Quels sont les meilleurs métiers qui recrutent dans le développement durable

La protection de la planète devient une cause commune. De nombreux étudiants envisagent d’exercer un métier lié à la préservation de l’environnement plus tard. Ce qui vous permettra de gagner un revenu stable tout en déposant votre empreinte sur la sauvegarde de l’environnement.

TOP 13 des métiers qui recrutent dans le développement durable

Découvrez les métiers de l’environnement et du développement durable qui pourraient vous intéresser.

Responsable RH et RSE

De nombreuses personnes trouvent que leur objectif est mieux atteint lorsqu’elles travaillent directement avec et pour les autres. Si vous en faites partie, vous pouvez vous tourner vers les RH en développement durable, qui offrent de nombreux débouchés. Vous pouvez par exemple être amené à aider un nouveau salarié à bien s’intégrer ou bien aider les collaborateurs à obtenir une formation.

En outre, si vous aimez une carrière variée, le rythme d’un emploi dans les ressources humaines sera celui que vous pourrez suivre. Vous pouvez avoir beaucoup de responsable qui va de la gestion des employés, du recrutement, de la formation, etc.

Responsable de finance solidaire

Une carrière dans la finance présente l’un des métiers qui attirent beaucoup d’étudiants. Dans ce domaine, vous ne vous sentirez jamais limité à un poste ou à une carrière en particulier. En travaillant dans la finance solidaire, vous pouvez être amené à contribuer au développement social de plusieurs manières. De plus, l’économie sociale et solidaire apparaît de plus en plus comme une composante nécessaire de la diversité économique et entrepreneuriale de nos sociétés. Si cela vous inspire et que vous avez des bases en comptabilité, de la rigueur et le sens de l’analyse, ce métier est pour vous.

Chargé de marketing durable

L’intégration du marketing durable dans la stratégie d’entreprise est actuellement de plus en plus importante. Si vous souhaitez travailler dans le domaine du marketing, vous pourriez avoir diverses responsabilités. Vous pouvez commencer comme chargé de recherche et finir comme responsable du marketing. En général, vous serez chargé de promouvoir des produits ou des services liés à la protection et au développement de l’environnement. Les aptitudes relationnelles et le sens de la négociation sont importants dans ce domaine.

Technicien de la qualité de l’eau

L’eau représente la vie. Avant la distribution de l’eau dans chaque habitation ainsi que dans les lieux privés et publics, des contrôles spécifiques sont au rendez-vous. Le technicien de mesure de la qualité de l’eau garantit l’analyse des éléments physiques, biologiques et chimiques dans l’eau. Ce professionnel saisit les données collectées sur un ordinateur pour annoncer les résultats.

Un technicien de la qualité de l’eau est très recherché par les entreprises de production d’eau pour le grand public mais aussi par des enseignes qui proposent de l’eau en bouteille. Afin de postuler pour ce métier, il faut avoir au minimum un diplôme bac +2 sur l’une des filières suivantes : chimie, biologie médicale, bioanalyses et contrôles de laboratoire, gestion et maîtrise de l’eau ou encore biologie appliquée.

Hydrobiologiste

Toujours dans le domaine de la qualité des eaux, l’hydrobiologiste se spécialise dans les projets d’amélioration de la qualité des eaux en plein air. Il effectue des prélèvements sur les rivières, les lacs et les différentes sources d’eau qui pourraient être exploités pour une utilisation domestique ou commerciale. Après le bilan, l’hydrobiologiste avance des solutions réalisables pour améliorer la qualité de l’eau, selon l’objectif de son employeur. Si ce métier vous passionne, essayez d’obtenir une licence ou un master en biologie. Rejoignez une université qui dispose d’une faculté de sciences.

Gestionnaire de projet de recyclage

Le traitement de déchets intéresse à la fois les professionnels et les particuliers. Plusieurs pays dépensent une somme importante pour le recyclage des déchets.

Un gestionnaire de projet de recyclage a pour mission la valorisation des déchets pour ralentir la dégradation de l’environnement. Il effectue des recherches sur les éventuelles possibilités de recyclage de tous les types de déchets. Par exemple, il avance des projets sur la transformation des bouteilles plastiques en mobiliers de décoration intérieure. Il établit le business plan complet du projet, en prévoyant les rentabilités de l’entreprise. Cet emploi vert permet d’obtenir une rémunération annuelle de 30 000 euros en moyenne.

Technicien de traitement des déchets

Le recyclage devient un sujet d’actualité dans tous les domaines d’activités. Un technicien de traitement des déchets travaille auprès d’une entreprise de recyclage. Il garantit le bon déroulement des étapes de recyclage, en fonction des cahiers de charge de l’enseigne. Il établit une stratégie efficace pour la collecte, le tri et le traitement des déchets. En même temps, il peut proposer de nouveaux projets de recyclage intéressants. Sans oublier de penser à des techniques d’éliminations des déchets qui ne peuvent plus être revalorisées.

Pour devenir technicien de traitement des déchets, il faut poursuivre des études supérieures en chimie, en génie climatique ou en environnement. Décrochez le diplôme d’État de licence professionnelle ou de master.

Conseiller en gestion de déchets

Le métier de conseiller en gestion de déchets consiste à accompagner les personnes physiques et/ou morales à la bonne gestion de leurs déchets. Les acteurs sont orientés à adopter le recyclage pour l’intérêt de sa communauté mais aussi de l’environnement. Le professionnel met en avant des solutions pour limiter l’impact des déchets sur la planète. Il est possible de postuler pour ce poste avec un bac +2 ou bac +5 en environnement.

Responsable qualité sécurité environnement

Ce métier a pour objectif d’assurer la qualité sécurité environnement. Ce qui permet de limiter les effets néfastes des projets de l’entreprise sur l’environnement. Le professionnel déploie son savoir-faire pour concevoir et négocier la politique QSE d’une enseigne. Il met en place des stratégies pour informer les responsables et collaborateurs sur les normes environnementales en vigueur. En même temps, il doit vérifier chaque projet de l’entreprise afin d’avoir une idée précise sur les avantages et les méfaits sur l’environnement.

Afin de déposer votre candidature au poste, vous devez être titulaire d’un master en impact environnemental ou en développement durable.

Ingénieur environnement et risques industriels

Toujours dans le cadre des études et de la gestion des risques environnementaux, les titulaires d’un master en biologie, en chimie ou en hydrologie peuvent devenir ingénieur environnement et risques industriels. La mission principale consiste à anticiper les risques écologiques. Si vous travaillez au sein d’une usine, vous devrez rédiger les normes écologiques et les faire respecter. Ce qui garantit la neutralisation des effets néfastes des activités de l’entreprise sur l’environnement.

Ce professionnel devrait travailler avec un inspecteur des sites afin d’optimiser les résultats à court et à long terme.

Chargé d’études environnement

Un chargé d’études environnement, tout comme l’intitulé du poste, pilote des projets qui valorisent la sauvegarde de l’environnement. Il effectue des études approfondies sur l’effet d’une construction sur la faune ou la flore. Il valide les projets de construction au milieu de la nature verte et à proximité des eaux. Par exemple, le professionnel pourrait déconseiller la construction d’un bâtiment habitable près d’une source d’eau dans le souci de préserver la qualité de l’eau mais aussi pour éviter l’élimination des espèces végétales, lieux d’habitation de plusieurs animaux. Afin de réaliser ces missions plus tard, poursuivez un cursus universitaire complet jusqu’au bac +5 sur l’une des filières suivantes : biologie, géographie ou hydrogéologie.

Agent de développement des énergies renouvelables

Devenez agent de développement des énergies renouvelables pour définir le potentiel en énergie renouvelable des bâtiments anciens et modernes. Vous aurez à assurer les projets nécessaires pour les nouvelles constructions. Quant aux immeubles anciens, il faut définir les travaux à effectuer. Une autre mission intéressante : la sensibilisation de la population sur la politique liée aux énergies renouvelables au cœur d’une collectivité territoriale. Pour devenir éligible à ce métier, il faut avoir au minimum un bac +2 en environnement ou en énergies renouvelables.

chef-de-projet-eolien

Chef de projet éolien

Alors que les énergies renouvelables vous passionnent, devenez chef de projet éolien. Vous aurez à monter et à réaliser des projets sur l’énergie éolienne, notamment le développement de parcs éoliens. En même temps, il faut identifier les lieux favorables au projet, les rentabilités et aussi les obstacles.

Si vous voulez décrocher facilement le poste de chef de projet éolien, poursuivez une formation d’ingénieur pour obtenir le bac +5. Concentrez-vous sur la filière environnement, aménagement du territoire ou énergies durables.

Les formations pour travailler dans le développement durable

La plupart des pays appliquent des réglementations strictes pour la sauvegarde de la planète. Ce qui concerne notamment les entreprises mais également les citoyens. Alors que vous êtes justement à la recherche de la formation adéquate pour exercer un métier lié au développement durable, découvrez en ligne les établissements qui pourraient vous aider à atteindre votre objectif.

ESG Green, une école du commerce du développement durable

L’ESG Green figure parmi les rares établissements supérieurs qui intègre dans sons cursus, à la fois la connaissance des protocoles et des enjeux scientifiques (ex RSE) liés au développement durable avec les enjeux économiques des entreprises. Cet école de commerce du développement durable propose une formation universitaire pour les futurs économistes engagés dans les causes environnementales.

L’école ESG Green lance des filières innovantes au choix :

  • Green Marketing & Business
  • Gestion et managment ressources humaines

En décrochant le diplôme de licence ou de master, intégrer le monde professionnel serait un jeu d’enfant. Vous pourrez travailler dans le domaine des finances, des ressources humaines, dans le RSE mais surtout dans l’environnement. Si vous devez mener un projet commercial, vous aurez les connaissances nécessaires pour limiter les impacts environnementaux de vos produits.

Il est bel et bien possible de postuler pour devenir chef de projet Responsabilité sociale des entreprises (RSE). Vous aurez à déterminer les actions de l’enseigne pour l’environnement : reboisement, nettoyage, recyclage, sensibilisation sur la préservation de la planète, etc.

Les avis des étudiants

ESG Green enregistre majoritairement des avis positifs de la part de ses étudiants et des diplômés déjà en poste. Grâce à des stages d’immersion, les nouveaux diplômés trouvent facilement du travail bien adapté à leur formation. Mieux encore, les entreprises partenaires privilégient la candidature des sortants de l’établissement. Le taux de chômage est quasi-nul.

Pour les étudiants encore en cours de formation, ils apprécient les méthodes d’enseignement d’ESG Green. Des enseignants chevronnés et expérimentés proposent des découvertes intellectuelles intéressantes au quotidien. Mieux encore, les échanges conviviaux sont au rendez-vous sur le projet professionnel de chaque étudiant.

L’admission à l’ESG Green

Alors que vous avez pris la décision de poursuivre vos études auprès de l’école ESG Green, rejoignez directement le campus sis à Paris. Autrement, pour éviter les déplacements, misez sur une inscription en ligne. Visitez la plateforme web officielle de l’établissement pour déposer vos dossiers. Après l’examen de vos diplômes et de votre lettre de motivation, un entretien oral sera au rendez-vous.

Pour une entrée en première année, il faut être titulaire du diplôme de baccalauréat. Pour les étudiants ou salariés qui souhaitent postuler pour le niveau master, la présentation d’un diplôme de licence en sciences de gestion, en droit ou encore en sociologie s’avère obligatoire. Les salariés peuvent rejoindre l’établissement pour tenter d’accomplir des projets plus importants ou encore pour une reconversion professionnelle.

Check Also

animation-stand-professionnel

Comment soigner l’animation et la communication sur votre stand professionnel ?

Les salons professionnels sont un bon moyen de fidéliser vos clients et d’améliorer votre relation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *