Devenir data analyst, décrypter les données

Le data analyst gère les données d’une entreprise. C’est celui qui étudie l’environnement et le comportement de son entreprise pour s’assurer qu’elle va dans le bon sens en terme de développement mais aussi qu’elle fonctionne comme il faut. C’est un métier qui nécessite beaucoup de compétences et également de suivre de longues études. Comment devenir data analyst est le sujet que nous traitons aujourd’hui. Formation nécessaire et salaire, tout est ici.

Les missions du data analyste : en quoi ça consiste ?

Comme dit précédemment, il doit s’assurer que l’entreprise avance dans le bon sens. Pour ce faire, il a à sa disposition les outils mais plus important les données nécessaires. Son rôle principal est alors de créer et de gérer la base de données de l’entreprise dans laquelle il travaille. Il doit trouver des sources concrètes afin de pouvoir en tirer un maximum de données. S’assurer que tout ce qui est inscrit dans la base de données est fiable est une de ses missions. En parallèle, c’est l’analyste qui effectue la mise à jour de la base. Une de ses tâches incluent alors de transcrire les informations qui sont du type langage business en données compréhensible pour statisticien. Pour la consommation, il participe pleinement à cibler une clientèle particulière par l’étude des documents de consommation clientèle. Rendre accessible et lisible les informations qu’ils arrivent à extraire est important. C’est pourquoi, le professionnel doit également gérer et mettre à disposition une plateforme sur laquelle on peut y consulter ses analyses. Par ailleurs, il faut également rendre des comptes-rendus de ces analyses où l’information est résumé et traduite en langage simple.

Devenir data analyst : les études et les perspectives d’avenir

Devenir analyste nécessite des qualités de logique et de mathématiques. Plus précisément ici, en statistique. En terme général, il sera nécessaire d’aimer les chiffres. La maitrise des outils statistiques et la connaissance des technologies du big data feront de vous une personne compétente dans le métier. Travaillant sur des informations plus ou moins cryptées, il vous faudra être armé de patience et de rigueur. S’organiser correctement et prendre le temps de faire des analyses correctes sont la clé du métier. Enfin, il est à préciser que parler anglais est un bon atout dans un secteur plutôt porté sur l’internationale.

Quelles études ?

Il est nécessaire de posséder un master (bac+5) pour pratiquer le métier. Plusieurs de ces derniers et dans des domaines différents permettent d’accéder à un poste. On peut citer parmi les nombreuses vois les masters en ingénierie et en marketing mais aussi ceux en statistiques et en informatique. La voie d’accès n’est donc pas toute tracée et une formation polyvalente pourra jouer en votre faveur. Il existe quand même des études plus courantes que les autres pour parvenir au métier de data analyst. On trouve bien évidemment les différents cursus Big Data et Business Analytics en tête de liste. Cependant, des diplômes comme master en marketing ou Ingénierie et Applications des Masses de Données permettent d’obtenir un poste.

Le salaire

Le salaire pour un débutant s’élève à environ 3000 euros brut par mois. Celui-ci va aller en augmentant au fil des années d’expérience.

Carrières et débouchés

C’est un métier qui se développe de plus en plus. Les secteurs qui recrutent sont nombreux comme par exemple les entreprises commerciales, celles spécialisées en marketing ou même les entreprises médicales. L’avenir est donc plutôt radieux pour les data analyst et il est également possible de s’orienter vers d’autres postes. Il est effectivement possible de devenir data engineer, ingénieur business intelligence ou prétendre à un poste de consultant. L’expérience ouvre la voie à des postes de manager comme chief data officer.

Trouver une école

Plusieurs écoles offrent des formations permettant de devenir data analyst. Parmi ces dernières, on peut notamment citer l’ENSAE (Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique) ParisTech mais aussi l’ENSAI (Ecole Nationale de la Statistique et de l’Analyse de l’Information) situé à Bruz. Toujours à Paris, Telecom ParisTech est une école d’ingénieurs investi dans le domaine du big data et propose en conséquence un master. Enfin, à Grenoble, il existe deux écoles appelées EMSI (Ecole de Management des Systèmes d’Information) et ENSIMA (École nationale supérieure d’informatique et de mathématiques appliquées) dont les études permettent d’obtenir un poste de data analyst.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *