Devenir freelance informatique, le guide !

Liberté, maîtrise de soi, négociation, gains élevés … Le freelancing garantit de nombreux avantages intéressants. Le nombre de travailleurs qui deviennent freelance ne cesse d’augmenter, notamment avec le développement des métiers du web. Alors que vous avez poursuivi une formation en informatique, devenir un freelance serait une bonne source de revenus.

Qu’est-ce que le freelance informatique ?

Le freelance désigne un particulier qui propose ses services professionnels en qualité de travailleur indépendant. Le freelance informatique est ainsi un diplômé en informatique capable de traiter des missions liées aux équipements et systèmes d’informations.

Le travailleur indépendant déploie ses compétences pour une mission temporaire, de courte ou de longue durée. En règle générale, il n’est pas obligé de rejoindre un lieu de travail au quotidien. Cependant, cela n’empêche pas de prévoir des réunions, des séances de brainstorming ou des présentations de projets/ réalisations au client et à son équipe.

Pourquoi devenir freelance informatique ?

Avec le boom de l’utilisation d’internet, plus de 80% des entreprises disposent d’un site web. Par ailleurs, près de 95% des personnes morales utilisent des équipements informatiques, impliquant des maintenances physiques et des gestions efficaces de données. L’externalisation des services informatiques devient ainsi incontournable, notamment pour les grandes entreprises.

Devenir un freelance informatique est prometteur sur le plan professionnel et financier. Le freelance informatique, en tant qu’indépendant, peut choisir ses heures de travail. Il peut choisir son lieu de travail en fonction de son planning personnel : à domicile, dans un bureau professionnel ou encore dans une bibliothèque. Il est même possible de travailler dans un restaurant ou pendant les vacances à l’autre bout du monde. Aucun contrat en CDI ou en CDD n’est au rendez-vous. Le travailleur assure des missions pendant une période indéfinie ou limitée par le temps.

Le plus intéressant ? Il est possible d’imposer ses propres tarifs en fonction des activités requises à chaque mission. Les freelances les plus expérimentés peuvent assurer les projets de quelques clients à la fois.

En ce qui concerne le développement personnel, le freelancing en informatique entraîne un changement de comportement notable. Le travailleur indépendant devient plus discipliné, patient et rigoureux. Les négociations avec les clients, la proposition de nouvelles initiatives et de respect des deadlines s’avèrent incontournables.

Les métiers de l’informatique

Le secteur informatique rassemble généralement les scientifiques. Alors que vous venez d’obtenir un baccalauréat scientifique, la filière informatique s’avère intéressante pour exercer des activités professionnelles du numérique plus tard. Découvrez les métiers qui concernent les systèmes d’information et les réseaux.

Base de données

La gestion de base de données s’avère le métier le plus traditionnel dans l’informatique. Par ailleurs, un freelance qui dispose des expériences intéressantes rencontrera certainement un succès professionnel à court et à long terme. Un administrateur de bases de données (ABD) organise à temps complet les systèmes de gestion des données d’une société. Il propose des outils faciles d’accès aux utilisateurs pour analyser, organiser et stocker les données en toute sécurité.

Pour un poste plus innovant et créatif au quotidien, devenez chef de projet CRM. Votre mission consistera à assurer le bon fonctionnement et les options innovantes du Customer RelationShip Management (CRM) d’une entreprise. Il élabore la gestion des données en interne pour garantir la relation client. Alors que

Développement web

Le développement web est un métier révolutionnaire né avec l’utilisation d’internet. Le travailleur indépendant doit concevoir des solutions informatiques pour favoriser l’image d’une entreprise. En même temps, ces alternatives devraient permettre une bonne communication avec les cibles. La plupart du temps, les développeurs web peuvent créer un site web, une vitrine virtuelle ou une plateforme e-commerce. Les clients peuvent également demander d’autres projets, à ne citer que le développement de logiciels et d’applications. Par exemple, les opérateurs de télécommunications proposent une application pour mobile afin de faciliter l’achat des offres téléphoniques et internet.

Réseau

Des réseaux informatiques internes innovants se révèlent d’une grande importance pour améliorer la qualité de travail et les relations en interne. Si vous souhaitez postuler pour le poste de responsable réseau, il faut maîtriser les tâches suivantes :

  • Administration des réseaux internet, intranet et Ethernet
  • Gestion et optimisation des bases de données
  • Maintenances des supports informatiques
  • Assistance des utilisateurs des réseaux

Selon les attentes d’un professionnel, le métier lié au réseau en informatique peut engager à la conception des logiciels pour l’organisation et la gestion du système informatique.

 Dépannage en informatique

Alors que vous vous intéressez à la manipulation des composants des outils informatiques, devenez technicien en informatique. Vous aurez à réaliser les entretiens des équipements informatiques d’une entreprise :

  • Nettoyage en profondeur
  • Remplacement des accessoires défaillants
  • Mise à jour des antivirus
  • Installation des logiciels
  • Configuration spécifique

Lorsque l’utilisateur réclame un dépannage, vous aurez à entreprendre des réparations, à commencer par le diagnostic de l’appareil. Par exemple, si le touche du clavier d’un laptop n’est plus fonctionnel, vous aurez à installer le nouveau clavier. Pour un ordinateur qui refuse de démarrer, il convient de détecter les problèmes et d’indiquer les réparations nécessaires, d’où les pièces à changer.

 Sécurité

Un expert en sécurité informatique a pour rôle principal de sécuriser les données informatiques d’une entreprise. Il repère les failles de sécurité qui pourraient entraîner un piratage de la base de données ou encore du site web de la société. Il devrait avoir le sens de l’anticipation pour prévenir les mauvaises surprises. Ce qui requiert des analyses du niveau de sécurité des données de l’entreprise. Au besoin, des projets en cybersécurité seront au rendez-vous. Pour exercer ce métier, il faut avoir un bon esprit d’équipe. L’expert aura à collaborer avec les techniciens, les développeurs, les intégrateurs et autres professionnels de l’informatique au sein de l’entreprise.

Les formations pour faire de l’informatique

Si les métiers de l’informatique vous passionnent, rejoignez un établissement supérieur pour décrocher les diplômes adéquats.

Ecole 42

L’école 42 est un établissement supérieur en informatique. Il propose une formation d’excellence pour les étudiants qui souhaitent exercer un métier en IT. Ce qui concerne également les travailleurs en quête de reconversion professionnelle. En ce qui concerne l’admission, il suffit de proposer votre candidature. Ni l’examen de dossiers ni la formation ne sont payants. Plus intéressant encore, vous n’avez pas besoin de présenter un diplôme ou d’avoir des notions basiques en informatique pour souscrire.

Il est bon de savoir que cet établissement accueille tout le monde, de toutes les catégories d’âge. Les mineurs peuvent bénéficier de la formation en IT, à condition qu’ils soient titulaires du diplôme de baccalauréat.

Epita

Des débouchés bien rémunérés sont au rendez-vous après un diplôme ou un certificat de fin de formation en informatique. Alors que vous avez toujours rêvé de participer à des projets importants en informatique, rejoignez Epita. Il s’agit d’un établissement supérieur en intelligence informatique et numérique. Décrochez le grade de licence pour intégrer rapidement le mode professionnel.

Dès la première année, les étudiants doivent passer un stage de 4 semaines dans une entreprise. La période de stage peut aller jusqu’à 10 semaines en deuxième année et jusqu’à 24 semaines en troisième année. Ces apprentissages dans le milieu professionnel vous permettront d’acquérir des expériences utiles pour devenir freelance informatique.

Insa

Le groupe Insa propose une formation d’ingénieurs informatiques depuis plus de 60 ans. L’établissement figure parmi les centres de formation de référence dans le domaine numérique dans toute l’Europe. Pour tous les niveaux, des stages de plus de 8 semaines s’avèrent obligatoire à la fin du parcours. Les diplômés d’Insa peuvent assurer le développement web ou de logiciel ou encore les projets en intelligence artificielle au sein des grandes entreprises de services du numérique (ESN).

Pour votre candidature, consultez la plateforme web de l’établissement. Prenez des informations sur le calendrier du concours ainsi que les conditions d’admission.

Quel statut juridique pour travailler comme dans l’informatique en indépendant ?

Afin de fournir une facture légale aux clients, il faut effectuer les démarches nécessaires liés à la création d’entreprise.

SASU

La société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU) intéresse les futurs freelancers. Elle compte un seul associé. De plus, le capital ne présente pas de plafond minimum ou maximum. Pour choisir ce statut juridique, il faut obtenir un extrait Kbis délivré par le greffe du tribunal de commerce.

Auto entrepreneur

Le statut micro-entrepreneur désigne un régime simplifié d’une société individuelle à but lucratif. Il concerne les particuliers, logés en France, qui souhaitent exercer des activités professionnelles au titre de travailleur indépendant. Le montant de vos cotisations sociales sera évalué en fonction des revenus déclarés, d’où le chiffre d’affaires. Mieux encore, vous pouvez bénéficier de l’aide à la création ou à la reprise d’une entreprise (ACRE).

SAS

La Société par Actions Simplifiée (SAS) désigne un statut de société commerciale par actions. Il est possible de souscrire l’entreprise à plusieurs associés à la fois. En ce qui concerne le capital, la loi ne fixe aucun montant minimal. Par ailleurs, le nombre d’associés dépasse d’un, il faut désigner un président.

EURL

L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) désigne un micro-entreprise constitué d’un seul associé. Côté fiscal, en tant que freelance informatique, vous aurez à effectuer une déclaration dans la catégorie des bénéfices non commerciaux (BNC). Il est bon de retenir que la loi impose un montant minimal du capital social, plus précisément de 37 000 €. Le gérant unique doit tenir un livre de recette et d’achats, afin de pouvoir présenter un rapport de gestion complet à tout moment.

Freelance informatique vs. salarié en SSII : le match

Un freelance informatique reçoit plus d’argent que les salariés IT en locaux. La différence du taux quotidien dépasse 30%. Les gains du freelance informatique peuvent encore être boostés avec l’acquisition des missions des clients différents.

Par contre, les salariés en entreprise sont plus stables. Ils reçoivent un salaire fixe à un rythme régulier. Un freelance peut rencontrer des difficultés lorsqu’il n’a aucune mission, alors que les charges courantes comme l’abonnement à internet doivent être acquittées. En cas de maladie, les frais de santé peuvent être lourds, même en souscrivant à une assurance de santé basique.

Quels sont les frais à prévoir pour devenir freelance informatique ?

Les dépenses utiles concernent tout d’abord les démarches administratives concernant la création d’une microentreprise. Vous aurez à effectuer une déclaration d’activité en tant qu’indépendant. Pour l’immatriculation et le capital social, il faut préparer 300 € en moyenne.  Ensuite, il faut penser aux matériels et services dont vous aurez besoin.  Par exemple, vous devez avoir un ordinateur et une bonne connexion internet. Sans oublier les équipements de bureau pratiques (papiers, stylos, encres, etc) et les mobiliers.

Trouver des missions

Grâce à internet, repérer des missions en freelance devient un jeu d’enfant. Il suffit de consulter les plateformes d’emploi en freelance. Consultez le site www.freelance-informatique.fr, une plateforme gratuite des freelances du Digital & IT. Vous n’aurez qu’à repérer les offres qui vous intéressent. Sans oublier de déposer votre CV. Vous avez tout intérêt à y créer un compte pour profiter des notifications sur les annonces adaptées à vos besoins.  Le secteur informatique enregistre de nombreuses offres de recrutement à toutes les saisons de l’année.

Quel salaire?

Un consultant en IT freelance oscille entre 300 € et 600 € par jour. Après plus de 5 ans de carrière, le taux journalier peut monter jusqu’à 1000 €. Le salaire quotidien dépend généralement de la mission. Si vous n’aurez besoin que de quelques heures par jour, il est raisonnable de prendre 300 à 400 € par jour, surtout pour un débutant. Même si le salaire s’avère intéressant, il faut penser à ses charges courantes. Sans oublier de prévoir les périodes pendant lesquelles trouver des missions devient difficile.

Check Also

gestion-de-paie

PME : comment simplifier la gestion de la paie ?

Pour une petite ou moyenne entreprise, la gestion de la paie du personnel représente un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *