Devenez plombier, un job pour les personnes manuelles

Faisant partie des métiers relatifs au secteur BTP et à l’architecture, le métier de plombier est très vaste. Le plombier, terme pour désigner l’installateur en thermique et sanitaire, intervient sur le chauffage, la ventilation, les énergies renouvelables et même la climatisation, en sus de l’installation sanitaire. Tranvaillant sur le compte d’une entreprise ou en indépendant, le plombier-chauffagiste doit disposer d’un diplôme minimum requis pour pouvoir exercer. Ce métier vous intéresse-t-il ? Découvrez ce qu’il y a à savoir.

En quoi consiste le métier de plombier ?

Le métier de plombier, celui exercé par un installateur sanitaire ou installateur thermique s’étend sur un vaste domaine. Selon les spécialités, il englobe tout ce qui est tuyauterie (adduction d’eau potable, distribution de gaz et évacuation des eaux usées), installations sanitaires (pose de lavabo, évier, receveur de douche etc.) et équipements comme la robinetterie et mobiliers de salle de bain comme nous raconte ce plombier à Orléans.
Un installateur thermique, communément appelé plombier-chauffagiste s’occupe également du chauffage (pose des chaudières, des radiateurs et des planchers chauffants), de la ventilation et des énergies renouvelables (pose de chauffe-eau solaire, pompe à chaleur, etc.).
Compte tenu de ces diverses compétences, un plombier, qui peut être un installateur sanitaire ou un installateur thermique peut être en charge de diverses missions telles que l’intervention en urgence chez des particuliers, projet d’installation sanitaire sur une réhabilitation ou une construction neuve, projet d’installation de chauffage pour le confort thermique d’une habitation ou d’un lieu professionnel.

Comment faire pour devenir plombier ?

Qu’un plombier travaille pour le compte d’une entreprise ou qu’il travaille en indépendant, il faut qu’il dispose d’un diplôme pour pouvoir exercer. Le diplôme minimum requis est le CAP ou Certificat d’Aptitude professionnelle.

Quelles études permettent de devenir plombier ?

Pour pouvoir exercer le métier d’installateur sanitaire, il faut au moins disposer d’un CAP installateur sanitaire validé, qui s’obtient en 2 années de formation après le collège. Tandis qu’un plombier chauffagiste doit disposer d’un CAP installateur thermique pour pouvoir travailler.
Pour pouvoir occuper un poste plus intéressant, le titulaire de CAP peut approfondir ses connaissances à travers une formation de 2 ans pour obtenir le brevet professionnel ou BP équipements sanitaires, BP monteur en installation du génie climatique et sanitaire ou encore BP métiers de la piscine.
Il est également possible de pousser les études jusqu’à l’obtention d’un baccalauréat professionnel énergétique et suivre des formations plus poussées en enseignements supérieurs pour bénéficier du BTS fluides énergies environnement option génie sanitaire.

Carrière et possibilité d’évolution du plombier

Un plombier-chauffagiste peut travailler en tant que salarié au sein d’une entreprise de BTP en qualité d’ouvrier qualifié, de chef d’équipe ou de chef de chantier, selon ses compétences et les études effectuées. En effet, les plombiers-chauffagistes, disposants de compétences et de l’expérience nécessaire, seront en charge d’une plus grande responsabilité.
Avec des compétences complémentaires en gestion et en comptabilité, le plombier chauffagiste peut s’installer à son propre compte. Par contre son revenu dépendra de sa capacité à fidéliser sa clientèle et à augmenter son chiffre d’Affaire.
Quoi qu’il en soit, le métier de plombier est un métier d’avenir puisque la plomberie figure parmi les activités les plus demandées dans le domaine du bâtiment.

En savoir plus sur onisep >>

Check Also

devenir client mystère

Devenir client mystère, un bon plan pour arrondir les fins de mois

Qui n’a jamais rêvé d’être payé pour faire du shopping, pour partir en vacances, ou …

2 comments

  1. Le métier de plombier est un métier passionnant s’il a été choisi avec envie !
    Les perspectives de carrière sont nombreuses et surtout il y a une forte demande de la part des employeurs. Dans le contexte actuel, ce n’est pas à négliger

  2. C’est vraiment intéressant tout ça . je réside a Lomé et je suis Togolais et jai le CAP en installation sanitaire et je voudrais savoir quelles sont les procédure a suivre pour pouvoir poursuivre ma formation en France .avoir le BP et après le BTS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *