Devenir assistant d’éducation, le lien élève/professeur

Un assistant d’éducation (AE) est une personne (en général un jeune ou un étudiant préparant des concours) qui a un rôle de soutien à l’équipe pédagogique dans les établissements du 1er et 2nd degré. Devenir assistant d’éducation requiert un bon sens de l’écoute et de l’observation, d’être très organisé et d’avoir une bonne connaissance du règlement intérieur de l’établissement.

Les missions de l’assistant d’éducation : en quoi ça consiste ?

Une des tâches principales des AE consiste en la surveillance et l’encadrement des élèves durant le temps scolaire. Il travaille en équipe avec d’autres AE. Il est ainsi chargé de contrôler les entrées et sorties de l’établissement. Il est également chargé d’assurer les heures de permanence avec éventuellement un rôle d’aide aux devoirs si cela rentre dans ses compétences. Il effectue des rondes de services pour vérifier l’état des locaux et s’assurer qu’aucun élève ne traîne dans l’école, déceler les éventuels problèmes de comportement, de retard et/ou d’assiduité et d’en informer le CPE. Il est autorisé à prononcer des heures de retenue s’il le juge nécessaire. Il est le garant du respect du règlement intérieur. Lors des activités extrascolaires, il est responsable de l’encadrement des jeunes, doit s’assurer que tout le monde est présent et doit faire respecter les règles. Ils peuvent aussi assurer l’accès aux nouvelles technologies. Il est possible mais rare qu’aujourd’hui un jeune ne sache pas se servir d’un ordinateur/tablette, effectuer des recherches numériques ou encore utiliser les suites bureautiques telle que Microsoft Office. Il doit s’occuper des tâches administratives, c’est-à-dire contrôler les absences grâce au cahier d’appels, recenser les retards mais aussi assurer l’accueil téléphonique. Il doit donc posséder une certaine maîtrise des outils informatiques. Lors des réinscriptions, il est en charge d’accueillir les élèves et les parents afin de s’assurer que chaque dossier réceptionné soit complet. Il joue enfin le rôle de médiateur entre les élèves et le corps enseignant (conseillers principaux d’éducation, directeur et professeur). En effet, en étant régulièrement sur le terrain et donc proche des élèves, ces derniers se sentent plus à l’aise pour discuter d’éventuels soucis (personnels ou scolaires). Derrière, il doit immédiatement en informer ses supérieurs hiérarchiques.

Quelles sont les compétences et les qualités requises pour devenir AED ?

Décrocher le poste d’assistant d’éducation est possible pour tous les bacheliers. Aucune diplôme d’enseignement supérieur n’est requise avant de proposer sa candidature à un recrutement. Cependant, les postulants qui disposent d’une qualification en animation ou en éducation des enfants s’avèrent privilégiés. Afin de devenir le poste d’assistant pédagogique au cœur des collèges et lycées, il convient de présenter un diplôme de bac +2. A ce niveau, un AED peut occuper quelques métiers : assistant pédagogique (AP), assistant de prévention et de sécurité (APS) ou enseignant. Dans le but d’apprécier sa carrière professionnelle à tout moment, assurez-vous d’avoir une belle motivation pour travailler avec des enfants ou des adolescents au quotidien. Les bacheliers qui disposent des qualités suivantes peuvent sans doute devenir AED :

  • Compétences organisationnels et pédagogiques
  • Connaissance des règlements et des environnements scolaires
  • Patient, dynamique et discipliné
  • Sens de l’écoute
  • Disponible

Il est bon de retenir qu’un AED tient le statut d’agent public non titulaire auprès du ministère chargé de l’éducation nationale. Le contrat est ainsi de durée déterminée, allant de 3 à 6 ans. Par ailleurs, en fonction de l’évolution des compétences du DAE, il pourrait garder son poste après chaque révision de son engagement.

Devenir assistant éducation : les études et les perspectives d’avenir ?

Il n’y a pas besoin d’études particulières pour occuper cet emploi, il suffit d’être bachelier même si les profils supérieurs sont recherchés. Il faut également avoir au moins 20 ans lors de sa prise de fonction. Les étudiants boursiers sont prioritaires lors des recrutements. Etre assistant d’éducation est un excellent tremplin pour rentrer dans la vie professionnelle ou pour préparer des concours à distance. La durée de contrat renouvelable plusieurs fois pour une durée maximum de 6 ans vous laisse le temps de préparer les concours que vous souhaitez. De plus, lors d’un temps plein réparti sur 39 semaines (paie annualisée), vous pouvez bénéficier d’un crédit formation qui portera vos horaires hebdomadaires à 36h au lieu de 41h10 (vous bénéficiez des vacances scolaires payées). Par la suite, il n’y a pas de débouchés précis car c’est un poste avec une grande rotation. On peut devenir absolument ce que l’on veut en s’étant préparé à l’avance. En devenant assistant d’éducation, il faut avoir un plan de carrière précis et préparer les concours adaptés en fonction de votre projet professionnel. Si vous souhaitez devenir contrôleur des finances publiques, il vous faudra par exemple préparer le concours annuel de DGFIP (Direction Générale des Finances publiques). Il s’agit d’un très bon emploi pour les étudiants car les horaires sont flexibles, les étudiants boursiers sont prioritaires dans le processus de recrutement et les congés scolaires sont rémunérés.

Les conditions de recrutement

Les postulants doivent présenter des pièces justificatives. Ils doivent signer un contrat de droit public au niveau de la fonction publique. Le crédit d’heures est limité à 200 heures par mois au maximum. Cette condition permettent aux AED la poursuite d’études supérieures ou d’effectuer des formations. Cette profession reste accessible pour toutes les catégories d’âge, entre 20 et 60 ans.

Les études

Comme expliqué auparavant, il n’y a pas d’études spécifiques pour prétendre au poste d’assistant d’éducation, il suffit d’être bachelier. Bien entendu, un profil supérieur sera peut-être plus intéressant lors d’une session de recrutement.

Le salaire

La rémunération de l’assistant est fixée en fonction d’un grade et d’un échelon, en l’occurrence au grade C échelon 1 : elle est de l’ordre de 1498.47 pour un temps plein, ce qui correspond au SMIC (néanmoins, vous bénéficiez de toutes les vacances scolaires payées). Elle sera majorée chaque année en fonction de celle du SMIC au 1er janvier. Il est également possible de cumuler plusieurs mi-temps d’AE, un temps complet d’AE avec un autre poste qui ne rentre pas en conflit avec cette fonction.

Carrières et débouchés

Pour travailler en tant qu’assistant d’éducation, il faut soumettre sa candidature soit via le portail académique soit en se rendant directement dans l’établissement en question. L’entretien sera effectué soit par le directeur soit par le conseiller principal d’Education. Lors de cet entretien, vous serez mis en situation, c’est-à-dire que l’on vous posera des questions du genre que feriez-vous si un élève s’évanouit ? Une réponse appropriée est d’établir un paramètre de sécurité pour que la personne puisse respirer et ne se sente pas encore plus étouffée. Si des personnes se trouvent à proximité, demander à ce que quelqu’un aille chercher l’infirmière. Pendant ce temps-là, on surveille l’état de l’individu. Comme il s’agit d’un emploi dit tremplin, le poste d’assistant d’éducation n’offre aucun débouché en lui-même. Il permet de préparer des concours, de suivre une formation à distance (le temps effectif de travail peut être réduit sans diminuer la rémunération si le crédit formation est accordé). Au terme de notre expérience, on peut éventuellement demander une validation des acquis de l’expérience (à partir de 3 ans d’ancienneté). Par exemple, un AE ne disposant pas d’un niveau Master 2 nécessaire à la présentation du concours au poste de conseiller principal d’Education peut demander une VAE (se renseigner car elle est propre à chaque métier et accordée au cas par cas) qui lui permettrait de se présenter au concours.

Trouver une école

Il n’existe à ce jour aucune école ou formation qui dispense des cours pour être assistant d’éducation.

FAQ

Quelles sont les démarches à effectuer pour obtenir une formation en tant qu’assistant d’éducation ?

Comme il n’existe encore une formation spécifique pour devenir AED, tous les bacheliers intéressés par le métier peuvent essayer d’optimiser leur chance. Il convient d’assister à des apprentissages liés à l’enseignement, à l’administration ou encore à la communication. Rejoignez les centres de formation qui proposent des programmes de courte durée, sanctionnés par un certificat.

Certains établissements scolaires acceptent des débutants pour ensuite les soumettre à une formation pédagogique spécifique avant la prise de poste.

Afin de booster sa carrière professionnelle puis décrocher un poste à responsabilité plus intéressant, il est important de se concentrer sur des domaines spécifiques.

Quel est le rôle d’un assistant d’éducation?

Une assistante d’éducation travaille en milieu scolaire, soit au cœur des écoles, des collèges ou des lycées. En qualité de surveillant, il fait partie de l’équipe éducative pour garantir principalement l’encadrement des élèves.

Autrement dit, un AED a pour mission d’assurer la surveillance des élèves en permanence dès l’entrée dans l’enceinte de l’établissement opérant en éducation nationale, pendant les cours en salle ou les activités sportives en plein air, lors de la récréation et aussi à la sortie des classes. Pour les sorties scolaires, l’AED contrôle garantit la sécurité des élèves en trouvant un prestataire de transport expérimenté par exemple. Ce qui signifie qu’il participe à toutes les activités pédagogiques et culturelles.

La plupart des assistants en éducation assistent le conseiller principal d’éducation pour élaborer les règlements intérieurs au niveau de l’établissement scolaire. Il s’agit notamment des organisations importantes en classe ainsi que des sanctions afférentes aux bêtises des élèves.

Quelle est la rémunération d’un assistant d’éducation débutant/confirmé?

Un AED débutant reçoit l’équivalent du SMIC, soit près de 1 500 euros par mois en moyenne. Certains établissements peuvent proposer une somme plus intéressante en fonction des tâches confiées. En règle générale, chaque professionnel qui exerce le métier d’assistant d’éducation bénéficie d’un voyage payé tous les ans.

Les AED qui signent un contrat de préprofessionnalisation à la prise de poste bénéficient d’une rémunération progressive.

Check Also

devenir serrurier dépanneur installateur

Devenir serrurier dépanneur, expert en sécurité des ouvertures

Le métier de serrurier relève du régime social des indépendants. Ainsi, et comme tous les …

2 comments

  1. Bonjour, je suis Napoléon TOLOKO assistant de l’enseignement universitaire faculté de droit en RDC.
    Vos orientations sont les bienvenus.

    • Napoléon, un prénom et une carrière mythique qui, avec ses succès et revers a connu une fin…tragique…Tout comme une belle introduction décrédibilisée à cause d’une faute d’accord…Quel dommage de s’auto-saboter ainsi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *