Faire son expérience professionnelle à l’étranger

Il est très fréquent, chez les jeunes actifs français, de vouloir acquérir des expériences au-delà de leur zone de confort, et ce, en se lançant à la conquête du monde. Les expériences professionnelles à l’étranger sont toujours bénéfiques pour le développement professionnel et humain. Voici quelques pistes pour vous aider à mener à bien votre projet.

Ne pas idéaliser le concept de « travailler à l’étranger »

Lorsqu’on est jeune et fraîchement diplômé, l’expérience professionnelle est de loin ce que l’on cherche à construire. Si vous faites partie de ces personnes en quête de nouveaux horizons, sachez que le fait de partir travailler à l’étranger va vous construire sur tous les plans, aussi bien professionnels qu’humains et culturels. Attention, même si vous en avez toujours rêvé, il est important de garder la tête sur les épaules en évitant d’idéaliser ce qu’il y a au-delà de nos frontières.

Pour avoir une idée sur le fonctionnement du travail à l’étranger, informez-vous suffisamment sur la situation des jeunes franciliens qui partent travailler hors de France et sur les destinations phares ? Les consulats et ambassades en France, ainsi que les sites d’information officiels et spécialisés, sont de loin les meilleures sources. Cela ne vous empêche pas pour autant de survoler les forums pour en savoir un peu plus sur le secteur que vous souhaitez intégrer et les points importants à savoir absolument.

faites-votre-experience-professionnelle-a-l-etranger

La construction de votre projet professionnel

Le fait de partir s’installer à l’étranger pour y travailler est une décision qu’il ne faut pas prendre à la légère. Avant de mettre en œuvre votre projet professionnel, vous devez construire un plan bien précis. Pour cela, identifiez précisément le pays et la ville où vous souhaitez travailler. Informez-vous sur le secteur de travail sur les lieux et surtout, sur les opportunités professionnelles pour votre domaine d’activité.

Pensez ensuite à identifier les possibilités de location aux alentours. Combien peut coûter un appartement, un studio ou une maison pour un étranger ? Vous est-il possible de bénéficier des différentes subventions et allocations versées aux Français habitant à l’étranger ? Comment allez-vous organiser votre départ et votre déménagement ? Toutes ces questions sont primordiales et vont construire de façon plus sérieuse votre projet.

Apprendre la langue et la culture du pays hôte

Avant de partir à l’étranger, informez-vous sur la culture et la langue utilisée dans le pays hôte. Si vous partez dans un pays musulman, par exemple, sachez que les femmes ne peuvent pas porter de jupe courte ni de haut avec bretelles. Au Japon, le respect d’autrui et l’organisation se vivent au quotidien, donc gare aux fainéants et aux personnes désordonnées.

Si vous choisissez un pays non francophone, vous devez au moins avoir des notions de la seconde langue parlée dans le pays, à défaut de ne pas maîtriser la langue maternelle. Certaines personnes n’hésitent pas à apprendre sur les lieux. D’autres s’appliquent avant même le départ. Dans tous les cas, cette étape est très importante pour faciliter l’intégration et l’échange avec la population locale.

Sortir de sa zone de confort

Dans tous les cas, trouver un emploi à l’étranger consiste avant tout à sortir de sa zone de confort. Donc, ouvrez grand votre esprit et soyez plus ouvert que jamais. Vous allez devoir vous habituer à un contexte totalement différent du vôtre. Cette expérience sera principalement une aventure humaine et un développement personnel. Vous testerez votre faculté d’adaptation dans tous les domaines.

Lorsqu’on parle d’adaptation, il s’agit ici du quotidien. La nourriture est nouvelle. Le genre musical diffère légèrement ou beaucoup. Le management professionnel étranger est différent de ce que vous avez l’habitude de voir. Les habitudes ne sont pas les mêmes. Les moyens technologiques ne se ressemblent pas. Bref, vous serez confronté à un quotidien totalement différent de ce que vous vivez actuellement.

Découvrir les connaissances locales

Lorsque vous intégrez une entreprise, vous devez apprendre les rouages de cette dernière. Peu importe vos expériences antérieures en France, vous devez vous adapter au contexte professionnel de l’entreprise étrangère. Ainsi, ce point sera votre principal atout. L’assimilation de cette nouvelle approche professionnelle vous servira d’expérience plus qu’enrichissante.

Tous les points sont à considérer, que ce soit sur le plan organisationnel de l’entreprise, la façon de manager une équipe, les outils technologiques utilisés, la communication interne ou externe de la société, les différentes formations proposées au personnel…

La connaissance de ce nouvel environnement professionnel affûtera vos capacités tout au long de votre carrière. C’est en assimilant ces nouvelles pratiques acquises à l’étranger que vous arriverez à booster vos connaissances et vos compétences bien au-delà de votre centre d’intérêt professionnel.

Un enrichissement dans votre CV

Une expérience professionnelle à l’international est toujours très bien perçue dans le domaine du travail. Le chargé de recrutement va considérer cette expérience comme étant un atout considérable que le candidat, c’est-à-dire vous, pourra mettre au profit de l’entreprise. Travailler à l’étranger signifie une capacité d’adaptation conséquente. Cela sous-entend également une plus large connaissance du management professionnel, et ce, dans un secteur pluriculturel.

Une entreprise locale cherche à accroître ses performances. Un candidat qui dispose d’expérience réussie à l’étranger sera perçu comme plus autonome, flexible, apte à s’adapter aux différents aléas professionnels, plus ouvert, etc. Il arrive même que les expériences professionnelles à l’étranger prennent le dessus sur les diplômes et les certificats d’aptitude.

experience-pro-international

Un réseau professionnel plus large

L’enrichissement de son réseau professionnel est le principal atout auquel seules les personnes travaillant hors de France peuvent prétendre. Constituer son propre réseau professionnel en France est déjà un excellent atout. Mais lorsque vous sortez du territoire français, vos collaborateurs ou partenaires dans les différents pays étrangers vont gonfler le rang de votre réseau professionnel. C’est un atout considérable et un argument de taille dans votre parcours.

Ainsi, vous pouvez être deux fois plus sollicité, tant au niveau national qu’international, dans votre secteur ou dans un domaine connexe. Vous serez capable de mesurer par vous-même les avantages que cela pourrait représenter pour votre carrière. Les opportunités d’affaires peuvent s’aiguiser au fil des collaborations et vous propulseront à une étape que vous n’avez peut-être pas envisagée au départ.

Check Also

anglais-professionnel

L’anglais professionnel, un atout non négligeable !

Aujourd’hui l’anglais est la langue la plus utilisée dans le monde. De ce fait, il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *