Le business model de la livraison de pizza

Depuis quelques mois maintenant, de nombreux entrepreneurs et chefs d’entreprises font face à des difficultés financières à cause de la crise sanitaire mondiale. Cependant, quelques chanceux arrivent tout de même à tirer leur épingle du jeu en adoptant des business models adaptés à la situation socio-économique compliquée actuelle. C’est le cas notamment de ceux qui se sont lancés dans la livraison de pizza. Découvrez plus de détails dans cet article.

Pourquoi se lancer dans la livraison de pizza ?

Comme nous le savons tous, la restauration fait partie des secteurs qui ont été les plus impactés et qui continuent de souffrir des mesures prises pour limiter la propagation de la covid-19. En effet, durant ces derniers mois et aujourd’hui encore, les établissements de restauration ont fait face à des restrictions d’horaires d’ouverture et même à des interdictions d’ouverture. Résultats : nombreux peinent à s’acquitter de leurs charges, beaucoup ont été obligés de licencier certains employés pour survivre et les plus malheureux n’ont eu d’autre choix que de mettre la clé sous la porte.

Pour ne pas subir le même sort, bon nombre de restaurateurs se sont tournés vers la livraison pour renflouer leurs caisses. Cette démarche a même été encouragée par plusieurs gouvernements à l’instar de celui de la Suisse. Déjà pratiqué par de nombreux opérateurs dont notamment le spécialiste de la livraison de pizza Pizzaphone, ce format de vente qui fait suite à une commande en ligne ou par téléphone a quasiment explosé en 2020. Ce succès s’explique :

  • D’une part par le fait qu’il permet aux consommateurs de continuer à déguster de délicieuses pizzas tout en respectant le confinement et autres règles sanitaires en vigueur.
  • Et d’autre part, par le fait qu’il permet aux restaurateurs de continuer leurs activités tout en agrandissant leur zone d’intervention.

Aussi, il faut savoir que les plats livrés offrent de meilleures marges que les plats consommés sur place.

S’il existe aujourd’hui un large choix de plats à livrer, la pizza reste une excellente alternative. Et pour cause, il s’agit du plat le plus consommé au monde. En Suisse, plus de 70 % de la population en mangeraient au moins une fois par semaine. Par ailleurs, c’est également l’une des nourritures les plus demandées en livraison. Selon les statistiques, plus d’un tiers des pizzas vendues au niveau mondial ne seraient pas consommés sur place, mais plutôt en livraison ou à emporter.

livraison-pizza

Comment faire de la livraison de pizza ?

Si la livraison de pizza s’impose comme étant un bon filon pour ceux qui souhaitent évoluer dans le secteur de la restauration, ce choix nécessite toutefois d’être mûrement réfléchi. Il est primordial de trouver et étudier le bon modèle économique pour pouvoir faire face à la concurrence et se dégager une marge raisonnable pour que l’entreprise soit rentable. Cette démarche est également indispensable, car, de manière générale, une telle entreprise requiert un investissement relativement important. Il faudra par conséquent s’assurer d’avoir un projet bien solide pour attirer les investisseurs ou tout simplement pour séduire les établissements de prêt.

En fonction de votre budget et de vos objectifs, vous avez le choix entre plusieurs business models de livraison de pizza. Vous pouvez notamment opter pour les suivants.

L’internalisation

C’est le modèle économique le plus classique en matière de livraison de pizza. Il consiste à monter votre propre pizzeria, à prendre les commandes et à livrer directement les clients sans intermédiaires. Il va de soi qu’il vous faudra un financement assez conséquent pour concrétiser un tel projet. Si vous disposez d’un budget assez limité, vous pouvez ne pas ouvrir de restaurant et tout simplement investir dans un lieu où vous pourrez confectionner (suivant les règles d’hygiène en vigueur) les pizzas à livrer.

La franchise

Si vous faites le choix de créer une pizzeria, mais que vous ne souhaitez pas attendre pour vous faire connaître, il peut être judicieux de se tourner vers la franchise. Ce choix vous permet d’avoir une base pour votre business plan, mais aussi et surtout de profiter de la notoriété de l’enseigne.

Le peer-to-peer

Concrètement, cette option consiste à mettre en relation les clients et les pizzerias. Cela signifie que vous vous placez en intermédiaire. Vous n’avez donc besoin ni de créer une pizzeria ni même d’investir dans une cuisine.

La livraison proprement dite

Comme dans le cas du peer-to-peer, cette alternative vous dispense de la création de structure. Mais plutôt que de vous poser en intermédiaire, vous prenez en charge la livraison de pizzas que d’autres pizzerias confectionnent.

Dans tous les cas, assurez-vous que les services soient vraiment rapides. Et ce, qu’il s’agisse de la confection de la pizza ou de la livraison.

business-livraison-pizza

Quel type de pizza proposer pour réussir son affaire ?

Une fois que vous aurez trouvé le modèle économique qui vous convient pour vous lancer dans la livraison de pizza, il ne vous restera plus qu’à choisir le type de pizza que vous voulez servir à votre public cible. Pour donner à votre business toutes les chances de réussir, vous devez en effet miser sur des services de qualité, mais également sur des produits que les clients apprécient visuellement et gustativement.

Dans cette optique, une étude de marché vous révélera les bonnes informations pour orienter votre offre. Vous pouvez par exemple vous spécialiser dans les pizzas à pâtes extra-fines qui sont fidèles à la tradition italienne. Cependant, vous pouvez également proposer des pizzas à pâtes plus épaisses comme ceux que l’on retrouve dans les fast-foods américains. Si vous êtes sûr de trouver votre public, vous pouvez également choisir les pizzas « gastronomiques » qui ont de plus en plus la côte ces derniers temps.

Si vous en avez la possibilité, prenez soin de proposer un large choix de pizzas dans votre carte. Si vous n’en avez pas les moyens, choisissez celles qui sont les plus demandées par votre clientèle cible. En Suisse par exemple, la margherita, la prosciutto et la Hawaï (celle qui comporte des tranches d’ananas) sont les plus plébiscitées. Toutefois, les préférences peuvent varier d’une ville à une autre. Tout dépendra donc de votre zone d’intervention et de livraison.

Check Also

traduction-e-commerce

Booster le trafic de votre site e-commerce grâce aux services d’une agence de traduction

L’objectif d’un site e-commerce est de faire le plus de ventes possibles en attirant le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *