Comment faire passer un entretien d’embauche ?

Le recrutement de nouveaux candidats pour un poste est un exercice plus difficile qu’il n’y paraît, surtout si le poste exige des compétences particulières. Côté candidat, beaucoup de données sont à prendre en compte : CV, lettre de motivation bien sûr, mais aussi traits de personnalité et caractère. Pour le recruteur, il faudra faire preuve de discernement, mettre à l’aise le candidat. Mais comment juger si un candidat est bien apte au poste ? Quelles sont les bonnes questions à poser et quelles erreurs sont à éviter ? Comment faire passer un entretien d’embauche ? Nous vous dirons dans cet article les informations pour mener à bien un entretien de recrutement.

Le bon comportement à adopter et les pièges à éviter

Pour cerner le potentiel d’un candidat, il faut d’abord établir avec lui une vraie discussion et s’éloigner du format “interrogatoire”. Les questions pièges du type “quels sont vos défauts” ou “pourquoi vous plutôt qu’un autre” ne sont pas vraiment utiles si vous voulez mettre le candidat à l’aise sauf si vous voulez tester sa réaction face à ce type d’interrogations. Gardez à l’esprit que vous devez établir une relation. Vous obtiendrez bien plus d’informations sur le candidat si vous êtes sympathique et chaleureux (tout en restant professionnel). Dans le cas contraire, certaines personnes auront tendance à se fermer et à répondre mal aux questions. Adoptez un langage corporel avenant : souriez, hochez la tête, ne vous moquez pas si le candidat trébuche ou s’il a des difficultés à répondre à une question. Veillez à ne pas trop parler et laisser le candidat s’exprimer. Enfin sachez qu’il est interdit de poser des questions relatives au sexe du candidat, sa nationalité d’origine, sa religion, son handicap ou son état de santé. Vous n’avez pas le droit non plus de demander à une femme si elle est enceinte ou si elle compte le devenir à court terme. Rester rigoureux dans le déroulement de l’entretien, et ne vous laissez pas emporter par une discussion trop amicale, au risque d’oublier de poser certaines questions importantes.

Préparation et déroulement de l’entretien

L’accueil chaleureux du candidat est essentiel dans la mise en confiance pour les deux parties. Le but est de le mettre à l’aise en enlevant le caractère anxiogène du recrutement afin de le faire parler.

  • Pour commencer, c’est au recruteur (à vous donc) de se présenter. Il précise sa fonction dans l’entreprise, donne des détails sur le poste à pourvoir et explique le déroulement de l’entretien.
  • Ensuite c’est au tour du candidat de se présenter. Les informations transmises par le biais du CV et de la lettre de motivation doivent refléter le parcours professionnel du candidat. Vous pouvez lui posez des questions sur ces choix de carrière et ce qui l’a amené à prendre telle ou telle décision. N’hésitez à poser des questions si vous voulez éclaircir un point en particulier.
  • À présent, vous devez présenter votre entreprise. C’est lors de cette étape que le désir du candidat d’intégrer l’équipe va se former (ou pas). Il est donc nécessaire de bien présenter la société; son fonctionnement, sa vision, ses effectifs, ses projets, etc. Parlez encore plus en détail du poste à pourvoir. Aussi, donnez des détails sur les missions, les horaires, les droits et les avantages.
  • C’est le moment de poser des questions en lien avec les compétences du candidat. Discutez avec lui de ses capacités à effectuer telles ou telles tâches et les expériences concluantes qu’il a eu dans le passé.
  • Avant de conclure l’entretien, demandez au candidat de vous faire part de ses impressions et s’il a d’autres questions. Faites-le savoir que vous le contacterez quelques jours plus tard, que l’issue du recrutement soit favorable ou non.
  • Gardez une trace écrite de cet échange et faites une synthèse qui vous permettra non seulement de vous souvenir des éléments qui vous ont marqués, mais aussi afin de pouvoir présenter le résultat de l’entretien à votre hiérarchie.

Quelques questions clés

Hormis les questions classiques (“parlez-moi de vous”, “quels sont vos points forts”, etc.), veillez à aborder les thèmes suivants :

  • Posez le candidat face à un problème qu’il est susceptible de rencontrer dans son travail et demandez lui comment il règlerait ce problème.
  • Quelle expérience ou quelle projet a t-il réalisé et dont il est particulièrement fier ?
  • Demandez-lui dans quelles conditions aimerait-il travailler, de quelles autres compétences aimerait-il être entouré.

On sait que la première impression compte énormément et le langage corporel en dit long sur le caractère de quelqu’un. Pour cerner un bon candidat, vous pourrez vous fier à certains signes comme une poignée de main, sa façon de dire bonjour, de se tenir, ou sa manière d’aborder l’entreprise. Une première bonne impression est souvent un bon présage, pour une deuxième entretien et pourquoi pas une embauche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *