors de réfléchir à un projet puis d’en dessiner les plans. Pas à la main, bien entendu, mais en utilisant des logiciels adéquats. Vous serez donc amené à côtoyer votre ordinateur et les fameuses applications de CAO et DAO (conception et dessin assistée par ordinateur) utilisés dans bon nombre de professions. Il est donc essentiel de posséder les compétences en dessin d’où la nécessité de suivre une formation pour pratiquer le métier. Il faut veiller à ce que vos plans respectent les normes de sécurité. Une fois qu’un accord est trouvé avec le client concernant le projet de décoration, il est de votre devoir de rechercher à la fois les articles mais aussi les prestataires nécessaires à son accomplissement. Il sera parfois nécessaire de négocier les prix. C’est toujours le client qui a le dernier mot sur les produits à installer comme le volet roulant. Votre mission consiste seulement à lui présenter un maximum de choix. Finalement, vous serez aussi en charge de vous assurer que tout arrive en temps et en heure afin de gérer efficacement qui intervient à quel moment.

Devenir décorateur intérieur : les études et les perspectives d’avenir

Le métier de décoratrice intérieur requiert bon nombre de qualité notamment au niveau humain et relationnel. On est en effet amené à travailler au contact direct du client. Ecouter attentivement ses demandes est crucial pour pouvoir les transformer efficacement en projet. Les plans et les dessins que vous serez amené à effectuer mettront, de plus, à l’épreuve vos capacités d’artiste et de créateur. C’est dans ses domaines que l’on différencie les décorateurs les uns des autres. Les contraintes, notamment de sécurité ou de place, nécessite de se montrer ingénieux pour les contourner. L’organisation est primordiale pour gérer l’arrivée et la mise en place des éléments de décoration. Enfin, vous devez être en mesure de comprendre ce qui se fait grâce aux logiciels de conception mais aussi de savoir vous en servir.

Quelles études ?

Le niveau d’étude varie beaucoup entre les décoratrices d’intérieur et va de Bac+2 à Bac+5. Sachez que les plus longues études ne sont pas obligatoires mais fortement recommandé car elles constituent votre référence en face de vos clients. La direction à prendre est celle des arts appliqués ou des beaux-arts. Les BTS design d’espace et agencement de l’environnement architectural vous mèneront à un niveau Bac+2. Il est à noter que les DMA (Diplôme des métiers d’art) art de l’habitat et décor architectural octroient le même niveau de formation et ouvrent donc aussi les portes du métier. L’obtention d’un DNAT (Diplôme national d’Arts et Techniques) vous permettra de prétendre à un poste dès son obtention et offre un niveau licence (Bac+3). Les DSAA (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués) en architecture intérieur et création de modèles ainsi qu’en créateur-concepteur option architecture intérieure et environnement sont des diplômes équivalent à un Bac+4 donnant accès au métier de décorateur intérieur. Enfin, on peut suivre un DNAP (Diplôme National d’Arts Plastiques) design de 3 ans pour poursuivre vers un DNSEP (Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique) aussi en design de deux années supplémentaires. Cela amène à un équivalent Master 2. Le DNAP est similaire au DNAT car ils se préparent tous deux en 3 ans mais le premier permet de poursuivre les études.

Le salaire

Le salaire peut varier du SMIC jusqu’à 2500 euros brut par mois pour les débutants.

Carrières et débouchés

Au début, le métier s’exerce souvent en libéral et cela restreint les possibilités d’évolution. Cependant, en tant que salarié, on peut espérer des promotions vers des postes comme chef de projet. Des emplois dans des cabinets ou des entreprises du bâtiment peuvent en effet s’ouvrir à vous. Les plus aguerris ayant obtenus un gros portefeuille de clients fidèles peuvent opter de monter leur propre agence.

Trouver une école

Parmi les plus grandes écoles proposant des diplômes et formations pour devenir décoratrice intérieur, on peut citer en arts appliqués l’Ecole Boulle à Paris, l’ENSAD (École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs) toujours situé à Paris et l’ESAIL (Ecole Supérieure d’Architecture Intérieure) que l’on trouve à Lyon cette fois-ci.

Check Also

devenir zoologiste

Devenir zoologiste, ami des animaux

Le métier de zoologiste consiste tout d’abord en un travail de terrain puis un travail …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *