devenir-courtier-assurance

Devenir courtier en assurance, un métier qui assure

Le courtier en assurance est un conseiller qui accompagne ses clients (particuliers ou professionnels) dans le choix de l’assurance la mieux adaptée à leurs besoins. Il connaît le marché de l’assurance en général, à moins qu’il ne soit spécialisé dans un domaine précis. Il ne vend pas d’assurance, il joue le rôle d’intermédiaire. Il a le statut de commerçant et, à ce titre, est inscrit au Registre du Commerce.

Les missions du courtier en assurance : en quoi ça consiste ?

En tant qu’intermédiaire, le courtier en assurance a des obligations à respecter. Il n’est lié à aucune compagnie d’assurance et travaille toujours pour le bénéfice de son client.

  • Il doit proposer une solution adéquate à son client après avoir étudié sa situation et cerné ses besoins.
  • Il doit connaître les produits qu’il propose et se tenir informé des modifications de loi, des innovations et de ce qui se pratique à l’étranger. Sa formation est continue.
  • La solution qu’il propose doit être adaptée aux risques de sinistre encourus par son client et à sa capacité financière.
  • Il représente ses clients auprès des compagnies d’assurance et défend leurs intérêts en cas de sinistre.
  • Il lui incombe de demander l’exécution de nouveaux contrats lorsqu’un client a des besoins plus spécifiques.
  • Il fait jouer la concurrence pour obtenir les meilleures prestations aux meilleurs tarifs possibles.
  • Sa mission d’accompagnement ne s’arrête pas à la signature du contrat. Il suit l’évolution de de la situation de ses clients et doit être à même d’anticiper leurs besoins.

Devenir courtier en assurance : les études et perspectives d’avenir

Le courtier en assurance doit posséder un bon relationnel, des talents de négociateur et une capacité à réagir rapidement face aux changements. En tant qu’indépendant, il est autonome et doit faire preuve de rigueur dans son travail. La concurrence entre courtiers, compagnies d’assurance, internet et banques étant de plus en plus rude, beaucoup choisissent de se spécialiser dans un domaine précis comme l’assurance de prêts immobiliers ou le rachat de crédit par exemple.

  • Quelles études ? De formation Bac + 2 minimum (Bacs conseillés ES ou STMG), le candidat doit être diplômé en assurance ou en courtage pour obtenir sa capacité professionnelle. S’il n’a pas ce diplôme il doit effectuer un stage professionnel de 150 H minimum au sein d’une société d’assurance ou un stage de 2 ans dans un cabinet de courtage ou un stage de 4 ans à un poste de responsabilité.
  • Parmi les formations Bac + 2, citons le BTS assurance ou le DUT Carrière juridique ou le DEUST Banque, Organisme financier et Prévoyance. Il existe également des licences et des masters professionnels en assurance. Les écoles de commerce permettent elles aussi l’accès au métier de courtier en assurance.
  • Le salaire : un courtier débutant perçoit un salaire brut mensuel de 1500€. Lorsqu’il est à la tête de son propre cabinet, le courtier en assurance a des revenus qui peuvent s’élever à 70 000€ bruts annuels.
  • Carrière et débouchés : la majorité des courtiers en assurance commencent leur carrière avec le statut de commerciaux. Leur mission consiste à démarcher des clients potentiels pour le compte d’un cabinet de courtage. Au fil du temps, le courtier aguerri sur le terrain se voit confier un portefeuille et devient l’interlocuteur privilégié de plusieurs clients du cabinet. Selon ses compétences, il peut devenir directeur de cabinet mais il préférera peut-être le statut d’indépendant. Dans ce cas, il pourra fonder son propre cabinet en rachetant le portefeuille d’un confrère qui cesse son activité pour cause de départ en retraite par exemple.

Trouver une école

Á Paris, l’École Supérieure d’Assurances (ESA) est un établissement fondé en 1980 qui travaille avec 300 entreprises, pour des formations en alternance, toutes inscrites au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Cinq cursus sont disponibles de Bac + 2 à Bac + 5. La formation en alternance présente l’avantage de vous immerger dans la pratique de votre futur métier pendant le temps de vos études. Lorsque vous obtenez votre diplôme, vous avez déjà une bonne connaissance du terrain.

Il existe d’autres écoles réparties dans diverses régions. Certaines proposent une formation sur place ou en ligne, suivant vos disponibilités. Un plus lorsque avez déjà un métier et que vous souhaitez une reconversion professionnelle.

Il existe également des formations en ligne d’une durée moyenne de 150 heures, certaines vont jusqu’à 400 heures et donnent accès à plusieurs métiers. Avant de vous engager, vérifiez que le centre est agréé par l’État et que le diplôme obtenu est un vrai diplôme reconnu en tant que tel.

Si vous êtes demandeur d’emploi, l’agence Pôle Emploi de votre région peut financer votre formation et vous fournir la liste des établissements proches de chez vous.

La Chambre Syndicale du Courtier en Assurance qui comprend 7 chambres régionales en France pourra vous donner de précieux conseils et vous aider à choisir l’école qui vous convient. https://www.csca.fr

Check Also

devenir guide file serre file évacuation

Devenir guide file serre file

Ces personnes font partie intégrante de l’entreprise. Les guides file et les serres file sont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *