Comment bien gérer son salaire ?

Voilà une question que de nombreuses personnes se posent. En effet, outre la satisfaction de recevoir, chaque mois, son salaire, encore faut-il savoir le gérer et le dépenser intelligemment. Bien souvent, nombreux sont ceux qui ne prévoient pas les choses et qui ont du mal à terminer leur fin de mois. Il semble donc important de traiter ici, brièvement, les manières de bien gérer son salaire.

Première Étape – Faire un diagnostic précis de votre budget, ainsi que de vos dépenses

Il est important, en effet, de commencer par faire un état de santé global de votre situation, pour ensuite envisager les manières de la gérer au mieux.

Il y a d’abord ce que l’on appelle les « dépenses mensuelles fixes ». Ces dernières sont essentielles et incontournables. Elles arrivent chaque mois, ont un montant relativement fixe, et rythme votre quotidien. Il s’agit, bien évidemment, du loyer (si vous êtes locataires), des charges (eau, gaz, électricité), du forfait téléphonique (que le téléphone soit fixe ou mobile), les mensualités éventuelles dans le cas où vous auriez effectué un crédit, ou encore les différentes assurances auxquelles vous avez pu souscrire (habitation, automobile, mutuelle, etc.).

Ensuite, il y a les « dépenses mensuelles variables ». Ces dernières, tout aussi essentielles que les premières, n’ont cependant pas un montant fixe. En effet, elles varient selon les choix et les besoins de chacun. Elles concernent les dépenses santé (médecin, dentiste, pharmacie, etc.), les transports (bus, tram, métro, train, avion, essence), l’alimentation et les éventuels restaurants, ou encore les cadeaux faits (anniversaires, etc.).

Mais, et surtout, il y a les « dépenses impulsives ». Ces dernières doivent être « contrôlées » car c’est elles qui risquent de vous embêter le plus. Afin de déterminer leur montant, en moyenne, il vous faudra prendre en considération vos dépenses impulsives sur les trois derniers moyens et faire la moyenne. Ces dépenses comprennent les achats qui ne sont pas nécessaires pour votre quotidien, ou que vous cédez au caprice de votre enfant qui souhaite un jouet alors qu’il en a déjà plein à la maison.

Dans le cas où vous auriez de nombreuses dettes, n’hésitez pas à faire appel à un syndic autorisé en insolvabilité pour vous aider à mieux gérer vos revenus mensuels.

Il faut également vos revenus mensuels. Ces derniers sont simples à déterminer. En effet, il s’agit de votre salaire. Néanmoins, dans le cas où vous seriez micro-entrepreneur ou autre, il vous faudra calculer l’ensemble des revenus que vous touchez par mois. Si ces derniers sont irréguliers, il faudra donc faire la moyenne à l’année.

Il faudra ensuite que vous compariez votre budget mensuel de vos dépenses et revenus mensuels. Votre santé financière se déterminera alors grâce à la comparaison entre la somme de vos dépenses et vos revenus. Deux situations sont alors possibles :

  • Vos revenus sont supérieurs à la somme de vos dépenses : la gestion de votre salaire est donc d’ores et déjà saine, et vous êtes déjà en mesure de mettre de côté pour économiser.
  • Vos revenus sont inférieurs à la somme de vos dépenses : la gestion de votre salaire est donc mauvaise et vous aurez des difficultés à finir vos mois. Il vous faut donc reprendre votre situation en main.

gestion-du-salaire

Deuxième Étape – Mettre en place un plan de gestion de votre budget

Cette étape sera d’autant plus nécessaire si vous vous situez en difficulté financière, notamment si vous n’arrivez pas à économiser ou si vous souhaitez réaliser divers projets qui semblent pour le moment impossible au vu de votre situation financière.

Il vous faut donc commencer par prévoir un budget maximal de dépense mensuel qui vous permettra de ne pas être dans le négatif arrivé à la fin de mois et d’économiser, éventuellement. Ce budget doit donc, bien évidemment, être inférieur à vos revenus. Ensuite, vous devrez regarder régulièrement vos comptes dans le mois afin de vérifier que vous respectez bien votre prévisionnel. Dans le cas où vous auriez dépensé plus que prévu, n’hésitez pas à limiter vos dépenses le plus possibles.

Dans le cas où il vous serait difficile de gérer vos dépenses, il existe divers logiciels gratuits sur Internet qui permettra de budgétiser vos dépenses. Ils permettront, entre autres, de donner une situation globale par catégorie de dépenses, d’user de diverses catégories d’opération, de rapprocher les résultats de vos relevés bancaires, ainsi que d’imager tout cela sous forme de graphique ce qui pourra paraître plus simple pour la plupart d’entre vous.

Une autre solution pour économiser est de réduire les charges (électricité, gaz, eau). En effet, mensualiser ces dépenses n’est pas forcément une solution car cela ne vous permet pas d’analyser et de comparer les différents mois. Il vaut mieux donc payer à plus grande échéance pour payer votre consommation réelle. Diverses astuces existent pour réduire vos dépenses :

  • Éteindre systématiquement la lumière, les appareils électroniques et les multiprises. En effet, même les appareils en veille consomment de l’énergie et augmentent donc votre facture ;
  • Utiliser le lave-linge et le lave-vaisselle aux heures creuses ;
  • Apprendre à ne plus laisser l’eau couler pendant la vaisselle ou le lavage des mains. De même, privilégiez la douche au bain.

Il est également conseillé de réduire le montant des diverses assurances auxquelles vous avez souscrit. Même si votre assurance automobile et celle d’habitation sont obligatoires, elles restent néanmoins négociables. En effet, rien ne vous empêche d’effectuer diverses recherches pour dénicher l’offre la plus intéressante. Rien ne vous oblige, en effet, à souscrire à la première proposition venue.

La mutuelle, quant-à-elle, n’est pas obligatoire sauf à ce que votre entreprise l’exige. Il faudra donc vous poser les bonnes questions afin de déterminer s’il est nécessaire que vous y souscriviez ou non : votre mode de vie vous oblige-t-il à prendre une mutuelle ? Votre état de santé nécessite-t-il des soins particuliers remboursés par une mutuelle ? Bénéficiez-vous, de la part de votre mutuelle, de remboursements supérieurs à votre cotisation mensuelle ?

Vous pouvez également réduire vos dépenses fixes et variables. En effet, dans le cas où votre loyer serait trop important, il semblera nécessaire que vous envisagiez de déménager afin de trouver un loyer plus faible ce qui permettra de compenser. Concernant les transports, déterminer s’il vous est possible de dépenser moins, notamment en privilégiant le vélo ou la marche. En outre, s’agissant de l’alimentation, dans le cas où vous mangeriez souvent à l’extérieur ou que vous achetez des plats préparés, changez vos habitudes pour cuisiner vous-mêmes vos propres plats. En effet, cela vous coûtera moins cher.

Conclusion

Pour terminer donc, qu’importe vos revenus et vos dépenses mensuels. Il est possible pour tout le monde de gérer convenablement son salaire afin d’économiser, ou, du moins, de ne pas finir le mois dans le rouge. Pour cela, il vous faut bien vous organiser, faire les économies là où vous pouvez, et ne pas acheter de superflus. Si vous suiviez bien les conseils précédents, alors vous n’avez plus trop de soucis à vous faire !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *