Comment gérer et sécuriser le transport des déchets industriels des entreprises?

Au cours de la réalisation de ses activités, une entreprise industrielle génère des déchets qu’elle doit gérer conformément aux normes en vigueur. En fonction de la nature de ses opérations, les résidus d’une industrie peuvent être très toxiques. En effet, chaque année, des centaines de millions de déchets sont créés par les industries dans le monde entier. Par conséquent, il est capital de les traiter avec minutie pour préserver l’environnement et les employés de la société, mais également pour réduire les coûts de transport et de mise en décharge.

Quels sont les risques du transfert des déchets polluants ?

Le principal danger du transfert des déchets toxiques est la probabilité d’accident lors du transport de ces substances par voie d’eau, voie routière ou par voie ferroviaire. Effectivement, si un choc survient pendant le déplacement de ces matières, le risque de déversement et de contamination de l’environnement est très élevé. Dans ce cas, trois types d’effets peuvent être observés.

En premier lieu, une explosion peut être déclenchée. Suite à un choc simple sans ou avec la création d’étincelles, à une exposition ou à un échauffement aux flammes, les déchets toxiques qui sont transportés peuvent exploser et générer feu et projectiles. À moins d’utiliser un bac de rétention pour contenir les résidus de liquides inflammables et toxiques et empêcher ce type d’événements, l’industrie risque de prendre en charge tous les dégâts, parfois irréversibles, d’un tel accident.

Le déclenchement d’un incendie est l’un des principaux effets d’une explosion provoquée par le transfert des déchets polluants. Un accident avec une inflammation accidentelle, un échauffement ou des étincelles peuvent aussi mettre le feu aux autres déchets combustibles qui doivent être transportés. Un incendie peut causer de multiples dommages directs, mais également des problèmes d’asphyxie et d’intoxication dus à la formation d’un nuage toxique.

Après une fuite de liquides toxiques ou un incendie, un nuage de gaz dangereux peut se répandre dans l’air et engendrer une pollution de l’atmosphère et des sols, ainsi que le développement de maladies (œdèmes, irritations, pathologies pulmonaires, etc.).

dechets-entreprise

Utilisez des bacs de rétention pour le transfert de vos déchets polluants

Pour transporter les déchets toxiques générés par vos activités industrielles, privilégiez les bacs de rétention. En effet, dans le secteur industriel lié à l’utilisation de produits polluants, un bac de rétention et de transport permet d’éviter la pollution du sol et de l’eau.

Un bac de rétention est doté d’une cuve solide en acier, en inox ou en plastique accompagné d’un caillebotis pour la pose des contenants sur une surface propre. Toutefois, vous pouvez opter pour un modèle dépourvu de caillebotis, afin de mettre les fûts et les bidons contenant les déchets toxiques directement dans le bac. Toutefois, en misant sur cette solution, vous risquez de souiller vos récipients en cas de fuites.

Le rôle du bac de rétention est de récupérer tous les liquides écoulés après des opérations de soutirage ou de transvasement. En conséquence, vous avez la possibilité de récupérer toutes les fuites en utilisant des absorbants et en réduisant considérablement le risque de pollution du sol.

Pour assurer une résistance optimale aux déchets stockés et garantir la sécurité du transfert, il est essentiel de bien choisir le matériau des bacs de rétention que vous utiliserez. Faites donc un choix entre les bacs de rétention en acier, en inox ou en plastique.

Bacs de rétention en acier

Idéal pour le stockage des déchets inflammables, le bac en acier est la meilleure solution pour leur transfert, car il est très résistant au feu. Disponibles en version galvanisée ou peinte, avec ou sans caillebotis, les bacs en acier peuvent contenir des bidons, des fûts et des cuves de 1000 litres. Pour le transport des déchets, privilégiez les modèles sur roulettes, car cela permet un déplacement en toute sécurité. De plus, notez qu’il est possible de déplacer les bacs de rétention en acier par transpalette ou par chariot élévateur.

Bacs de rétention en inox

Plus résistants que les bacs en acier, les bacs en inox représentent la meilleure alternative dans les zones à risque, le stockage et le transport de déchets très purs ou agressifs. Ils sont très faciles à nettoyer et peuvent également être transportés par chariot ou par transpalette grâce aux pieds soudés. En y ajoutant un caillebotis en inox ou en acier galvanisé, vous pouvez l’utiliser pour le transport de 2 cuves de 1000 litres, conformément à la législation en vigueur.

Bacs de rétention en plastique

Parfaits pour le transfert des déchets polluants et corrosifs, les bacs de rétention en plastique permettent de stocker les bases et acides conformément aux règles en vigueur. Sur le marché, vous trouverez des palettes de rétention en plastique pour fûts, cuves et bidons. Ces modèles peuvent être dotés de caillebotis ou non, d’un fond plat pour l’emmagasinage sur palette ou de fourches intégrées.

dechets-industriels-entreprise

Confier le traitement et le transport des déchets polluants à un professionnel

Si votre entreprise industrielle produit des déchets dangereux, ces derniers présentent un grand risque pour l’Homme et l’environnement. Solides, liquides, conditionnés ou en vrac, il est essentiel que ces déchets soient pris en charge par des filières spécialisées dans ce domaine.

Pour ce faire, il est nécessaire de recourir aux services d’un expert ou d’un manutentionnaire qui vous accompagnera et vous aidera à respecter les obligations de conformité avec les dispositions législatives nationales et internationales en termes de gestion et de transport des déchets toxiques.

Sachez qu’une entreprise spécialisée dans la gestion de déchets dangereux veille à la sécurité de l’environnement, des biens ainsi que des personnes à tout moment du processus. Elle vous donne des conseils personnalisés et vous propose des solutions clé en main pour le transfert des déchets toxiques conformément aux normes en vigueur.

Certains spécialistes proposent même des formations sur les déchets industriels. Ainsi, vous avez la possibilité de connaître toute la réglementation relative au transport de ces produits dans l’Hexagone et à l’international, ainsi que les règles de prévention à appliquer lors de leur manipulation. Vous comprendrez aussi les réactions dangereuses et les risques chimiques du mélange des déchets incompatibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *