permis-d1

Quel véhicule conduire avec le permis D1 ?

Pour pouvoir rouler légalement et sans restriction dans tout le territoire français, il est nécessaire de détenir un permis de conduire. En France, il en existe plusieurs catégories, dont chacune permet la conduite de catégories de véhicules différentes. Parmi celles-ci figure le permis D1, une version plus restrictive du permis D. Gros plan sur ses particularités.

Quel type de véhicule un titulaire du permis D1 peut-il conduire ?

Appartenant à la catégorie D des permis de conduire en France, le permis D1 est effectivement un permis poids lourd autorisant le transport de véhicules affectés au transport de personnes. Cependant, celui-ci se veut plus restrictif du fait que son titulaire ne peut conduire que des véhicules comportant au maximum 17 places assises (conducteur compris). Le gabarit de ces véhicules est également restreint, puisqu’il ne pourra en aucun cas excéder les 8 mètres de longueur. Par ailleurs, dans le cadre du permis D1, le tractage d’une remorque est autorisé, mais sous réserve que sa masse maximale techniquement admissible (anciennement PTAC) soit inférieure à 750 kg. Tous ces points expliquent alors pourquoi le permis D1 est considéré comme étant un mini-permis D. Quoi qu’il en soit, il constitue un sésame indispensable pour arpenter les routes françaises au volant d’un minibus avec 16 passagers à bord. Pour avoir plus de détails sur tout ce qu’il faut savoir sur le permis D1, vous pouvez en effet vous renseigner auprès d’une auto-école près de chez vous, ou en ligne et trouver une formation adaptée.

Quel métier peut-on exercer quand on est titulaire d’un permis D1 ?

Compte tenu de ses spécificités, le permis D1 peut constituer un important atout sur un CV dans de nombreux secteurs professionnels. Il permet bien évidemment à son titulaire de réaliser diverses prestations de transport de personnes au moyen d’un minibus d’un maximum de 8 mètres et qui peut transporter jusqu’à 16 passagers. Parmi ces prestations, on cite entre autres le circuit touristique, le transfert de clientèle variée, le transport de personnel, la prestation de ramassage scolaire, le transport TPMR (transport de personnes à mobilité réduite) … le tout s’opère selon la réglementation routière ainsi que les règles des personnes et des biens.

permis-d1-vehicule

Quelles sont les conditions requises pour passer le permis D1 ?

Pour des raisons bien compréhensibles, le permis D1 n’est ouvert qu’aux personnes titulaires du permis B (voiture) justifiant d’un certain niveau d’expérience de la route et de maturité personnelle. Ces personnes doivent de surcroît remplir les conditions suivantes pour pouvoir passer leur permis D1 :

  • Avoir au moins de 21 ans, une restriction ne pouvant être levée que pour les élèves suivant une formation professionnelle de conducteur de passagers (titre professionnel, Bac pro, CAP…),
  • Avoir été reconnues aptes lors d’un contrôle médical réalisé par un médecin dont l’activité a fait l’objet d’un agrément auprès de la Préfecture,

Les candidats de nationalité étrangère peuvent eux aussi passer le permis D1 s’ils vivent dans l’hexagone depuis au moins de 6 mois et disposent d’un titre de séjour en cours de validité. Les personnes ayant la nationalité andorrane, monégasque, suisse ou d’un État de l’EEE (Espace économique européen) doivent quant à elles avoir leurs attaches professionnelles et / ou professionnelles depuis au moins 6 mois en France.

Tout candidat âgé de plus de 24 ans peut passer directement le permis D. À la différence du permis D1, ce dernier ne prévoit aucune restriction quant au nombre de passagers transportables, au niveau du gabarit du véhicule et au poids de la remorque tractable.

Comment passer le permis D1 ?

Dès que le candidat remplit toutes ces conditions, il peut passer le permis D1. Celui-ci n’a nul besoin de repasser l’épreuve théorique générale (ETG) s’il a déjà obtenu son Code depuis moins de 5 ans. Dans le cas contraire, si le dernier permis qu’il a obtenu date de plus de 5 ans, il n’a pas d’autre choix que de repasser, en auto-école ou en candidat libre, l’examen du Code de la route durant lequel il est soumis à une série de 40 questions à choix multiples, dont 10% seront des vidéos. Pour réussir, il ne doit en aucun cas commettre plus de 5 fautes.

Après avoir passé haut la main l’ETG, il peut procéder à l’épreuve pratique du permis D1 qui se déroule en deux phases :

  • Épreuve hors circulation (environ 1H) : interrogation écrite et orale, vérifications courantes de sécurité et épreuve de maniabilité. Une fois cette épreuve validée, le candidat en conserve le bénéfice pour 3 épreuves de conduite en circulation pendant 12 mois maximum.
  • Épreuve de conduite en circulation (environ 1H) : lors de cette épreuve, plusieurs compétences feront l’objet d’une évaluation, à savoir la conscience du risque et l’autonomie, la capacité à s’installer correctement et garantir la sécurité à bord du véhicule, la connaissance et l’utilisation des commandes, l’adaptation de l’allure à toute circonstance, l’application de la réglementation, la capacité à communiquer avec les usagers, la prise d’information, le partage de la chaussée et le maintien des espaces de sécurité. Pour réussir cette épreuve, le candidat doit faire en sorte d’obtenir 17 points au minimum et de ne pas commettre ne serait-ce qu’une erreur éliminatoire.

48 heures après l’épreuve en circulation, le candidat en découvre le résultat sur le site de la Sécurité routière. Si celui-ci est favorable, il peut télécharger directement son CEPC (certificat d’examen de permis de conduire), lequel lui servira de permis provisoire pendant une période de 4 mois à compter du jour de l’examen.

Cependant, avant de se lancer dans l’épreuve pratique, il est dans son intérêt de se préparer en amont en suivant, soit une formation pratique dans une auto-école agréée, soit une formation en filière libre sous couvert d’un permis provisoire.

passer-permis-d1

Quelle est la durée de validité du permis D1 ?

La validité du permis D1, à l’instar des autres permis de la catégorie D, n’est pas illimitée. Elle dépend en principe de l’âge du conducteur :

  • 5 ans si le conducteur a moins de 60 ans,
  • 1 an si le conducteur a plus de 60 ans,
  • 5 ans ou jusqu’à la date d’anniversaire des 60 ans si le conducteur est âgé de 55 et 60 ans.

Chaque renouvellement du permis D1 est soumis à un examen médical devant une commission composée de médecins agréés par la préfecture. C’est en effet l’issue de cet examen qui détermine si le permis peut être renouvelé ou non.

Check Also

traduction-e-commerce

Booster le trafic de votre site e-commerce grâce aux services d’une agence de traduction

L’objectif d’un site e-commerce est de faire le plus de ventes possibles en attirant le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *