Devenir Gendarme, Un Métier Au Service Des Autres

Avant tout, il faut savoir que la gendarmerie est une institution militaire hiérarchisée (fonctionnant en terme de grade) non pas du ressort de la fonction publique mais de la République. Intégrer la Gendarmerie doit être considéré de manière très réfléchie. On ne décide pas du jour au lendemain de vouloir être Gendarme et il est souvent dit qu’un Gendarme est marié à la Gendarmerie car les heures de travail s’accumulent rapidement. En effet, un Gendarme se doit d’être disponible toute l’année selon les besoins même si le Gendarme a le droit à 9 semaines de vacances. Pour clarifier les choses, ici, devenir gendarme signifie que l’on intègre les sous-officiers de la Gendarmerie bien qu’il existe d’autres significations.

Les missions du gendarme : en quoi ça consiste ?

La Gendarmerie est composée de la Gendarmerie départementale et de la Gendarmerie mobile ainsi que de groupes agissant en complément tels La Garde Républicaine et le GIGN (Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale). Depuis maintenant bientôt 10 ans, la Gendarmerie dépend en majeure partie du ministère de l’intérieur. Au quotidien, on rencontrera le plus souvent la Gendarmerie départementale et la Gendarmerie mobile. La principale différence entre les deux groupes sera que le gendarme mobile est souvent en déplacement (voiture ou moto) et c’est auprès de la Gendarmerie départementale que les réservistes trouvent leurs places et prennent régulièrement part aux opérations en tant qu’unités de renforcement. Ces deux corps de la gendarmerie assurent la protection d’autrui mais aussi des biens. Les missions qui leurs sont affectées sont très variées et divisé en trois catégories qui sont la police administrative, la défense militaire et la police judiciaire. Cette dernière concerne la majorité des missions du militaire. Le rôle d’un gendarme est de participer activement à la prévention des troubles de l’ordre public. Il est chargé d’assurer le rétablissement et le maintien de l’ordre public et intervient lors des manifestations. En plus de ça, il s’occupe de la sécurité générale, c’est-à-dire de choses comme lutter contre la délinquance. Pour ce qui est des forces complémentaires, elles rempliront des tâches plus spécifiques. La Garde républicaine s’attèle aux missions de sécurité pour les instances gouvernementales ainsi que pour les hautes autorités de l’Etat. Enfin le GIGN, créé en 1974, est une unité d’élite pour lutter contre le terrorisme.

Devenir Gendarme : les études et les perspectives d’avenir

Le Gendarme doit avant tout devoir accepter les ordres. La gendarmerie étant hiérarchisée avec des grades, ce sera la première qualité requise. Une motivation de tous les instants vous sera nécessaire et il faut être résistant psychologiquement car vous serez confrontés à toutes sortes de gens dans toutes sortes de situations, être pédagogue et avant tout polyvalent. Des aptitudes comme l’aisance relationnelle et la logique sont requises.

Quelles études ?

Le Baccalauréat (ou un diplôme de niveau IV minimum) est dorénavant exigé pour pouvoir accéder aux épreuves du concours de sous-officier externe, externe car on ne fait pas encore partie du corps de la Gendarmerie. Pour les membres disposant déjà d’une expérience professionnelle comme les réservistes ou les gendarmes adjoints volontaires, il faudra s’orienter vers le concours interne. Le concours externe est très sélectif et vous serez confrontés dans un premier à des épreuves d’admissibilité qui nécessite un bon niveau de culture générale et de logique puis ensuite aux épreuves d’admission plus physique.

Le salaire

Le salaire varie en fonction des grades et de l’ancienneté. Il est de 1177 à 1660 euros net pour un gendarme sous-officier auxquels on y ajoute diverses primes et indemnités liées aux contraintes, à la situation familiale et aux missions du gendarme.

Carrière et débouchés

Dans la Gendarmerie, vous êtes continuellement formé et cela vous permet de progresser toujours et encore. Cette formation est très gratifiante aussi bien pour soi-même que professionnellement. Les possibilités d’évolution personnelle et de carrière sont très nombreuses et à diplôme équivalent vous disposerez de beaucoup plus de perspectives que dans la majeure partie des entreprises du secteur privé. Dans le cas donc où vous seriez motivé, il est possible de monter en grade rapidement et d’avoir le choix entre moult spécialisation.

Trouver une école

Il n’existe pas d’école qui vous prépare au métier de Gendarme. Vous pouvez passer les épreuves correspondantes à tout niveau de formation. Cela commence pour les personnes sans diplômes qui pourront passer les épreuves de gendarme adjoint volontaire. Ceux disposant d’un diplôme correspondant au Baccalauréat peuvent accéder aux épreuves de sous-officier. Quant à ceux titulaire d’un bac+5, ils pourront participer au concours pour devenir officier. Chaque personne intégrant le corps de la Gendarmerie bénéficie d’une formation rémunérée dans une école de gendarmerie dont la durée varie selon les grades. Les sous-officiers intègre une des 5 écoles de formation initiale situées à Dijon, Tulle, Chaumont, Châteaulin et Montluçon.

Check Also

devenir client mystère

Devenir client mystère, un bon plan pour arrondir les fins de mois

Qui n’a jamais rêvé d’être payé pour faire du shopping, pour partir en vacances, ou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *